Corse Net Infos - Pure player corse

Tenu en échec par Sochaux, le Sporting revient de loin


Rédigé par (Cp) le Samedi 5 Avril 2014 à 21:56 | Modifié le Lundi 7 Avril 2014 - 01:20


Mené à la pause après avoir encaissé deux buts sochaliens dans le temps additionnel le Sporting a réussi à renverser la vapeur en seconde période pour finalement aller arracher un point. Mais, malgré une domination assez nette il n'a pas réussi à faire mieux que ce 2 à 2.


Deuxième volée victorieuse pour Djibril Cissé !
Deuxième volée victorieuse pour Djibril Cissé !
A Furiani le Sporting, c'est incontestable, a du caractère.
En tout cas après avoir rejoint les vestiaires sous les sifflets à la pause, il a su retrouver les forces morales nécessaires pour dans un premier temps revenir dans le match par l'intermédiaire de Gianni Bruno puis pour revenir à la hauteur du FC Sochaux à la faveur d'un but extrordinaire de Djibril Cissé, son second depuis son arrivée à Bastia en fin d'année.
Mais il n'en demeure pas moins que le Sporting revient de loin.
Quand à la pause en effet Jordan Ayew puis Corchia parvinrent à crucifier on ne donnait pas cher des chances de ce Sporting qui avait entamé les débats avec ses attaquants Khazri, Ba, Ilan  et Cissé notamment sur le banc.
Cela n'explique pas sans doute le fait que le FC Sochaux ait été le premier à se mettre en action à la faveur d'un tir de Sinkala sur lequel Landreau était obligé de se coucher.
La réplique bastiaise vint sous la forme d'une frappe de Gianni Bruno qui obligeait Pelé à s'employer à son tour, mais visiblement Sochaux qui  n'est pas au mieux dans le peloton des relégables n'était pas venu à Furiani pour faire de la figuration mais pour tenter d'obtenir un résultat.
La preuve : les initiatives de Roudet, la reprise de la tête de Contout sur un corner de ce même Roudet.
Et c'est le même Roudet que l'on retrouvait à la 41e minute à l'approche de la mi-temps mais son tir à ras de terre était bien trop croisé ce qui permettait à son coéquipier Contout de centrer mais cela n'allait plus loin.
Et c'est au moment où Furiani s'apprêtait à marquer une pause que Sochaux entreprenait de frapper en l'espace d'une poignée de secondes à peine.
Vous avez vu comment sur ce centre venu de la droite Ayew  a sauté plus haut que tout le monde pour décroiser parfaitement sa reprise de la tête. Puis, la remise en jeu à peine effectuée, comment, à son tour, Corchia a réussi à crucifier Landreau.
Au vu de la production bastiaise on pensait alors que les carottes étaient cuites.
Mais la mauvaise humeur, justifiée, de Furiani a été entendue dans les vestiaires.
En tout cas le Sporting a vite remis son ouvrage sur le métier. Avec Khazri revenu à la manœuvre Bruno ratait, cinq minutes après la reprise une incroyable occasion de but. Sur sa lancée le Tunisien contraignait, à son tour, Pelé à s'employer mais c'était Bruno qui, au terme d'un débordement et d'un centre de Palmieri venu de  la gauche, permettait, de la tête, au Sporting de revenir dans le match.
Mais Sochaux n'abdiquait pas et il fallait toute le talent de Landreau pour aller chercher une superbe frappe de Prcic.
Cet arrêt, déterminant, donnait des ailes au SCB sans pour autant que Khazri ne tire profit de l'excellent travail de Bruno sur le côté droit.
On pensait alors que le soufflet bastiais était retombé, mais après une frappe de Roudet, qui aurait pu "tuer le match", Djibril Cissé mettait le nez à la fenêtre pour décocher une de ces frappes de volée du droit dont il a le secret.
C'était beau et bien fait !
Le Sporting appuyait alors un peu plus sur l'accélérateur multipliant les occasions sans pour autant tirer profit de la main mise qui était la sienne sur la partie.
Mais rien n'y faisait.
Pour avoir trop musardé en première période, le Sporting ne parvenait à améliorer ses dernières stats : une victoire, deux nuls et cinq défaites sur les huit dernières rencontres.
Mais le bilan aurait pu être pire encore,  si dans les dernières secondes Landreau ne s'était pas montré déterminant sur l'ultime tentative sochalienne signée Contout.
Ouf !

La fiche technique

A Furiani, Sporting : 2 FC Sochaux : (0-2)
Buts pour le Sporting : Bruno (53e), Cissé (67e)
Pour Sochaux : J; Ayew (45e), Corchia (45+1)
Arbitre : M. Delerue
Avertissements : Squillaci (86e), Sunzu (45e), Prcic (58e) et Zouma (83e)
SCB :
Landreau, Diakité, Squillaci, Modeto, Harek puis Cissé (59e), Palmieri, Sablé puis Ilan (87e), Romaric, Boudebouz, Raspentino puis Khazri (46e), Bruno
Sochaux :
Pelé, Carlao, Marange, Faussurier, Corchia puis Boukari  (84e), Sunzu, Sinkala,Roudet, Prcic puis Zouma (74e), Contout, Ayew.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : 65% de la population de la CAB bénéficiera de la fibre en 2018 https://t.co/9rHe0bRCnE https://t.co/Em8u39qWem
Mardi 12 Décembre - 21:23
Corse Net Infos : UMANI et NON-VIOLENCE Formations, Conférences https://t.co/byBZQ63adE https://t.co/C3xjVLejRn
Mardi 12 Décembre - 21:23
Corse Net Infos : Air Corsica La compagnie concrétise son ancrage à Orly-Ouest https://t.co/ENjEmq1OTA https://t.co/degZ6B2Qym
Mardi 12 Décembre - 21:23
Corse Net Infos : Leroy-Merlin Ajaccio ouvre ses portes : Habitat et cadre de vie dans 9000 M² https://t.co/GTvRA0JApe https://t.co/dC758dgbBO
Mardi 12 Décembre - 21:23


Newsletter







Galerie
MISSCORSE
Eva Colas
GFCA
GFCA
Leroy Merlin à Ajaccio
Leroy Merlin à Ajaccio
Tempête Balagne
Tempête Balagne
Bastia
Bastia
Crab
Crab
Showroom Bastia
Showroom Bastia
City Trail Bastia
City Trail Bastia