Corse Net Infos - Pure player corse



Violences faites aux femmes : quels dispositifs pour les victimes ?

Les explications de Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de Haute-Corse (DDSP)


Livia Santana le Lundi 17 Février 2020 à 21:24

Récemment, la 39ème promo de l'IRA de Bastia (nommée promotion 3919, en référence au numéro d'aide aux victimes de violence), a organisé une table ronde consacrée aux violences faites aux femmes. A cette occasion Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de Haute-Corse (DDSP) a expliqué les dispositifs mis en œuvre pour les victimes de violences suite au Grenelle de la lutte contre les violences conjugales qui s'est achevé en novembre dernier.



Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de Haute-Corse (DDSP)
Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de Haute-Corse (DDSP)
- Lorsqu'une femme est victime de violences que doit-elle faire ? 
- Il est important qu'elle compose immédiatement le 17, la ligne directe des secours. La police intervient à n'importe quelle heure et n'importe où pour lui venir en aide. Si elle présente des blessures, elle sera immédiatement transportée dans le centre hospitalier le plus proche. Là , elle aura la possibilité soit de déposer plainte, soit de faire une déclaration d'un procès-verbal. Le procureur de la République sera ainsi informé des faits. 

- Et si la victime n'a pas réagi tout de suite ? 
- Alors elle peut appeler le 3919, un numéro d'aide aux victimes de violence disponible 7/7 jours et  24/24 heures. Elle peut également se rendre au commissariat le plus proche pour faire une déclaration d'un procès-verbal ou déposer plainte. 

- Qu'adviendra t-il du conjoint ? 
-Le conjoint sera alors entendu par la police et selon le cas, des mesures d'éloignement et d'interdiction pourront être prononcées par un juge. 

- Qui peut prendre en charge les victimes de violences ? 
- Les associations sont souvent des relais qui viennent en aide aux femmes. Des permanences sont présentes à l'hôpital mais aussi dans les gendarmeries. Elles guideront les femmes vers des centres d'accueil de jour, de nuit et dans la recherche de logement. 

- Qu'est-ce que devrait absolument faire une victime ? 
- En parler. Parler c'est très important, que cela soit à un médecin, des amis, des personnes intimes.

- Le harcèlement moral est-il traité de la même manière que les violences conjugales ? 
- Oui, du point de vue de la loi oui. Une femme qui se fait harceler moralement c'est aussi une forme de violence punie par la loi. 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047