Corse Net Infos - Pure player corse

Route du Cap : Le collectif des usagers monte au créneau


Rédigé par le Mardi 13 Novembre 2018 à 21:14 | Modifié le Mardi 13 Novembre 2018 - 21:28


Près de 1h30 pour effectuer une dizaine de kilomètres, des travaux à la sortie nord de la ville et d'autres qui s'étalent entre Pietranera et … sur les communes de San Martino et Santa Maria di Lota : des milliers d'automobilistes, exaspérés par les longs moments immobilisés dans leurs habitacles, commencent à hausser le ton… Et le collectif des usagers, des commerçants et des artisans du Cap Corse monte au créneau. Gilbert Giannelli, son porte-parole, explique pourquoi à CNI.


Des tranchées, la chaussée percée en zig-zag, des feux tricolores interminables, des camions qui obstruent parfois une des deux voies de circulation : les travaux qui, après la sortie de Ville-di-Pietrabugno, sont menés depuis plusieurs jours entre les communes de Santa Maria et San Martino di Lota cristallisent le courroux des centaines d'automobilistes qui parfois restent englués dans l'embouteillage pendant de trop longs moments.  

L'exemple de ce lundi soir, où la file des voitures se dirigeant vers le Nord s'étendait entre le rond-point Nogues à Bastia et la station-service des Minelli, a peut être constitué la goutte qui a fait déborder le vase de la colère des automobilistes qui résident au nord de Bastia et qui, après cette première difficulté de parcours, ont été une fois encore immobilisés par les feux tricolores régulant la circulation sur la ligne droite de Grisgione où EDF poursuit ses travaux.

 

Certes tout le monde est bien conscient que ces travaux sont indispensables mais plutôt que de concentrer autant de chantiers sur la même période, de surcroit sur le seul axe de circulation empruntée par tous les habitants des communes proches de Bastia et de ceux du Cap Corse, est-ce bien raisonnable ?

 

En attendant de connaître la réponse à cette question les automobilistes qui ne circulent pas pour leur plaisir mais pour aller travailler, faire leurs courses,  se faire soigner, devront beaucoup et longtemps patienter pour retrouver le rythme normal de leurs déplacements sur la route départementale 80. 

 

Le "ça suffit" du collectif des usagers

Dans le courant de l'après-midi Gilbert Gianelli représentant du collectif des usagers, des commerçants et des artisans du Cap Corse est allé porter le message de mécontentement de tous ceux qui quotidiennement - ils sont plusieurs milliers - utilisent l'unique axe routier qui dessert le Cap Corse.

Il invite aussi tous ceux qui subissent les aléas que dénonce le collectif de se manifeste auprès de l'adresse mail suivante : 
gil.giannelli@gmail.com





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie