Corse Net Infos - Pure player corse

SCBastia-Lyon : Une mi-temps et puis c'est tout…


Rédigé par le Dimanche 16 Avril 2017 à 18:08 | Modifié le Dimanche 16 Avril 2017 - 21:20


SC Bastia-Lyon ? Sur le terrain, le match n'a duré qu'une mi-temps. Cependant il s'est passé beaucoup de choses avant et après ces quarante-cinq minutes de jeu.


L'ambiance
Plombée par l'épisode de l'échauffement perturbé des Lyonnais dont on vous parle par ailleurs. Mais il y avait quand même un match - et quel match - important à jouer. Dès lors Furiani a joué son rôle du contenu même s'il lui fut difficile en raison du contenu de la partie de véritablement s'enflammer. Pourtant en ce dimanche de Pâques le public venu, finalement nombreux, n'avait pas d'autre objectif que de voir le "bleu" du Sporting s'imposer pour envisager une fin de championnat plus sereine. 

Le match
Crivelli eut beau s'employer d'entrée de jeu à tenter de rallier ses partenaires à son panache bleu, il ne trouva guère l'écho escompté auprès des siens. Face à des Lyonnais qui n'avaient plus que la quatrième place de la compétition à espérer, les Bastiais ont longtemps été perturbés par le faux rythme imposé par les visiteurs dont l'objectif a été pendant un bon moment de priver le Sporting de ballon.
A ce jeu ce fut Ghezzal qui le premier mit Leca à contribution mais la première véritable occasion de la partie fut à mettre à l'actif de Saint-Maximin et du Sporting. Mais sur la frappe du Bastiais, à la sortie d'un beau dribble, le poing de Lopes ne tremblait pas.
Mostefa prenait à son tour sa chance un peu plus tard mais c'était encore sans succès.
La volonté de bien faire était sans doute bien là mais face à ces Lyonnais, qui n'entendaient faire aucun cadeau aux Corses;  on a entendu en vain pendant les quarante-cinq premières minutes ce grain de folie qui aurait permettre au Sporting de peut être faire la décision.
Au lieu de cela on a eu droit à un nouvel épisode musclé lors de la rentrée aux vestiaires avec  Lopes le gardien lyonnais qui jouaient des poings avec le directeur de la sécurité du club qui s'inquiétait de son comportement au bas de la tribune.
Une nouvelle mêlée générale scellait cette fois la fin de la partie de façon définitive.
La suite ?
On vous la raconte par ailleurs.






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:10 Bastia : La Maison du Sacré Cœur a ouvert ses portes

Dimanche 18 Novembre 2018 - 14:46 Un nouveau club de badminton à Biguglia

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse