Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Sœur Bernadette Moriau, 70e miraculée de Lourdes, à Bastia


Philippe Jammes le Mardi 2 Février 2021 à 17:47

A l’occasion de la neuvaine préparatoire à la fête de ND de Lourdes à Bastia et de la présence du reliquaire de Sainte Bernadette, le Père Georges Nicoli, curé de ND de Lourdes, a invité Sœur Bernadette Moriau, la 70ème et dernière miraculée de Lourdes.
Ce mercredi, 3 février à partir de 15h, elle rencontrera les fidèles de Corse, une région qu’elle découvre pour la 1ère fois, une région qui, tout comme elle, voue une adoration à la Vierge Marie.
CNI l’a rencontrée lors du chapelet et des vêpres mardi soir en l’église ND de Lourdes.



Née le 23 septembre 1939 dans le Nord de la France, Bernadette Moriau entre au couvent de Nantes dans la congrégation des Sœurs franciscaines Oblates du Sacré-Cœur de Jésus à l’âge de 19 ans. A 27 ans débutent des douleurs  lombo-sciatiques. Elle subit quatre interventions chirurgicales et suit des traitements lourds. En vain. En 1975 elle doit cesser ses activités d’infirmière. En 1987 le mal s’aggrave encore avec l’apparition de déficits neurologiques rendant ses déplacements très difficiles et limités.  Là aussi les traitements médicaux se montrent impuissants. En 1994, les médecins lui mettent en place un neurostimulateur médullaire et lui prescrivent un traitement morphinique. 4 ans plus tard, souffrant de troubles sphinctériens, elle doit porter un corset rigide cervico-lombaire. Une attelle lui entoure un pied.

En juillet 2008, à l’invitation de son médecin traitant, le docteur Christophe Fumery, elle participe au pèlerinage de son diocèse à Lourdes et reçoit le Sacrement des malades. Elle revient des Pyrénées dans le même état, aggravé même par la fatigue du voyage. Quelques jours plus tard, le 11 juillet 2008, alors qu’elle est dans la chapelle de sa communauté pour une heure d’adoration et qu’au même moment se déroule la procession eucharistique à Lourdes, elle ressent une sensation de relâchement et de chaleur dans tout son corps. Une voix intérieure lui demande d’enlever son corset et l’attelle qu’elle a au pied. Elle constate alors que son pied est revenu dans sa position normale et qu’elle peut à nouveau le bouger. Parallèlement,  tous les troubles sphinctériens disparaissent. Du jour au lendemain, elle interrompt tous ses traitements et abandonne le neurostimulateur médullaire.

De 2009 à 2016, de nombreux examens médicaux, des expertises et trois réunions collégiales à Lourdes se succéderont. Le 7 juillet 2016, le Bureau des Constatations Médicales reconnait le caractère imprévu, instantané, complet, durable et inexpliqué de sa guérison. Le 18 novembre 2016 à Lourdes, le Comité Médical International de Lourdes déclare la guérison inexpliquée, dans l’état actuel des connaissances scientifiques. Après une année de prière et de réflexion, le 11 février 2018, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes, dans un mandement, l’évêque de Beauvais déclare le caractère «prodigieux-miraculeux et la valeur de signe divin de la guérison de Sœur Bernadette Moriau, obtenue par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, Notre-Dame de Lourdes». Depuis, malgré son âge, 81 ans en ce début 2021, elle voyage beaucoup pour témoigner de sa guérison. À ceux qu’elle rencontre, sœur Bernadette transmet un message d’espérance et de reconnaissance, en toute simplicité.
  
 

Soeur Bernadette Moriau, 70ème et derniere (2018) miraculée de Lourdes.
Soeur Bernadette Moriau, 70ème et derniere (2018) miraculée de Lourdes.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047