Corse Net Infos - Pure player corse


Usage de stupéfiants en Haute-Corse : "les contrôles seront plus fréquents"


Livia Santana le Mardi 8 Septembre 2020 à 18:36

Dans le cadre du nouveau dispositif d'amende forfaitaire délictuelle pour usage de stupéfiants, le préfet de Haute-Corse et les services de Police ont effectué ce mardi 8 septembre à 17 heures des contrôles à Lupinu.



Contrôle de stupéfiant à Paese Novu.
Contrôle de stupéfiant à Paese Novu.
Il est 17 heures à Lupinu, dans les quartiers Sud de Bastia quand le préfet de Haute-Corse, François Ravier, et Valérie Zettor, directrice départementale de la Sécurité Publique de Haute-Corse - accompagnés d'une dizaine de policiers et de CRS arpentent Paese Novu à la recherche de la moindre trace de stupéfiants.
Depuis une semaine, le gouvernement a mis en place un dispositif d'amende forfaitaire délictuelle pour usage de stupéfiants, soit une manière de verbaliser à hauteur de 200€, les personnes détenant de la drogue. De ce fait, des contrôles en zone police et de gendarmerie (Calvi - voir par ailleurs - et Borgo), avaient lieu ce mardi.  

C'est l'heure de la pratique pour les policiers de Bastia. Après cinq minutes à roder dans le quartier, c'est la mauvaise pioche. Il n'y a pas un chat à contrôler. Les forces de l'ordre se rabattent sur le plan B : les véhicules. Et pour l'occasion, ils ont même eu une réquisition du procureur qui leur permet d'ouvrir les coffres et fouiller les passagers des voitures.

Disposés sur un rond-point, les CRS sélectionnent minutieusement les voitures qui iront sur le bas côté. Au bout de 25 minutes, bingo ! Deux jeunes hommes dans une smart bleu électrique des années 2000 s'extraient du véhicule. Sans rechigner, le passager de 23 ans sort de sa sacoche bandoulière Louis Vuitton un "grinder", une petite boîte pour broyer de l'herbe. Cette fois-ci c'est la bonne, les policiers pourront enfin expérimenter le nouveau logiciel sous les yeux attentifs du préfet. Après quelques minutes de vérifications, c'est la déception.  "Pas de chance, le jeune homme est déjà condamné pour une affaire de drogue. Il devra revenir au poste, on ne peut pas dresser de contravention.", explique Valérie Zettor à François Ravier. 

Mais les policiers ne perdent pas espoir. Les dix hommes s'activent pour contrôler le plus de monde possible. A leurs fenêtres, les habitants commencent à filmer la scène. "Les vidéos doivent déjà circuler sur les réseaux sociaux. Les gens du quartier sont alertés.", lance le préfet dubitatif.
Après 45 minutes, le constat est flagrant. Les voitures se font de plus en plus rares.

En une heure, un peu plus d'une vingtaine de véhicules seront passés au peigne fin mais personne ne sera verbalisé en ce jour. François Ravier, ne perd cependant pas espoir : "Les contrôles de stupéfiants seront de plus en plus fréquents. Plusieurs dispositifs mobiles seront mis en place pour lutter contre le trafic de drogue, un vrai problème pour la sécurité mais aussi la santé publique." 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047