Corse Net Infos - Pure player corse

Suspension de Furiani : Gilles Siméoni et Corsica Libera montent au creneau


Rédigé par le Mercredi 19 Décembre 2012 à 16:20 | Modifié le Jeudi 20 Décembre 2012 - 02:43


Depuis l'annonce de la suspension du stade de Furiani à titre conservatoire par la Ligue de football professionnel, les réactions des élus politiques insulaires ne cessent d'affluer. Mais en plus de "simples réactions", certains partis politiques prennent des initiatives.


Suspension de Furiani : Gilles Siméoni et Corsica Libera montent au creneau
Si le mouvement Corsica Libera interpellera le Conseil exécutif de Corse jeudi matin lors de la séance publique de l'Assemblée de Corse, Gilles Siméoni au nom d'Inseme per Bastia a fait savoir dans un communiqué qu'il déposera une motion lors du prochain conseil municipal de Bastia qui se tienda en fin dr semaine 
Voici le communiqué, du mouvement « Inseme per Bastia », signé par Gilles Simoni :
La situation actuelle du Sporting  et le sort injuste qui lui est fait par la Ligne Nationale de Football doivent nous conduire à la mobilisation générale autour du Club. Il nous appartient certes de ne plus donner le bâton pour nous  faire battre, et de faire disparaître totalement les débordements et excès marginaux qui servent de prétexte à ceux qui veulent tuer le club. Tout comme il faut enfin donner au Sporting les moyens d’évoluer dans des conditions dignes d’un club professionnel. Je pense notamment aux problèmes récurrents du stade et de ses abords, et de la pelouse. Mais fondamentalement et de façon urgente, l’essentiel est aujourd’hui d’exiger et d’obtenir des instances nationales du Football, et notamment de la ligne Nationale de Football, et notamment de MM. Thiriez et Garibian notoirement anti-corses, qu’il traitent le Sporting Club de Bastia de façon équitable. C’est la raison pour laquelle Inseme per Bastia tient à manifester publiquement son soutien et son amitié à Jojo Bonavita, et déposera la motion suivante lors du prochain conseil municipal de Bastia.

La motion
Considérant  que le Sporting Club de BASTIA, l’histoire du Club, son palmarès, ses valeurs  sont partie intégrante du patrimoine collectif de la Ville de Bastia et de la Corse toute entière ;
Considérant que le Club fait l’objet d’un traitement manifestement et systématiquement discriminatoire de la part de la Ligne Nationale de Football ;
Considérant que ce traitement met en péril le maintien du Sporting Club de Bastia en Ligue 1, voire sa pérennité économique et sportive ;
Considérant que ce traitement discriminatoire suscite également, non seulement auprès des supporters du Club, mais également auprès des observateurs impartiaux, un profond sentiment d’injustice, qui a notamment conduit un dirigeant historique du club à mettre en danger sa santé, voire sa vie, à travers une grève de la faim ;
Considérant qu’il est plus que temps de revenir à l’équité, laquelle est le gage le plus certain de l’apaisement durable et du retour aux valeurs fondatrices de fraternité et de respect de l’adversaire qui sont celles que doit véhiculer le sport ;
La Ville de BASTIA demande solennellement à la Ligue Nationale de Football de mettre un terme traitement injuste et discriminatoire dont fait systématiquement l’objet le Sporting Club de Bastia."


Corsica Libera : " La corsophie revient à la mode"

Suspension de Furiani : Gilles Siméoni et Corsica Libera montent au creneau
De son côté Corsica Libera s'exprime en ces termes :
"Une fois de plus, la Ligue Nationale de Football française vient de prendre des mesures d’exception à l’encontre d’un club corse. Le Sporting Club de Bastia vient d’être sanctionné « à titre conservatoire », c’est-à-dire sans avoir pu se défendre, sans débat contradictoire, et en attendant uniquement les délégués. Mais quelle justice au monde pourrait se permettre de condamner sans laisser la parole à l’accusé ?
Encore une fois, nous ne pouvons que constater qu’il y a pour les équipes corses un traitement à part dans le football français. Les suspensions à titre conservatoire, comme les retraits de points, semblent être réservés uniquement aux clubs professionnels corses… 
Dans des stades français, il y a eu cette année des incidents semblables et même bien plus graves, Pourquoi la Ligue ne les a-t-elle pas suspendus à titre conservatoire ?
La réponse est simple, et Les instances supérieures du football français ne veulent plus des clubs corses dans leurs championnats, ils ne supportent plus la réussite outrageante de clubs à petits budgets qui puisent leur force dans leur identité. 
La corsophobie revient à la mode, et le racisme anti-corse également, la Ligue National de Football ne voulait pas être en reste.
Quant à M. Thiriez qui ne manque jamais l’occasion d’étaler sa haine anti-corse, il a déjà réagi pour féliciter la commission d’avoir sanctionné le Sporting !
Corsica Libera apporte son soutien au Sporting Club de Bastia, à travers toutes ses composantes, ainsi qu’à Jojo Bonavita et exige que la Ligue Nationale de Football traite les clubs corses avec équité, et sans haine et sans racisme."



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu




Derniers tweets
Corse Net Infos : Edmond Simeoni : « La Corse a soif de liberté, de démocratie, de dignité et de développement »… https://t.co/6RKb1eVrRI
Mercredi 15 Août - 23:41
Corse Net Infos : Edmond Simeoni : « La Corse a soif de liberté, de démocratie, de dignité et de développement » https://t.co/NpOkCU8c7r
Mercredi 15 Août - 23:39
Corse Net Infos : Le village de Guitera se dresse contre la mise en place des compteurs Linky https://t.co/CaWrId74Gu https://t.co/kx8aG9zUPc
Mercredi 15 Août - 22:56
Corse Net Infos : Le village de #Guitera se dresse contre la mise en place des compteurs #Linky https://t.co/46j6u2KXn2
Mercredi 15 Août - 22:54



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio