Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Reprise des messes : en Corse les prêtres se démènent pour accueillir les fidèles


Livia Santana le Mercredi 25 Novembre 2020 à 20:29

Le Chef de l'Etat a annoncé la reprise des cultes en présence de fidèles à compter du samedi en fixant la jauge maximale à trente fidèles limite. Cette militation provoque déjà des réactions en Corse où plusieurs prêtres cherchent des solutions pour amener la parole de Dieu aux fidèles.



Messe de l'Abbé Frédéric Constant curé de l'unité paroissiale de Porto-Vecchio.
Messe de l'Abbé Frédéric Constant curé de l'unité paroissiale de Porto-Vecchio.
Ce mardi 24 novembre, Emmanuel Macron a annoncé que les lieux de culte pourraient réouvrir mais ne pourraient pas accueillir plus de 30 personnes. Cette nouvelle a mécontenté les catholiques corses qui ne comprennent pas cette nouvelle limitation d'accueil des fidèles. "30 personnes c'est incohérent, dans une chapelle ou dans une cathédrale ce ne sont pas les mêmes distances", s'insurge Marie-Luce une habituée du couvent Saint Antoine à Bastia. 

Pour le diocèse d'Ajaccio "les catholiques corses sont conscients des enjeux sanitaires et sont donc capables de faire preuve d’une totale responsabilité dans l’application des règles de protection. C’est pour cela que l'épiscopat catholique a démontré que la mesure imposant des messes limitées à 30 personnes était inapplicable."
La Conférence des Évêques de France indique avoir fait part au Président de la République de son insatisfaction, à tel point que Emmanuel Macron a revu sa copie : "Une jauge réaliste, tout en restant stricte sera définie d'ici jeudi matin pour une mise en application en deux étapes : samedi 28 novembre puis après la réévaluation du 15 décembre", assure la Conférence dans un communiqué.

En attendant les décision du Chef de l'Etat, l'abbé Frédéric Constant curé de l'unité paroissiale de Porto-Vecchio a une seule préoccupation : faire en sorte que les fidèles de sa paroisse puissent suivre sans crainte les messes de la Noël. 


Des célébrations coûte que coûte
Dès le premier confinement le prêtre porto-vecchiais avait mis en place les messes en live sur Facebook pour pouvoir transmettre la parole du seigneur aux chrétiens. Tous les matins à 8h30 des fidèles du 4 coins du monde, ont pris l'habitude de suivre la messe en live. "Les réseaux sociaux sont un super outils pour faire pénétrer la parole du seigneur dans les maisons, il faut s’en servir mais pas en être esclave", explique le curé. Mais l'abbé Constant se réjouit de pouvoir à nouveau accueillir quelques enfants de Dieu à partir de ce samedi 28 novembre.  "30 personnes, c'est peu mais on va s’adapter, j’espère que pour Noël le quota sera élargi", poursuit-il. 

A Porto-Vecchio comme dans les grands villages et villes de Corse, les célébrations de la nativité rassemblent dans les églises plusieurs centaines de personnes. "L'édifice est archiplein habituellement, cette année on se contentera qu'il soit plein". 

Si après le 15 décembre le remplissage de l'église est toujours limité, le prêtre de la petite ville a déjà pensé à faire appel à un autre curée afin de multiplier les messes. "Il faut s’adapter, s’il faut on célèbrera toute l’année", indique-t-il. 
Les offices autour de Noël pourraient se dérouler en extérieur, dans la grande cour du presbytère. "Il faudra que les fidèles mettent un pull en laine ainsi qu'un manteau mais cela ne devrait poser problème". 
Et en cas de pluie ?  "Je fais confiance au Seigneur, il nous enverra au moins ce cadeau". 

Pour la messe de minuit, les 30 premières personnes arrivées pourront avoir leur place à l'intérieur. Pour les autres, le curé a pensé à placer un écran géant sur la place de l'église de Porto-Vecchio mais l'eucharistie sera donnée dehors. 

 


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047