Corse Net Infos - Pure player corse

"U paese scemu": Une comédie musico-théâtrale du CCAS de Calvi qui détonne !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 11 Mars 2017 à 17:25 | Modifié le Samedi 11 Mars 2017 - 18:41


Le centre communal d'action sociale de Calvi proposait ce samedi une pièce musico-théâtrale interprétée par des acteurs amateurs. "Paese scemu" raconte la vie d'un petit village avec des personnages hauts en couleur



Le Centre communal d'action sociale de Calvi a présenté ce samedi à 15 heures au VV La Balagne, la première des deux représentations de la pièce musico-théatrale qui est le fruit de rencontres intergénérationnelles. Une comédie entièrement réalisée par des amateurs, sous la direction de d'Alain Romano, lui-même membre du CCAS.
En préambule de cette première, Françoise Sévéon, adjointe au maire de Calvi, en charge du social, retraçait les grandes lignes de ce projet en insistant sur le lien intergénérationnel dont on ne soulignera jamais assez son importance.
Après avoir excusé l'absence du maire de Calvi, Françoise Sévéon remerciait  du fond du cœur les acteurs  pour avoir accepté de mener à bien ce projet et rendait hommage à Alain Romano, le metteur en scène.
Ce dernier faisait preuve de beaucoup de modestie en saluant la performance des acteurs amateurs et en demandant pour eux la plus grande indulgence.
André Tomaso, musicien que l'on ne présente plus, faisait son apparition sur scène en boulanger du village, véritable père Fougasse pour présenter un à un les comédiens amateurs, avant de regagner le groupe de musiciens, pour accompagner avec talent, les acteurs qui tout vau long de la pièce allaient interpréter plusieurs chansons.
Le scénario, on l'a dit, représente la vie au quotidien d'un petit village sur les hauteurs de Calvi avec dans les personnages principaux,  le maire obnubilé par les élections, le curé avec la bonne et l'enfant de choeur, le docteur qui entretient une "scimia" chronique, les commères du village, le barbier qui rêve de la Scala de Milan et qui finit par y arriver, avant un retour triomphal dans le village, la fille du barbier follement amoureuse qui finit par obtenir le consentement du père  après avoir frôlé la vendetta.
Bref, une pièce où le rire et la dérision sont de mise et au cours de laquelle on aura aussi apprécié comme il se doit le talent des musiciens.
Chapeau bas aux acteurs pour cet immense moment de bonheur.
La pièce devait être également jouée à 21 heures.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:18 190e Fiera di Lisula : Un nouveau virage

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Alternance, emploi, formation, compétences… Quelles perspectives de travail pour demain ? https://t.co/cEVY84bUfZ
Mercredi 26 Septembre - 12:09
Corse Net Infos : Sporting : Le football féminin aussi https://t.co/fSm1w6ytGg https://t.co/4kbjj0gKAs
Mercredi 26 Septembre - 11:50
Corse Net Infos : Tribune-Jean-François Bernardini : "En pays d’éléphants…sò qui" https://t.co/W9KOYJrnjp https://t.co/7DmVRkBLNZ
Mercredi 26 Septembre - 10:14
Corse Net Infos : PNC : Soutien à Yves Loviconi https://t.co/cmEguVyjTt
Mercredi 26 Septembre - 09:59



Newsletter






Galerie