Corse Net Infos - Pure player corse

Viggianello : malgré la période des fêtes Valincu Lindu campe sur ses positions


Livia Santana le Mardi 31 Décembre 2019 à 17:48

Depuis plus d'un mois, une centaine de personnes se relaient devant le centre d'enfouissement de Viggianello pour bloquer son accès. Malgré la période des fêtes, le collectif Valincu Lindu campe sur ses positions pour empêcher la création d'un Viggianello 2.




Malgré la période des fêtes, le collectif Valincu Lindu campe sur ses positions
Malgré la période des fêtes, le collectif Valincu Lindu campe sur ses positions
Le collectif Valincu Lindu entame son 54 ème jour de mobilisation pour empêcher la création d'un second centre d'enfouissement à Viggianello. Pendant les fêtes, c'est dans une ambiance bon enfant que les opposants se relaient chaque matin de 6 heures à 10 heures pour bloquer la route menant à la décharge. Depuis plus d'un mois, même par moins 1°C, les membres du collectif Valincu Lindu  s'organisent toutes les deux heures pour, par roulement, maintenir le blocage. 

Frédéric Larigi, professeur et membre du collectif raconte : "Les deux premiers jours les camions poubelles montaient alors qu'on bloquait mais très vite ils ont compris que ça servait à rien de venir de Bastia ou d'Ajaccio jusqu'ici. Nous avons toujours été pacifistes, nous avons même invité les chauffeurs à boire le café avec nous."
Puis il reprend : "​Entre 1977 et 2019, un million de tonnes ont déjà été enfouies. On prévoit d'y stocker encore 600 000 tonnes. Ce n'est pas possible, nous ne sommes pas la poubelle de la Corse." 


Un risque sanitaire 
Pour Jacques Fieschi, membre du collectif Valincu Lindu,  la création d'un nouveau centre d'enfouissement pourrait engendrer de réels risques sanitaires. Il explique : "Les nappes phréatiques sont déjà touchées, les stations de pompage de la rivière se trouvent à 600 m en avale d la décharge. Et après c'est cette eau que les habitants vont boire. Moi j'achète de l'eau minérale." 

Sans compter l'odeur très prenante sur les lieux comme l'explique ce membre du collectif : " Il y a le vent de terre qui descend de la montagne la nuit en général de 20h30 à 8h30 qui ramène l'odeur de la décharge sur tout le Valincu et le vent de mer qui ramène l'odeur sur Sartene. Outre l'odeur, gênante, cela peut être dangereux pour la santé." 

Les opposants au projet demandent à chaque communauté des communes de prendre leurs responsabilités et d'enfouir sur leur territoire. Jacques Fieschi affirme d'ailleurs : "On n'est pas des jusqu'au-boutistes. Nous ce qu'on veut ce sont des actions concrètes de la part de la Collectivité de Corse et du Syvadec. La solution sur le long terme c'est le recyclage mais nous voulons des solutions plus rapides." 

Les discussions reprendront début janvier avec l'espoir, pour cette nouvelle année, de trouver un accord qui, on l'espère, pourrait débloquer la situation.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708