Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Report de l'examen du plan de gestion des déchets de Corse : vives réactions de l'opposition territoriale


La rédaction le Jeudi 17 Décembre 2020 à 18:00

Les groupes Per l’Avvene et Andà Per Dumane ont réagi en termes peu amènes au report de l'examen à la session de janvier du plan territorial de prévention et de gestion des déchets décidé par la majorité territoriale.



Report de l'examen du plan de gestion des déchets de Corse : vives réactions de l'opposition territoriale

Jean-Martin Mondoloni et les membres du groupe Per l’Avvene

Report de l'examen du plan de gestion des déchets de Corse : vives réactions de l'opposition territoriale
Jean-Martin Mondoloni et les membres du groupe Per l’Avvene nous prient de bien vouloir insérer :
 
 
« Les élus du groupe Per l'Avvene déplorent la confusion et le niveau d'impréparation avec lesquels l'exécutif gère le dossier des déchets, avec comme point d'orgue le retrait de l'ordre du jour de l’Assemblée de Corse du 21 décembre du plan proposé par l'Office de l'Environnement. C'est un échec manifeste, une faillite écologique et économique. L'absence totale d'orientations stratégiques est un manquement grave compte tenu des enjeux alors que dans quelques mois il n'y aura plus d'exutoire pour traiter les déchets en Corse face à la saturation des capacités d'enfouissement. 
 
C'est la première fois dans l'histoire de l'Assemblée de Corse qu'en commission sur un rapport aussi crucial, l'ensemble des élus présents ne participe pas au vote, majorité et opposition confondues, au point d'être relevé par la Présidente de la commission du développement comme constituant un problème de fond. 
 
Notre groupe, depuis le début de la mandature, avec constance et détermination, a été force de propositions et de mesures opérationnelles tant sur le tri que sur le traitement. Toutes ont été balayées d'un revers de main par l’exécutif au nom d'un dogmatisme stérile qui a fait perdre à la Corse des années précieuses sur un sujet qui relève pourtant des compétences de la Collectivité. »
 

Jean-Charles Orsucci et Andà Per Dumane

Report de l'examen du plan de gestion des déchets de Corse : vives réactions de l'opposition territoriale
Le groupe Andà per Dumane prend acte et regrette le retrait in extremis du nouveau plan territorial de prévention et de gestion des déchets qui va engager la Corse pour les douze prochaines années.
 
S’il est un sujet emblématique qui empoisonne la vie et le pouvoir d’achat de nos concitoyens depuis des décennies et qui s’est posé avec acuité au cours de ces dernières années, c’est bien celui du traitement des déchets.
 
Notre groupe attendait donc avec intérêt les nouvelles préconisations du Conseil Exécutif en la matière, instruit de l’échec patent qui était le sien dans le choix calamiteux de la solution exclusive du tri.
 
Ce rapport s’apparentait plus à une revue exhaustive de la situation, des évolutions de la législation européenne et des pistes potentielles à suivre qu’à une orientation claire avec des véritables choix politiques et courageux.
 
Notre groupe se félicitait néanmoins du pragmatisme du Président de l’Office de l’Environnement qui osait rompre un tabou avec l’évocation de la valorisation thermique, dont nous demandons la réalisation d’une étude de faisabilité depuis des années et qui était systématiquement refusée avec un argumentaire où l’archaïsme le dispute au dogme.
 
Aussi, nous avons pris connaissance avec surprise du communiqué alambiqué des groupes de la majorité demandant un nouveau report pour amender leur propre texte, alors même que ce document nous était parvenu dans les délais impartis et que la discussion en commission comme à l’Assemblé de Corse peut précisément permettre d’améliorer le texte.
 
Mais on ne saurait être dupe du trouble voire de la fièvre qui se sont emparés de la majorité depuis la parution de ce rapport, l’ayant conduit à ne pas soutenir son propre plan en commission du développement économique.
 
Depuis 1992 et l’apparition du bicéphalisme, ce n’était jamais arrivé et cet événement ubuesque est révélateur de l’état des relations et de la communication internes et des méthodes de travail.
 
 Il ne fait que souligner l’échec patent dans ce domaine emblématique, ou de reculade en renoncement, c’est le non-choix qui prévaut.
 
Notre groupe estime pour sa part que le temps de l’inertie a assez duré. Le colossal surcoût environnemental et économique de la crise systémique des déchets, porté exclusivement par le contribuable Corse, justifie une sortie immédiate du dogme et de l’indécision.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047