Corse Net Infos - Pure player corse

Un cas humain de Virus du West Nile en Corse


Rédigé par le Vendredi 12 Octobre 2018 à 14:36 | Modifié le Vendredi 12 Octobre 2018 - 14:43


L’agence régionale de santé de Corse vient d'être informée qu’une personne en vacances en Corse est actuellement soignée pour une fièvre du Nil (West Nile Fever). Le lieu de contamination n’est pas identifié précisément, puisqu’elle a voyagé en Corse et sur le continent.


Un cas humain de Virus du West Nile en Corse
La fièvre West Nile, également connue sous le nom de "maladie à virus du Nil Occidental" est une maladie virale, transmise par les moustiques (essentiellement du genre Culex) qui se contaminent exclusivement au contact d’oiseaux infectés.
Les humains et les chevaux sont des « hôtes accidentels », ils ne peuvent pas transmettre à leur tour le virus, à la différence des autres arboviroses (dengue, chikungunya ou zika notamment).

 

Dans la plupart des cas, l’infection humaine à virus West Nile est asymptomatique, c’est-à-dire que le patient ne présente aucun symptôme. Dans certains cas, la maladie se manifeste par un syndrome pseudo grippal (fièvre, douleurs, maux de tête). Elle peut, plus rarement, provoquer des complications neurologiques graves.

 

À l’heure actuelle, 22 cas humains ont été signalés en région Paca et plus de 1 300 cas sont recensés en Europe. Ces différents cas s’inscrivent dans une circulation du virus plus précoce et nettement plus importante que les années précédentes en Europe et dans les pays voisins.

 

Comment se protéger des piqures de moustiques ? 
D’une manière générale, pour se protéger des moustiques, il convient d’appliquer un certain nombre de recommandations.

Lutter contre la prolifération des moustiques autour du domicile en éliminant les eaux stagnantes qui constituent des gîtes larvaires (ex. vider et ranger à l’abri les soucoupes et autres petits récipients, couvrir les réservoirs d’eau avec un tissu ou une moustiquaire…) ;


Porter des vêtements couvrants et amples, notamment en soirée, les moustiques de type Culex ayant principalement une activité nocturne ;


Utiliser des répulsifs, conseillés par votre pharmacien, sur les vêtements et sur les zones de peau découvertes ;


Pour les personnes sensibles (ex. nouveaux nés, femmes enceintes, personnes immunodéprimées), dormir sous une moustiquaire.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie