Corse Net Infos - Pure player corse

Sécurité Civile de Corse-du-Sud : L’hommage aux soldats du feu


Rédigé par José Fanchi le Mardi 17 Juillet 2018 à 16:00 | Modifié le Mardi 17 Juillet 2018 - 16:33


Ce mardi matin, à la base de la Sécurité Civile, un hommage a été rendu aux victimes d’un accident d’avion de surveillance. Le pilote Igor Daic et le Lieutenant pompier Expédith Faustin, ont été en effet les victimes de ce drame survenu le 17 juillet 1994 en bout de piste - plage de Capitellu – de Campo Dell’Oro à la suite d’une panne de l’appareil. Une jeune ajaccienne qui se trouvait sur la plage avait également été tuée dans l’accident


(Photo ML)
(Photo ML)
La cérémonie commémorative s’est déroulée en présence de Jacques Witkowsky, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises au ministère de l'Intérieur, de Josiane Chevalier, préfète de Corse-du-Sud, préfète de Corse, de Pierre Poli, Président de SIS 2A et du commandant Jean-Marc Giacomini, Président de l’UDSP 2A.

Honorer ceux qui ont disparu
Sonnerie au mort, éloge funèbre, dépôt de gerbes et revue des troupes et des moyens de lutte pour cet été, le directeur général de la sécurité civile s’est exprimé sur cette lutte de tous les instants :
« Nous sortons d’une année 2017 qui a été particulièrement  tendue. Aujourd’hui, venir en Corse où à peu près une tiers de la totalité des incendies sont recensés, il était important de venir saluer celles et ceux qui ont payé de leur vie et viennent défendre non seulement notre patrimoine forestier et environnemental et touristique et parfois opérer  de leur vie et de leur intégrité physique la vie des autres. »
Rappelons que la Sécurité Civile a pour objet la prévention des risques de toute nature, l’information et l’alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes, par la préparation et la mise en œuvre de mesures et de moyens appropriés relevant de l’Etat, des collectivités territoriales et des autres personnes publiques ou privées.

Les forces en présence

(Photos M.L)
  • 612 sapeurs-pompiers du SIS 2A et SIS 2B mobilisables
  • 125 forestiers sapeurs engagés par la collectivité de Corse (principalement surveillance et attaque de feux naissants)
  • Un groupe pionnier SIS de la Corse-du-Sud pré-positionné à Cauro : 10 sapeurs-pompiers disponibles
  •  1 hélicoptère bombardier d’eau à la disposition de chaque SIS
 
Appuyés par les services de l’Etat présents en Corse… 
  •  12 patrouilles de l’ONF
  •  17 personnels ONF et DDTM
 
Le renfort de moyens nationaux
 
  •  180 militaires FORMISC (formation militaire de la sécurité civile),
  • 1 détachement d’intervention spécialisé, basé à Corté, 27 hommes et 7 véhicules (sécurisation fin de feu)
  •  20 militaires MAS (module adapté de surveillance), engagés par le ministère de la Défense, qui participent à la surveillance des espaces naturels
  • 2 postes à cheval de la garde républicaine (Casabianda - Serra di Scopamène)
  •  2 Canadair de la sécurité civile à Ajaccio
  •  2 Tracker de la sécurité civile à Solenzara
  •  1 Beech de reconnaissance de la sécurité civile en cours de saison
  •  1 officier détaché à Ajaccio pour coordonner les moyens
 
 400 ForMiSC déployés au total
  • 13 patrouilles équestres de la collectivité de Corse sur le territoire des Agriates
  •  1 vigie à Poggio di Venaco
  • Des moyens engagés par la communauté des communes du Fium'Orbu Castellu
  • 8 réserves communales de sécurité civile et 3 comités communaux feux de forêts
  • 25 véhicules légers mis à disposition du SIS 2B par les chemins de fer de la Corse
 
 
Les forces de l’ordre participent également à la lutte contre les feux de forêts en assurant la surveillance du territoire et au sein de la Cellule Technique d’Investigation sur les Incendies de Forêts (CTIIF) qui est une mission interservices : gendarmes, policiers, sapeurs-pompiers et forestiers-sapeurs, ONF, DDTM. Cette cellule est activée sur réquisition du Procureur de la République pour conduire les travaux d’enquête et de recherche.
 

C’est l’affaire de tous !
Parallèlement aux moyens déployés pour lutter contre les feux de forêts, des efforts de prévention permettent de réduire en amont la vulnérabilité des espaces forestiers.
L’interdiction d’emploi du feu s’applique du 1er juillet au 30 septembre sur tout le territoire de la Corse
Le débroussaillement est une obligation légaleIl permet de protéger les personnes et les biens, mais aussi le milieu naturel, et facilite l’intervention des moyens de secours en cas d’incendie.

En cas d’incendie, un espace « propre » permet de :
  • Diminuer la puissance du feu
  • Réduire les émissions de gaz et de chaleur
  •  Faciliter l’intervention des services de lutte et améliorer leur efficacité.
 J. F.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie