Corse Net Infos - Pure player corse


Semi-liberté de Pierre Alessandri : les réactions après l'appel du parquet antiterroriste


La rédaction le Vendredi 13 Mai 2022 à 09:23

Le Parquet national antiterroriste (Pnat) a fait appel ce jeudi 12 mai de la décision d’octroyer un régime de semi-liberté à Pierre Alessandri suspendant ainsi l’aménagement de sa peine qui lui aurait permis de travailler dans la journée dans une exploitation agricole, à l'extérieur de la prison de Borgo, où il est détenu depuis le 11 avril.
C'est la troisième fois que Pierre Alessandri, 63 ans, demandait à bénéficier du régime de semi-liberté. En réponse à ses deux premières demandes, en octobre 2019 puis en juillet 2021, le tribunal d'application des peines antiterroriste avait déjà donné son feu vert, mais le parquet national antiterroriste avait contesté la décision, qui avait ensuite été infirmée en appel dans les deux cas.



Pierre Alessandri - Photo archives
Pierre Alessandri - Photo archives
Ce troisième appel suspensif du Pnat a fait réagir  l’association de défense des prisonniers politiques, Sulidarità qui estime que cet appel traduit, "une continuité dans la volonté de l’Etat de résoudre la question des droits du peuple corse par la répression", et appelle les élus insulaires à "refuser catégoriquement toute discussion avec l’Etat", tant que, notamment, "l’ensemble des prisonniers politiques n’aura pas été libéré".





Pour Paul-Felix Benedetti,  "l’appel du Parquet antiterroriste (…) est politique ", a-t-il écrit sur Facebook, assurant que "la France est enfermée dans une logique de vengeance d’Etat".

 



Dans un communiqué le PNC rappelle qu'à quelques jour de l'ouverture des négociations avec l'Etat, la libération des prisonniers politiques doit rester une priorité. "Dopu a parechji sittimani di mubilisazioni in Corsica, i prigiuneri sò vultati in Borgu. Pinsemi oghji chì u tempu di a libartà hè vinutu. Qualchi ghjorni nanzu a ripresa di i discussioni cù u Statu, vulemi ramintà chì a libarazioni di i nostri prigiuneri devi essa un puntu maiò di una soluzioni pulitica ghjinirali pà ssu paesi !"

Troisième demande


 
"Pour la 3ème fois, le tribunal de Paris se prononce en faveur de la semi-liberté pour Pierre Alessandri. Pour la 3ème fois, le Parquet forme immédiatement un appel suspensif."  commente le président du Conseil Exécutif, Gilles Simoni, pour lequel " il est pourtant plus que temps que la logique de justice prenne le pas sur celle de la vengeance."




















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047