Corse Net Infos - Pure player corse

Spectacle : « Les Naufragés » ce samedi soir sur la plage de Tizzano


Philippe Jammes le Samedi 31 Juillet 2021 à 08:25

Dans le cadre du projet Identité(s) en Mouvement / Identità in Mossa, mis en œuvre en partenariat avec l’Université de Corse, la Cie Art Mouv’ était en résidence à Tizzano (Sartene) du 26 au 31 juillet. À l’issue de cette résidence, le spectacle «Les Naufragés » sera présenté sur la plage de Tizzano (accès libre) ce samedi soir à 21h30.



Identité(s) en Mouvement est un projet mené par la Cie Art Mouv’, installée à Bastia en partenariat avec la Faculté de Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales (FLLASHS) Università  di Corsica - Pasquale Paoli (Corti). Conçu sous forme de laboratoires transdisciplinaires, ce projet associe recherche anthropologique, ethnoscénologie, langue corse et création artistique (chorégraphique et numérique).
Ce LAB#5 conçu « in situ » considère l’île comme lieu d’émergence d’une écologie corporelle qui met en relation le corps et le monde. La relation que nous entretenons avec notre environnement naturel renvoie à celle que nous entretenons avec notre milieu intérieur qui est le corps. En mettant en perspective notre nature intériorisée, cette relation suggère l'empathie comme agent de changement, face aux crises écologiques et humanitaires.  C’est à travers cette conception innovante, à l’avant-garde des réflexions actuelles, qu’Identité(s) en Mouvement entend se situer et contribuer, au cœur de la Méditerranée, à la construction d’une identité insulaire sans cesse renouvelée et ouverte sur le monde.


 «Les Naufragés»
Inspiré du poème de Sergio Guttilla «Si c’était ton fils», ce spectacle, qui a reçu le soutien de la Collectivité de Corse, de l’Université de Corse, de la Caisse des Dépôts,  Air Corsica et l’hôtel Tizzà Mare, questionne notre relation au monde qui oscille entre protectionnisme et ouverture, entre empathie et apathie. L’insularité agit comme un filtre, révélateur de notre vraie nature tandis la méditerranée charrie sur nos rives une humanité en migration. La chorégraphie est signée Hélène Taddei Lawson avec pour la partie danse la chorégraphe elle-même, Davia Benedetti et Juha Pekka Marsalo. A la vidé Stéphane Broc, au Sound Design, Tommy Lawson et à la lumière, Anouar Benali
 
« Si c’était ton fils
Tu remplirais la mer de navires
Et de n’importe quel drapeau.

Tu voudrais que tous ensemble
À des millions
Ils fassent un pont.
Pour le faire passer
 ».
Sergio Guttilla
 























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047