Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


VIDEO - Coronavirus : le point en Corse en ce 1er mars


Pierre BERETTI le Dimanche 1 Mars 2020 à 15:12

Ce dimanche midi, la Préfecture de région a annoncé qu’aucun cas de coronavirus n’était recensé en Corse. Le passage en stade 2 de l’épidémie oblige notre île à continuer à prendre des mesures préventives et à s’équiper afin d’anticiper l’arrivée éventuelle du virus. L'éviction scolaire des enfants revenant de zones en tension pour le coronavirus, est maintenue en Corse contrairement au reste de la France.



(Photo: Michel Lucioni)
(Photo: Michel Lucioni)
Ce dimanche 1 mars en milieu de journée la Préfecture de région a fait un point sur le Coronavirus en présence de l’ARS, de la Rectrice de l'académie de Corse, du Préfet de Région et du Préfet de la Haute Corse en visio-conférence. En cette veille de rentrée scolaire, des dispositions ont été prises afin d’anticiper l’éventualité d’une propagation du virus. La situation a évolué au stade 2, à savoir que la phase 1 consiste à ralentir l’arrivée du virus et la phase 2 à lutter contre sa propagation de manière territorialisée. 
« Pour l’instant, la Corse est épargnée - a souligné le Préfet de Région Franck Robine. - Nous ne décelons pas de trace de ce virus sur notre territoire au moment où je vous parle. Nous travaillons cependant de concert avec toutes les instances de l’île, notamment la Collectivité de Corse, l’Agence régionale e santé et le Rectorat afin d’appliquer des mesures qui continueront de préserver la population ».

Du côté scolaire et professionnel
Une des mesures de prévention est que l’éviction scolaire des enfants revenant de zones en tension pour le coronavirus est maintenue en Corse. Parents, enfants et personnels scolaires ayant séjourné dans les zones à risque - trois régions d’Italie (Vénétie, Lombardie et Émilie-Romagne), Chine, Macao, Singapour, Corée-du-Sud, Iran - sont invités à rester en « quatorzaine » c’est à dire à demeurer à domicile durant quatorze jours.


Quelques dizaines de personnes sont concernées
Le rectorat se veut rassurant en annonçant que seulement quelques dizaines de personnes ne sont concernées et des mesures sont prises pour ne pas pénaliser les enfants durant cette période. « Il s’agit de mettre en place une continuité de l’apprentissage, a expliqué Julie Benetti, la Rectrice. Grâce aux outils numériques, les élèves ne vont pas interrompre leur apprentissage ou leur scolarité. Nous mettons tout en œuvre pour qu’ils puissent être à jour comme leurs camarades à leur retour dans les établissements scolaires ». 
Les salariés, quant à eux, selon les cas, pourront se voir confier du télétravail. 
 
Du côté de la santé
L’ARS a avancé également sur les équipements et prise en charge. « Nous sommes désormais équipés de lits afin de parer à l’éventualité de cas - a commenté Marie-Hélène Lecenne, directrice adjointe de l’ARS. - Ceci pour séparer les patients à risque des autres malades. De plus, nous avons aujourd’hui le matériel pour réaliser des prélèvement sur place et celui pour les analyser doit nous être livré rapidement d’ici la fin de la semaine. Si jusqu’à présent, en phase 1, les personnels des centres hospitaliers étaient préparés, le passage national en phase 2 concerne également médecin généralistes, infirmières libérales etc. 
 
Un appel au civisme individuel essentiel
Rappelons que ce dimanche 1er mars à midi, aucun cas de coronavirus n’est à déplorer sur la région Corse. Néanmoins afin d’éviter son arrivée et sa propagation le Préfet de région insiste sur les mesures à prendre à titre individuel. « L’hygiène individuelle et particulièrement des mains est nécessaire et très importante. Ce virus se propage surtout via les mains. Il convient donc que chacun en prenne conscience et se lave régulièrement les mains. Si certains personnels soignants doivent porter des masques, il n’est pas recommandé pour la population ». 


Les mesures de détection et de traitement de patients malades restent les mêmes, mais à ce stade, « la stratégie sanitaire consiste à freiner l'introduction du virus sur le territoire national et freiner sa propagation par des mesures d'endiguement », détaille le document du ministère de la Santé. Comme pour le stade 1, tous les patients classés comme « cas possibles » et avérés doivent être pris en charge dans des établissements de santé habilités pour le virus Covid-19.

 

L'interview du Préfet de Corse



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047