Corse Net Infos - Pure player corse


Une mobilisation à la hauteur des enjeux pour la rectrice de l'académie de Corse


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 5 Octobre 2020 à 19:27

Lors de sa visite au collège Saint Joseph de Bastia ce lundi après-midi, la rectrice de l'académie de Corse Julie Benetti a tenu à saluer l'engagement de l'ensemble du personnel de l'académie face à cette rentrée inédite. Plusieurs thématiques ont été évoquées comme le retard des enseignements dû à la crise du Covid-19, le harcèlement au collège et sur internet et l'expérimentation de la classe sans notes.



Une réunion entre la Rectrice, les équipes de l'Inspection académique et du collège St Joseph pour faire le point sur l'encadrement des élèves
Une réunion entre la Rectrice, les équipes de l'Inspection académique et du collège St Joseph pour faire le point sur l'encadrement des élèves
C'est sous le signe de la rencontre et de l'échange avec le personnel et les élèves que sont généralement placées les visites de la rectrice dans les établissements scolaires de Corse mais en cette rentrée inédite, du fait d'un contexte sanitaire jamais vu, les échanges étaient surtout centrés sur le bilan de cette crise et les conséquences qu'elle engendre.
Cependant Julie Benetti ne perd pas de vue l'objectif principal qui est, pour elle "l'élévation du niveau général de nos élèves, même si cette année une des priorités de cette rentrée est de résorber les écarts et de rattraper les retards nés de la crise sanitaire". Pour cela, il ne faudrait pas que la situation sanitaire actuelle occulte des enjeux tout aussi essentiels que sont les enjeux éducatifs et sociaux car "nous souhaitons pouvoir offrir à nos élèves la rentrée la plus normale possible pour les porter vers l'orientation qui correspondra le mieux à leur compétences, à leur aspiration et à leur désir" poursuit-elle.


Une fracture numérique évidente
Le confinement a mis en lumière une certaine rupture numérique de la part des élèves. En effet, malgré le fait que l'Académie de Corse ait aidé à équiper 90% des élèves, le constat a été fait qu'il existait une rupture numérique en raison d'un manque de culture numérique et d'un manque de connaissance des équipements.
Le personnel enseignant a, en effet, relevé que "les élèves qui n'avaient pas d'équipement ont eu du mal à l'apprivoiser une fois qu'il était mis à leur disposition". Et sur ce point, Julie Benetti rebondit en mettant en avant le fait "qu'il ne suffit pas qu'ils soient équipés, il faut les accompagner dans la formation à l'utilisation de l'équipement".


Lutter contre le harcèlement scolaire sur internet 
Et cet accompagnement est aussi fait quant à l'utilisation des réseaux sociaux et aux risques qu'ils comportent. Le harcèlement scolaire était aussi au cœur du programme avec la visite d'une classe de 3e qui assistait à l'intervention d'un référent de la police nationale sur le harcèlement.
À la question "Qui utilise les réseaux sociaux ?" tous les élèves ont répondu par l'affirmative et la rectrice a tenu à leur rappeler que "les réseaux sociaux ont de social le fait qu'ils créent une société et que le respect de l'autre est le fondement de toute société, même virtuelle" tout en insistant sur le fait que "le harcèlement sur internet est tout aussi violent et néfaste que le harcèlement physique. C'est un sujet très sérieux auquel votre génération doit faire face".


​Un système d'évaluation sans notes en expérimentation
Après quelques visites dans les classes et salutations aux professeurs qu'elle remercie de leur engagement et de leur mobilisation pendant le confinement, la discussion s'est faite autour d'une table ronde axée sur le suivi des élèves et de leur difficultés. L
e sujet de l'expérimentation de la classe sans notes était placé au cœur des débats. En effet, toutes les classes du collège Saint Joseph, exceptée la classe de 3e,  participent à cette expérience qui permet de ne plus noter les élèves mais d'évaluer leur compétences grâce à des couleurs : le rouge pour une compétence non acquise, l'orange pour une compétence à confirmer et le vert pour une compétence acquise.
Les avantages de ce système seraient, pour l'élève, de ne plus se concentrer uniquement sur une note qu'il pourrait ne pas comprendre mais sur une compétence qu'il doit travailler. Cependant quelques inconvénients ont été pointés du doigt comme le fait qu'il faille arriver à se mettre d'accord sur quand valider les compétences mais aussi sur le fait que, pour la rectrice, la note est aussi un levier d'encouragement à s'améliorer. "Il faut trouver des systèmes d'équilibre entre la notation et les évaluations des compétences" conclut donc Julie Benetti.


 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047