Corse Net Infos - Pure player corse

Traitement des déchets hors de Corse : Le Syvadec a fait son choix


Rédigé par le Jeudi 20 Septembre 2018 à 11:52 | Modifié le Jeudi 20 Septembre 2018 - 13:45


Dans le cadre du marché lancé par le SYVADEC pour le traitement des déchets résiduels hors de Corse, la commission d’appel d’offres et le Bureau Syndical réunis ce jeudi matin ont retenu deux offres de traitement. Ils expliquent ce choix dans un communiqué


Distance des installations depuis le port de Marseille
Distance des installations depuis le port de Marseille
Ces 2 offres portent sur 4 sites de traitement : 
 l’installation de stockage de Seché Environnement à Le Vigeant en Poitou-Charentes, pour 40 000 t/an ;
 l’unité de valorisation énergétique de Veolia à Nîmes dans le Gard, pour 8 000 t/an ;
 l’unité de valorisation énergétique deVeolia àToulouse enHaute-Garonne, pour 20000 t/an ;
 l’unité de valorisation énergétique de TIRU à Perpignan dans les Pyrénées Orientales, pour 15 000 t/an.

Le prix moyen de traitement de ces offres s’établit à 108 € HT /t, hors coût de mise en balle pour le conditionnement et de transport.


La commission d’appel d’offres a également attribué le marché d’achat d’une presse à balle pour le transport des déchets hors de Corse au départ de Bastia ainsi que le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le centre de tri multifonction du grand Ajaccio. Sachant que les études du centre de tri de Bastia et des unités de surtri de Balagne et Extrême Sud sont en cours depuis le mois de mars


Quelles sont les étapes à venir sur ces dossiers ?
Les dossiers sont maintenant transmis à la Collectivité de Corse et à l’Etat pour la suite de la procédure administrative avec les territoires susceptibles d’accueillir les déchets :
-  compatibilité des plans de prévention et de gestion des déchets des départements concernés avec l’accueil de déchets en provenance de Corse ;
-  modification des arrêtés d’exploitation des sites concernés pour autoriser le traitement de déchets en provenance de Corse.

Le SYVADEC doit également consulter ses partenaires avant de :
-  valider les tonnages à traiter chaque année hors de Corse, et lancer le marché subséquent correspondant ;
-  lancer le marché de transport vers les sites de traitement retenus ;
 -  préparer la mise en balle à Bastia et Ajaccio.
Lorsque l’ensemble de ces éléments complémentaires seront connues, le SYVADEC étudiera avec ses partenaires les modalités de cofinancement des surcoûts de transport vers le continent, afin de minimiser leur impact sur les budgets des intercommunalités de Corse.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie