Corse Net Infos - Pure player corse

Un partenariat entre le FIPHFP et la Ville d'Ajaccio


Rédigé par Marie MAURIZI le Mercredi 19 Septembre 2018 à 18:44 | Modifié le Mercredi 19 Septembre 2018 - 21:58


Ce Mercredi 19 septembre la Ville d’Ajaccio a signé sa première convention de partenariat avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Un partenariat qui devient donc officiel et qui renforce la politique d’emploi de la Ville concernant les personnes en situation de handicap.


Un partenariat entre le FIPHFP et la Ville d'Ajaccio
L’accord signé par le directeur du FIPHFP, Marc Desjardins, et Laurent Marcangeli, maire de la Ville d’Ajaccio, en présence de Josiane Chevalier, préfète de Corse a pour objectif d’amplifier et de structurer davantage la politique handicap menée par la collectivité au profit de ses agents. Elle permet également au FIPHFP de renforcer son accompagnement auprès des collectivités de Corse.
S’engager aux côtés du FIPHFP dans le cadre d’une convention triennale doit permettre à la collectivité de structurer sa politique grâce à un cadre et des objectifs fixés sur trois ans.

Mieux accompagner les salariés
La Ville d’Ajaccio est le premier employeur public de Corse avec 1 642 agents, ce qui lui donne un rôle prépondérant dans les politiques d’emploi sur le territoire. Depuis plusieurs années elle déploie des dispositifs pour l’amélioration de l’emploi des publics tels que l’apprentissage ou les emplois d’avenir.
135 personnes bénéficient actuellement de l’obligation d’emploi (BOE) parmi ses personnels, ce qui représente un taux d’emploi direct de 9,31 %. Un taux supérieur à la moyenne régionale 2017 qui est de 8,25 % et de 5,49 % au niveau national.
Par cette quatrième convention signée sur le territoire Corse, le FIPHFP renforce son accompagnement dans la région. Les employeurs publics de l’île poursuivent la dynamique en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.
 « À la mairie, à la CAPA, à notre échelle, nous accompagnons les personnes en situation de handicap et nous parlons haut et fort de toutes les formes d’accessibilité. Si l’on élargit le spectre, il s’agit de travailler pour construire une société plus juste ; et à ce titre, je considère que cette mission est l’une des plus nobles du service public. » souligne Laurent Marcangeli.
Isabelle Feliciaggi, conseillère municipale délégation Handicap et Accessibilité affirme quant à elle, que « se déclarer en situation de handicap est une démarche personnelle qui relève souvent de la pudeur, parfois d’un mal-être et qui peut même mener à la désocialisation. C’est de ce constat que la Ville d’Ajaccio et la CAPA se sont engagées depuis 2014 à mieux accompagner leurs salariés dans cette situation vers la reconnaissance de leur handicap et la définition de leurs droits, souvent méconnus ».

Un financement et un plan d’action ambitieux
Sur le plan budgétaire, le Fonds s’engage à verser plus de 392 000 € sur trois ans, et la Ville d’Ajaccio à financer elle-même plus de 170 000 € sur la même période. Les deux partenaires ont construit un plan d’action ambitieux pour les trois années à venir, articulé autour de 5 axes.
1. Mettre en place des outils de pilotage et d’évaluation de la politique handicap
2. Former les collectifs de travail et les acteurs ressources de la mairie
3. Recruter des personnes en situation de handicap au sein de la Ville via des contrats d’apprentissage, la pérennisation de contrats aidés et l’intégration de nouveaux agents
4. Permettre aux BOE d’être maintenus dans leur emploi notamment par l’adaptation de postes et le suivi continu par des équipes pluridisciplinaires
5. Communiquer sur le handicap et sensibiliser les agents pour faire changer les regards et encourager la déclaration

Le FIPHFP, au service des employeurs publics
Créé par la loi du 11 février 2005 et mis en place fin 2006, le FIPHFP, Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, finance les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils départementaux et régionaux, hôpitaux...).
Il intervient sur l’ensemble du territoire et pour tous les employeurs publics en proposant des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, ou par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité. Depuis sa création, le taux d’emploi est passé de 3,74 % en 2006 à 5,49 % en 2017.
Le FIPHFP est un établissement public national dirigé par Marc Desjardins : « il est placé sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget » (décret n° 2006-501 du 3 mai 2006). Sa gestion administrative est assurée par la Caisse des Dépôts.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie