Corse Net Infos - Pure player corse


Sauv life, l'application qui sauve des vies, maintenant disponible en Haute-Corse


Livia Santana le Vendredi 10 Juillet 2020 à 16:49

L'association SAUV en partenariat avec le Samu de Bastia a présenté ce vendredi 10 juillet le dispositif Sauv Life, soit une application qui vise à signaler un arrêt cardiaque à un citoyen sauveur pour qu'il intervienne.




Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse et le Dr Lionel Lamhaut, représentant de l'application.
Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse et le Dr Lionel Lamhaut, représentant de l'application.
En 2019, le Samu 2B a recensé 150 arrêts cardiaques et seulement 30 survivants. Sur le territoire national 50 000 personnes succombent chaque année d'un arrêt contre 2 500 victimes de la route.

C'est pour intervenir plus rapidement que l'association SAUV a créé le dispositif Sauv life, une application mobile mettant en lien les victimes, les citoyens sauveteur et le SAMU. Après avoir lancé l'application à Ajaccio le 8 juillet, le docteur Lionel Lamhaut, président et cofondateur de Sauv life s'est rendu le vendredi 10 juillet à l'hôpital de Bastia pour annoncer sa disponibilité en Haute-Corse qui est à présent, le 56ème Samu à collaborer avec l'association.

A présent, tous les insulaires peuvent devenir des "citoyens sauveteurs" en téléchargeant gratuitement l'application sur Apple Store ou Android.
3 000 corses l'ont déjà installée, 400 000 dans toute la France.
Grâce à la géo-localisation, toutes les personnes qui se sont inscrites sur Sauv Life recevront une alerte sur leur mobile si une personne à proximité signale un arrêt cardiaque. La personne aura donc le choix d'accepter d'intervenir ou non. Si elle accepte, elle recevra la position de la victime ainsi que les instructions du Samu qui ,en parallèle, se mettra en route pour secourir la victime. 

En moyenne il faut 15 minutes aux secours pour se rendre sur place. En Corse, compte tenu de la forte ruralité, la réalité est tout autre. Si un massage cardiaque est prodigué dans les 3 premières minutes de l'arrêt, alors il y a 74% de chance que la victime survive. Au contraire, une minute sans massage cardiaque correspond à 10% de chance de survie en moins par minute. 

Le déploiement de ce dispositif s'intègre dans le programme Primura de l'Assemblée de Corse. Un projet mis en place en 2018 pour promouvoir le plus largement possible les gestes de premier secours ainsi que de vérifier les équipements défibrillateurs dans toute l'île. 

Qui peut devenir "citoyen sauveteur" ? 

Tout le monde !
Il suffit d'avoir plus de 15 ans. Aucune qualification n'est requise. "Il suffit d'avoir deux mains pour aider lors d'un arrêt cardiaque, indiquue Lionel Lamhaut qui rappelle les gestes de premier secours. Même si on ne connait pas les gestes de premier secours ce n'est pas grave, il ne faut pas avoir peur d'agir. En cas d'arrêt cardiaque il faut appuyer le plus fort et le plus vite possible sur la poitrine pour ne pas perdre la victime." 
Depuis sa création en 2018, l'application a déjà servi à sauver 141 coeurs. 

 Des défibrillateurs à identifier 

La responsable du Samu/Smur à Bastia, le docteur Eliane Lenziani Arrighi appelle tous les maires, élus, propriétaires de magasins ou particuliers détenant un défibrillateur à se manifester auprès du service du SAMU pour qu'il soit identifié et répertorié sur l'application. Il pourra ensuite être utilisé par les "citoyens sauveurs".





L'actualité | Municipales 2020 | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi | Annonces judiciaires et légales












    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047