Corse Net Infos - Pure player corse

Volley-Ball : Le GFCA confirme sa place de leader face à Lyon


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Dimanche 8 Novembre 2015 à 20:28 | Modifié le Dimanche 8 Novembre 2015 - 22:52


Pour cette quatrième journée de Ligue A, le GFCA s'est imposé 3 sets à 1 face à l'ASUL Lyon devant son public du Palatinu.


Face aux lyonnais, le GFCA avait une belle occasion de conserver sa place de leader du championnat de Ligue A, ce dimanche soir à Ajaccio.

Encore fallait-t-il vaincre une équipe lyonnaise solide, qui avait déjà donné du fil à retordre aux ajacciens lors des précédentes rencontres. Dimanche soir, la roue a tourné.

L'intensité du premier set allait annoncer la couleur pour cette rencontre. Avec un début de set en faveur du GFCA, notamment par des attaques efficaces de Georgios Petreas et de Michael Andrei le score au premier temps mort allait être serré (8-7). Toutefois, les hommes de Fréderic Ferrandez allaient maintenir un certain avantage durant cette première manche, avec des attaques puissantes et gagnantes de la part de Jovica SImovski. Malgré une avance de 16 à 9 avant le deuxième temps mort, les lyonnais allaient réussir à remonter au score, revenant même à 22 - 20 en fin de set. Les ajacciens, dotés d'un bloc efficace, ne laissaient plus de possibilités aux hommes de Fabrice Chalendar. Le premier set revenait logiquement aux rouges et bleus, 25 - 20.

Malgré un premier set convainquant, le GFCA allait se laisser déborder à l'occasion du deuxième. Les puissants services lyonnais, et particulièrement ceux de Vladimir Nikolov, allaient mettre en échec l'équipe ajaccienne durant cette seconde manche. La tentative de changement de jeu orchestrée par Frédéric Ferrandez, avec l'entrée du jeune pointu Jordan Corteggiani à la place de Xavier Kapper et l'entrée de la sortie de Jovica Simovsko en faveur de Thomas Dereymez n'allait pas être suffisante pour revenir dans le set. Les joueurs de l'ASUL Lyon allaient garder l'avantage (3 - 8 / 9 - 16), et remportait le set 18 à 25.

Après la pause et un travail important d'analyse stratégique de la part de Frédéric Ferrandez et son staff, le GFCA semblait être revenu avec la même conviction qu'au premier set. D'ailleurs, l'entraîneur semblait vouloir remettre en place la même équipe qu'au début de la rencontre.

La stratégie de l'entraîneur ajaccien allait être payante. Malgré un début équilibré (8 - 6 au premier temps mort), le set allait rapidement tourner en l'avantage du GFCA, pouvant compter sur l'efficacité offensive de Léo Mineiro, très concluant dans ce troisième set (16 - 11). Comptant sur les atouts défensifs de Tiago Aranha, après le deuxième temps mort, l'entraîneur lyonnais n'allait cependant pas trouver la faille pour contrer les attaques ajacciennes. Le GFCA prenait l'avantage 2 sets à 1 en remportant cette manche 25 - 19.
Le début du quatrième set tournait au cauchemar pour les rouges et bleus... Menés 6 à 1, les coéquipiers de Jeff Exiga allaient remonter la pente en revenant à 4 à 8 avant le premier temps mort. Après le temps mort, c'était un GFCA survolté qui revenait sur le terrain, remontant ainsi à 7 - 8. Les deux équipes échangeaient coup pour coup avant le second temps mort (14 - 14 / 15 - 14 / 15 - 15). Les ajacciens prenaient l'avantage au moment le plus opportun, menant 16 à 15 à l'issue du deuxième temps mort.
Avec un score de 23 - 19, le final s'annonçait particulièrement tendu. Le public du Palatinu, qui avait encore répondu présent, enflammait la salle pour pousser l'équipe jusqu'à la victoire.
24 - 21, temps mort demandé par Fréderic Ferrandez. Il ne manquait plus qu'un point au GFCA pour mettre fin au suspens. Jovica Simovski par une attaque percutante allait permettre à son équipe de remporter la rencontre, face à une équipe de Lyon qui semblait difficile à jouer. (25 - 21).

Victoire du GFCA : 25 - 20 , 18 - 25 , 25 - 19 , 25 - 21

Les mots du coach

Alors Frédéric Ferrandez, que vous procure cette victoire, attendue depuis ci-longtemps ?

"Enormément de bien et de soulagement, je suis très très fier de mes gars ce soir. C'était un match très difficile, Lyon nous met vraiment sous une pression au service. Ils ne lâchent pas beaucoup le ballon. Ce soir il a fallu s'accrocher, et ils l'ont fait avec un état d'esprit irréprochable. Bravo à eux !"

Après avoir perdu un petit peu le moral sur le deuxième set, vous avez su trouver la force de remonter la pente !

"En effet dans le deuxième set on a subit la foudre au service et en attaque. Au service on prend 5 aces, donc forcément derrière pour nous c'était difficile de revenir au score. Mais bon, j'ai vu de belles choses ce soir encore, des remplaçants bien concernés, j'ai vu que l'on pouvait compter sur tout le monde. On prend donc 3 points très importants !"

Cette victoire vous permet de garder votre première place, c'est important pour vous à ce stade de la compétition ?

"La première place c'est vraiment utopique... On continue à travailler, on prend des points. Pour l'instant c'est les seules choses qui m'intéressent, et on progresse en plus dans le jeu. C'est beaucoup plus important pour moi que cette première place, qui pour l'instant ne signifie pas grand chose."





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Juin 2018 - 10:13 Ajaccio : Début d'incendie dans une cuisine

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports