Corse Net Infos - Pure player corse

Semaine d’information sur la santé mentale : Les courts métrages de Anne de Giafferri au "Régent"


Rédigé par Laurent Hérin le Lundi 19 Mars 2018 à 00:00 | Modifié le Lundi 19 Mars 2018 - 10:04


A l’occasion de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale, Anne de Giafferri est venue présenter au cinéma Le Régent deux courts métrages réalisés lors d’ateliers dans le service de psychiatrie de l’Hôpital de Bastia. Un projet qui se poursuit et qui devrait prochainement aboutir sur un long métrage.


La foule se presse au Régent ce dimanche en cette fin d’après-midi pluvieuse, pas uniquement pour se mettre à l’abri ou pour profiter de l’opération Printemps du Cinéma (voir ici).
A 18 heures, Anne de Giafferri vient en effet présenter les deux courts-métrages qu’elle a réalisé avec l’équipe du service de psychiatrie de l’Hôpital de Bastia. Ce travail, initié depuis deux ans entre la réalisatrice, le personnel de service et les patients sous la houlette du Dr Graziani, est présenté dans le cadre de la SISM (Semaine d’Information sur la Santé Mentale). Ces semaines qui se déroulent chaque année sont un moment privilégié pour réaliser des actions de promotion de la santé mentale mais aussi pour construire des projets en partenariat et parler de la santé mentale avec l’ensemble de la population. C’est dans ce cadre qu’a été initié la projection de ces courts métrages mais surtout le travail en amont pour les réaliser avec des ateliers rassemblant les patients et les soignants. Anne de Giafferri que l’on connaît pour son travail documentaire  – Théodore 1er Roi des Corses ou plus récemment La Règle du Je – a réalisé La Consultation et co-réalisé La Chatastrophe (voir plus bas). Elle a surtout encadré et dirigé les ateliers « cinéma » qui ont permis la réalisation de ces deux courts.
Arrivée sur scène, devant l’écran et une salle bien remplie, elle commence par « remercier les partenaires privés et institutionnels dont La Collectivité de Corse, l’ARS (Agence Régionale de Santé de Corse), les éditions Eolienne, le cinéma le Régent et surtout le centre Hospitalier de Bastia. Grâce à eux et à vous, voilà une formidable aventure. C’est tout de même une première de voir le cinéma entrer dans un service en fonctionnement. Ici, chacun joue son rôle. »
Elle explique ensuite brièvement le déroulé des ateliers et propose « de voir sans plus attendre le résultat sur grand écran. » Sont alors projetés, dans l’ordre, La Consultation puis La Chatastrophe, déclenchant quelques rires et surtout une salve d’applaudissements dans la salle.
Anne reprend la parole pour confirmer qu’ « un long métrage est actuellement en préparation, avec la même équipe, renforcée pour l’occasion d’acteurs professionnels. Des grands noms, des gens déjà fortement impliqués dans le projet. Ce film se base sur un roman de 1968, Le Désespoir tout Blanc de Clarisse Nicoïdski qui raconte l’histoire d’une jeune fille, Lili, que sa famille va finir par interner. Le film reprend en fait le fil de l’histoire une fois que l’héroïne rejoint le service psychiatrique…de l’hôpital de Bastia ! Mais avant d’attaquer ce long métrage, deux courts sont encore prévus sur le même principe que ceux que vous venez de voir. »
Elle donne ensuite la parole à Emilie Romé, une infirmière particulièrement impliquée dans le projet qui a joue le rôle de la thérapeute dans le sketch La Chatastrophe. Elle raconte alors son ressenti et son expérience dans cette belle aventure sous la forme d’un conte avec de nombreux jeux de mots autour de « la tête » qui déclenchent à leur tour des rires dans la salle et des applaudissements. Printemps du cinéma oblige, il faut déjà libérer la salle mais pour ceux qui aurait raté cette projection dominicale, une nouvelle diffusion est prévue ce lundi à 17h30 au Cinéma Le Régent.
Et l’entrée est toujours libre.

Les courts métrages

Ces deux courts métrages ont été réalisés lors des ateliers "cinéma" dans le service de psychiatrie du Centre hospitalier de Bastia avec les patients et le personnel de soin, avec le soutien financier de l'Agence Régionale de Santé de Corse et de la Cullettività di Corsica, dans le cadre du programme "Culture et Santé".

LA CHATASTROPHE par Xavier Dandoy de Casabianca, sur une idée originale d'Émilie Romé
Un homme vient pour son fils consulter une thérapeute qui pratique l'EMDR (eye movement desensitization and reprocessing/intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires) avec une variante quelque peu surprenante.

Musique : Mathias Desmier / Mixage : Michaël Marchetti
Avec La thérapeute : Émilie Romé / Le père : Bruno Longeri / Le gamin : Frédéric Becmeur

LA CONSULTATION par Anne de Giafferri sur une idée originale d'Anne-Françoise Charpentier
Après avoir subi une simple intervention chirurgicale, une jeune femme retourne voir le chirurgien mais, entre temps, le cabinet a bien changé.

Prise de son : Bruno Longeri / Musique : Mathias Desmier / Mixage : Michaël Marchetti
Avec La jeune femme : Anne-Françoise Charpentier / Le Dr Nyssen : Maryline Leonetti / La standardiste : Brigitte Trayssac / Les patients de la salle d'attente : Michèle Legangneux et Miriam Aïdi / Les pharmaciennes : Maud Branger et Anna Batistelli / La cliente à la pharmacie : Françoise Pagès / Le secrétaire allemand : Volkmar Ernst / Les Allemandes de la salle d'attente : Silke Hass, Brigitte Olmeta, Anna Palmqvist, Annette Pasqualini





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie