Corse Net Infos - Pure player corse

Sporting : Une troisième défaite consécutive...


Rédigé par le Samedi 19 Septembre 2015 à 18:41 | Modifié le Dimanche 20 Septembre 2015 - 01:39


Le Sporting ne sait plus ce que le verbe gagner veut dire. Samedi soir il s'est incliné pour la troisième consécutive face à une belle équipe de l'OGC Nice (1-3) qui n'a pas volé son succès. Bien au contraire. Un résultat qui ne fait pas trop les affaires des Bastiais qui devront se rendre dès mercredi à Lyon.


L'ambiance
Le public de Furiani, comme le Sporting, ne recherchait que la victoire ce samedi soir au stade Armand-Cesari. Les supporters bastiais ont mis tous les ingrédients dans leur pour le faire. Surtout face  à l'héréditaire "ennemi" niçois. En retour il attendait bien sûr le même engagement des bleus de Printant. On sait ce qu'ailes advenu.

Le match
Il a mis du temps à prendre tournure. Les Niçois furent les premiers en action. Avec un jeu plus soutenu et plus fouillé que celui des Bastiais, qui à l'exception de Cahuzac et Squillaci, carburaient au diesel face à un adversaire virevoltant en s'emparant à tout coup de tous les ballons. 
Dès lors les joueurs de Claude Puel s'approchaient régulièrement et sans grande difficulté du camp bastiais. Et à Furiani on se demande encore comment Plea qui, sollicité par Ricardo, avait brûlé la politesse à toute la défense bastiaise, Leca compris, a pu rater le cadre insulaire.
Ben Arfa s'y mettait à son tour mais sur le coup c'était Squillaci qui sauvait les siens.
Même si à son tour Brandao manquait l'immanquable, on se demandait à quelle sauce le Sporting alliait être mangé, quand Gaël Danic, superbe, sortait du bois pour trouver la lucarne de Hassen.
Furiani en rugit toujours de plaisir.
Mais la satisfaction bastiaise était de courte durée puisque dix minutes après cette frappe d'une incroyable pureté, Nampalys Mendy rétablissait l'équilibre au terme d'une frappe du droit qui n'était pas moins pure...
Revenu logiquement à la hauteur du Sporting, Nice enfonçait le clou par l'intermédiaire de Germain qui prenait tout son temps pour ajuster Leca quelques minutes avant la mi-temps. Un avantage logique que peu de Bastiais étaient incapables de contester à ce moment-là.
Et cela ne s'arrangeait pas à la reprise avec des Niçois toujours à la manœuvre et sans cette intervention de Jean-Louis Leca...
C'est le moment que choisissait Ghislain Printant pour remplacer Marange par Diallo afin de faire remonter Palmieri dans l'entre-jeu.
Le Sporting reprenait alors quelques couleurs mais il restait toujours sous la menace de son adversaire. 
Mais ce n'est pas pour autant qu'i parvenait à désarçonner les Niçois qui ajoutait un troisième dans le temps additionnel  et qui aurait pu faire mieux encore sans un excellent Leca qui sauva les siens du pire au moins à deux ou trois reprises. 



Le Sporting
Mais où est donc passé le Sporting ? Où sont passées ses valeurs ? A la pause on pouvait se poser légitimement la double question. Hormis les cadres du club - Cahuzac, Modesto, Squillaci - bien peu de ceux qui s'étaient parés du maillot bleu semblaient dignes de le porter. Manque d'imagination, d'engagement, de motivation. Un remake du dernier OM-Sporting.
La première mi-temps du Sporting a été affligeante.
Et ça Furiani n'en veut pas. Et si pendant un moment il ne lui en pas tenu rigueur il n'a pas pu retenir par la suite de se faire entendre sans pour autant manquer, parce que l'amour du "bleu" est toujours là-  d'encourager les siens. Mais répétons-le : Ce Sporting, bien plus motivé après la reprise, n'est incontestablement dans le bon tempo de la Ligue 1 !


L'adversaire 
Il a fait du bon boulot à Nice Claude Puel. Elle est belle son équipe. Elle est joueuse. Il y a du talent. Test efficace. Face à ce Sporting, qui glisse sur la mauvaise pente elle n'a pas eu, c'est vrai, à forcer véritablement son talent - surtout en première période - pour prendre ses bonnes marques - mais il faut bien le reconnaître sur ce match Nice était, et de loin, supérieur au Sporting. En tout cas c'est l'équipe qui en voulait le plus et qui a obtenu ce qu'elle voulait : la victoire ! 


Le bilan
Et une, et deux et trois défaites consécutives pour le Sporting. Saint-Etienne, l'OM et Maintenant Nice.  Cela commence à faire un peu désordre. Et mercredi il faudra aller à Lyon !

A Furiani, SCB :1 Nice : 3 (1-2)
Buts pour le Sporting : Danic (23e),
Pour Nice : N.Mendy (32e), Germain ( 40e), Berhama (90+3)
Arbitre : M. Bien
Avertissements : Squillaci (88e) au Sporting, Wallyson (85e), Pied (87e) à Nice
Exclusions :
Spectateurs : 12 945
SCB 
Leca, Cioni puis Coulibaly (81), Modesto, Squillaci, Palmieri puis Raspentino (78e), Cahuzac, Fofana, Diallo puis Marange (61e), Danic, Brandao, Ayité   (Hansen, Peybernes, Jebbour, Maboulou)  

Nice
Hassen Pied, Bodmer, Baysse, Ricardo, N. Mendy, Seri, Ben Arfa puis Wallyson (74e), Koziello, Plea puis Le Bihan (55e), Germain puis Benrhama (81e) (Cardinale, Boscalgi, Rafetraniania, A. Mendy)


 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Animations de Noël avec l'association des commerçants du "Grand Large" à Calvi https://t.co/KtgNflELvG https://t.co/i1906AjJan
Samedi 16 Décembre - 00:43
Corse Net Infos : "Conseil départemental de la Haute-Corse : Le rideau est tombé…" : https://t.co/vIcBxdsWgp via @YouTube
Samedi 16 Décembre - 00:28
Corse Net Infos : L’apprentissage chez Orange Les jeunes, la fibre et l’avenir https://t.co/0qgaGFdz3b https://t.co/q9bzgY3zTa
Vendredi 15 Décembre - 23:25
Corse Net Infos : Capa : Arrêté approuvant le risque inondation https://t.co/efFO9tBP97 https://t.co/YtZz0apAVr
Vendredi 15 Décembre - 23:25


Newsletter







Galerie
U Babbu Natale
U Babbu Natale
Conseil départemental 2 B
Conseil départemental 2 B
ACA-Auxerre
ACA-Auxerre
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
CCAS de Calvi
CCAS de Calvi
Mini-Cut
Mini-Cut
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas