Corse Net Infos - Pure player corse




Unité de production d’eau potable de Calvi : nouvelle étape de clarification par flottation


Jean-Paul-Lottier le Vendredi 21 Août 2020 à 17:22

Saveriu Luciani, président de l’Office d’Equipement Hydraulique de Corse, accompagné du directeur de l’OEHC, Ange De Cicco, a invité ce vendredi matin plusieurs élus à assister à la mise en route d’une nouvelle étape de clarification à l’unité de production d’eau potable de Calvi



La visite des installations
La visite des installations

Ce vendredi matin 21 août à 10 heures, à l’unité de production d’eau potable de Calvi, située lieu-dit Cardetto, au-dessus de l'aéroport  Calvi-Balagne, a eu lieu la présentation de la mise en route d'une nouvelle étape de clarification par flottation à l'air dissous*.
"Cette nouvelle installation a nécessité un nouvel investissement  qui devrait avoisiner les 700 000€ hors taxes.
Elle aura pour vocation la sécurisation de la fourniture en volume et en qualité de l'eau potable de la Ville de Calvi et de sa région, théâtre d'enjeux majeurs, notamment économiques mais également climatiques.
L'OEH de Corse prouve par là son engagement, aux côtés des territoires, sur l'ensemble des problématiques liées à l'eau  qui constitue l'élément central et souvent limitant de développement économique, touristique et agricole. L'OEHC se pose notamment en partenaire du PETR et a pleinement conscience de la situation vulnérable que connaît actuellement cette région, et de l'obligation constante de mêler investissements et concertations afin d'y appliquer son ambitieux projet de schéma hydraulique" 
précisait Saveriu Luciani  au terme de la visite des installations en présence de François-Xavier Acquaviva, adjoint au maire de Calvi, François-Marie Marchetti, adjoint au maire de Calenzana, président de la Communauté de Communes Calvi-Balagne, Pascal Carlotti, conseiller territorial...


Le but, on l'aura compris, était de remettre à niveau, déployer de nouveaux équipements, qui sont autant d'actions locales s'inscrivant  dans un projet structuré et raisonné de l'OEHC, pour enrayer  les effets du dérèglement climatique sur les ressources en eau qu'elle soit à vocation agricole ou potable comme l'a fait observer le président Luciani.


Une qualité de l'eau irréprochable

"La Balagne touchée par un stress hydraulique comparable à l'année 2017, référence en la matière, nécessite à juste titre un investissement technique et financier conséquent" soulignait, aussi, le président de l'OEHC.
La peur de la pénurie en eau potable est présente à l'esprit de chacun, d'où cet investissement nécessaire.
"Avec ce nouveau système, l'eau  brute subira une étape supplémentaire de clarification qui viendra compléter la décantation sur Multiflo. C'est cette étape de flottation qui assurera une qualité irréprochable malgré l'augmentation de volume de production..
Nous avons, désormais, la possibilité de produire au quotidien 6000 m3 d'eau de qualité. Les investissements qui ont été effectués à ce jour sur la station sont très conséquents mais je dois préciser que cela n'a eu aucun impact sur le prix de vente de l'eau  par l'Office Hydraulique "



Saveriu Luciani faisait également un petit point sur le dossier de projet du barrage de Sambucu :
" C'est un dossier qui est en très bonne voie et qui devrait nous permettre à l'horizon 2030 d'avoir une ressource supplémentaire en eau de 1,5 à 2 millions de M3" .


Responsabiliser les citoyens aux éco-gestes

Pour terminer et avant de céder  la parole  pour la partie technique  à Jacques Fouilleron, gérant de l'entreprise  Hydrelec, en charge de la réalisation de cette nouvelle étape de clarification par flottation à l'air dissous  et à la mise en oeuvre de ce nouveau système, Saveriu Luciani évoquait la réunion qui se tiendra ce même vendredi 21 août du comité de suivi de la sécheresse en Corse. Réunion qui sera présidée par le Préfet de Haute-Corse François Ravier, en présence de tous les partenaires concernés.
" Nous aurons beaucoup de choses à dire lors de cette réunion. Nous insisterons notamment sur les enjeux touristiques , économiques et sociétales  que représentent l'eau et sur l'importance à mener une campagne de sensibilisation sur le rapport à l'eau. Nous devons responsabiliser les gens de manière individuelle et collective".
Concernant la Ville de Calvi, le président de l'Office Hydraulique a évoqué le dossier du Canal de la Figarella, demandant une réunion avec la Collectivité de Corse et les autres partenaires. Dossier sur lequel plusieurs solutions pourraient intervenir.
Autre dossier sensible qui pose polémique actuellement entre la majorité et l'opposition à Calvi sur le prix de l'eau !
L'OEHC se semble pas dans l'optique d'une révision à la baisse des tarifs pratiqués mais là aussi le débat reste ouvert.
Saveriu Luciani remerciait enfin le TPAE Bureau d'études environnement, en la personne de Melissa Lecable qui assure le suivi qualitatif de l'eau et l'entreprise Hydrelec et son patron Jacques Fouilleron  qui ont assuré la mise en oeuvre de ce nouveau système, sans oublier les agents et techniciens de l'OEHC.

A tour de rôle  Pascal Carlotti, François Marie Marchetti et François-Xavier Acquaviva prenaient la parole pour s'exprimer sur le sujet d'importance qu'est l'eau et sur cette nouvelles étape de clarification par flottation à l'air dissous.
---
*La flottation à l'air dissous (FAD) consiste en une insufflation de bulles d'air au sein de la masse liquide pour améliorer la séparation des particules naturellement flottables. Elle utilise des bulles d'air très fines ("microbulles") de 40 à 70 microns de diamètre (vitesse ascensionnelle 100 fois inférieure à celle de la flottation mécanique).

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047