Corse Net Infos - Pure player corse


Toujours 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté : la Corse dans le rouge


Pierre BERETTI le Jeudi 23 Janvier 2020 à 16:10

Les chiffres sont alarmants sur l’île avec 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Ainsi, l’État, la Région ainsi que l’ensemble des acteurs se sont réunis, mercredi à Ajaccio pour une troisième conférence sur cette thématique



(Photos Michel Luccioni)
(Photos Michel Luccioni)
Lutter contre la pauvreté sur tous les territoires de Corse, tel était l’ordre de jour de la troisième conférence régionale des acteurs organisée au Centre du Sport et de la Jeunesse Corse. Une salle comble remplie de différents représentants associatifs, institutionnels mais aussi citoyens. L’ouverture de cette rencontre a donné la parole à Didier Mamis, secrétaire général des affaires corses. 
« Il nous faut agir sur tous les territoires et je salue tous les intérêts manifestés pour cette rencontre. Il nous faut mener des actions de proximité auprès des publics qui sont en difficulté sociale. Tout ne peut pas se faire depuis Paris malgré l’impulsion nationale.  La stratégie est certes de lutter mais aussi et surtout de prévenir contre la pauvreté. Cette démarche s’oriente également beaucoup vers la jeunesse et l’enfance. C’est un travail de longue haleine. Il nous faut mobiliser des moyens mais cela ne suffit pas, il nous faut appréhender les choses ensemble et sur le terrain avec des acteurs locaux et de proximité. Il nous faut aussi de la constance et de la détermination. L’État se structure aussi pour mobiliser très largement avec une réorganisation. Les secteurs de la cohésion sociale et de l’emploi et du travail sont en train de fusionner ».

S’il a appartenu à l’État d’ouvrir cette conférence, la Région était également représentée par Bianca Fazi, conseillère exécutive déléguée au social et à la santé : « Nous nous sommes engagés dans la démarche de lutte contre la précarité, auprès des plus pauvres, des personnes âgées, handicapées, auprès des enfants, et ce dans la mise en œuvre du plan  transversal du plan précarité et dans le cadre du déploiement des politiques publiques de l’action sociale. En 2020 ce sont 179 millions qui ont été consacrés à cet effet ». 

Après les constats, les tables rondes. Avancées régionales, accès aux droits et stratégie pour lutter contre le décrochage scolaire et mieux insérer les jeunes étaient à l’honneur. Lucas Freitas, un jeune entrepreneur en Coopérative d’Initiative Jeunes venu témoigner de son parcours chaotique qu’il a métamorphosé. « Lors de ma scolarité, je ne me suis jamais senti écouté, j’ai été catalogué, mis dans une case. J’ai construit mon projet seul mais j’ai été épaulé par des organismes qui ont cru en moi. Aujourd’hui, quand on a pas de diplôme, d’expérience, on a l’impression de ne pas exister, de ne pas être considéré. Je me suis débrouilléet j’ai trouvé des personnes qui ont cru en moi et dans mon projet mais j’ai envie de dire aux employeurs et institutionnels, écoutez les jeunes, croyez en eux, ils pourraient bien vous surprendre malgré leurs difficultés vécues ».
Une conférence particulièrement suivie qui laisse entrevoir des avancées en matière de lutte contre la pauvreté. 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047