Corse Net Infos - Pure player corse

Sporting à Rennes : Comme toujours à l'extérieur…


Rédigé par (Cp) le Dimanche 30 Mars 2014 à 15:59 | Modifié le Dimanche 30 Mars 2014 - 16:12


Le Sporting club de Bastia a repris le cours de son rythme à l'extérieur dimanche en début d'après-midi à Rennes. Deux buts en l'espace d'un quart d'heure. Un troisième à l'heure de jeu. Le SCB a donné une belle occasion au Stade Rennais de renouer avec la victoire


(www.sc-bastia.com)
(www.sc-bastia.com)
A Rennes,Rennes : 3 SC Bastia : 0 (2-0)
Buts pour Rennes : Alessandrini (14e), Toivonen (28e), Makoun (59e)
Arbitre : M. Lannoy
Avertissements : Sablé (54e)
Costil, Danze, Kana-Byik, Armand, M'Bengue, Konradsen puis Bakayoko (80e), Grosicki, Makoun, Doucouré, Allessandrini, Toivonen puis Moreira (86e)
SC Bastia : 
Landreau, Diakité, Modesto, Squillaci, Palmieri, Romaric, Sablé, Boudebouz puis Keita (57e), Raspentino puis Khazri (57e), Ilan, Bruno.

Le Sporting club de Bastia n'a pas pesé lourd, dimanche, sur le stade de la route de Lorient.
Face à un adversaire déterminé, qui l'a pris à la gorge d'entrée de jeu, le SCB a vite plié puis cédé face à des Bretons qui, il est vrai, ont depuis quelques jours retrouvé le chemln de la forme.
Mais cela ne saurait tout expliquer !
Dimanche c'est Alessandrini qui a donné le ton pour ses couleurs après que Doucouré ait récupéré le ballon dans les 30 mètres adverses puis décalé le numéro 11 local sur sa gauche. Le gaucher rennais  ne se posait pas de questions et expédiait une lourde frappe du gauche, bien sût, qui abusait  un Landreau, qui avancé, ne pouvait détourner que le ballon des deux poings dans sa cage.
1-0 et c'était, déjà, mérité !
Et Rennes enfonçait le clou. 
Par l'intermédiaire de Toivonen notamment qui, lui auss, faisait admirer la puissance et la pureté de son pied gauche.
Sans doute avez-vous, comme nous, apprécié ce véritable bijou de l'attaquant suédois quand au terme d'un long ballon de Danzé, Squillaci dégageait son camp de la tête mais pour…Kadir. Celui-ci, à l'entrée de la surface, remetait pour Toivonen, dont la reprise du gauche en demi-volée allait  se nicher dans la lucarne de Mickaël Landreau !
Surperbe.
Et le Sporting dans tout ça ?
Peu ou pas de choses à se mettre sous la dent. 
Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir après une belle ouverture de Romaric, Bruno réaliser un bon contrôle au point de penalty, mais au moment où il s'apprêtait à frapper Armand parvenait à écarter le danger.
Mais avant la pause, c'était Landreau qui était contraint de s'employer à nouveau à deux reprises pour éviter un naufrage à ses couleurs.
Mais à la 59e minute le gardien bastiais ne parvenait pas s'opposer à Makoun qui de près, après avoir récupéré le ballon dans les 25 mètres adverses et s'être s'appuyé sur Toivonen concluait  du plat du pied droit son une-deux et son face-à-face tranquille face à Landreau.
Cette fois les Corses étaient touchés et coulés.
Même s'ils décidaient, enfin, à réagir par Khazri et Modesto notamment, ils ne faisaient pas trembler les Bretons pour en fin de compte rentrer, une fois encore, penauds en Corse sans avoir réussi à cadrer le moindre tir en Bretagne.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse