Corse Net Infos - Pure player corse


Rencontres de la BD de Bastia : SF de Aysen


Philippe Jammes le Samedi 19 Septembre 2020 à 16:14

Parmi les expositions à voir jusqu’au 16 octobre dans le cadre de ces Rencontres de la BD et de l’illustration, celle intitulée «La fabrique des tueurs» au centre culturel Una Volta.



« Si l’on a longtemps défini la science-fiction comme un genre plutôt léger, peuplé de créatures excentriques, de machines d’exploration interplanétaire ou de voitures volantes, il faut se rendre à l’évidence : la science-fiction contemporaine est bien plus engagée qu’il n’y paraît, car elle embrasse tous les enjeux de notre époque.
C’est pour cette raison que BD à Bastia lui consacre une grande exposition collective et scénographiée
 » explique Juana Macari, la directrice d’Una Volta.


En réinventant sans cesse des lendemains, proches ou lointains, ancrés sur la terre ou dans l’espace, cette exposition interroge le rapport à l’environnement et la connexion avec la nature, mais aussi les notions de mémoire, de transmission, de libre-arbitre. Comment fait-on société, que devient notre humanité lorsque notre environnement naturel est détruit ou sérieusement dégradé et lorsque nos modes de vie et de communication sont altérés, filtrés par le prisme de la technologie, du contrôle social ou de la consommation ?
"

Au fil des planches, au 1er étage de la galerie, on y découvre tout d’abord
Le Tribut de Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand  puis Aâma et Saccage de Frederik Peeters, Préférence système d’Ugo Bienvenu, Soon de Benjamin Adam et Thomas Cadène et Bolchoï Arena de Aseyn et Boulet. Ces BD forment autant de récits futuristes critiques sur notre monde et nous offrent en contrepoints salvateurs la poésie, la métaphysique et la contemplation, tout cela avec une liberté de styles d’une grande richesse.


Créateur de Bolchoï Arena avec le scénariste Boulet, le dessinateur Aysen est présent à ces rencontres bastiaises. «Mon père était collectionneur de BD franco-belges donc je suis tombé très jeune dans cette lecture. Ensuite, vers 12 ans,  j’ai connu l’arrivée des mangas et cela a constitué une grande claque visuelle pour moi. Ça a véritablement révolutionné mon univers et cela m’a fortement influencé. Comme  j’avais un don pour le dessin, je me suis dit que je pouvais en faire mon métier ».
Titulaire d'un diplôme des métiers d'arts, option Illustration, à l'école Estienne à Paris, Aysen  publie en 2007 la bande dessinée Palavas Cowboy aux Éditions Danger Public.

En 2008, il remporte le prix de la Révélation Blog au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, lui permettant ainsi d'être publié aux Éditions Vraoum. En 2010 sort Abigail, son premier long récit. Il publie aussi un recueil de ses dessins et croquis aux Éditions Charrette, ouvrage qui reprend l'essentiel de son blog.  La même année, Aseyn est parmi les dessinateurs de la « bédénovela » Les Autres Gens de Thomas Cadène, série à laquelle il participe jusqu'à son terme en 2012. Il illustre la couverture du premier recueil de la série, qui en compte onze. En octobre 2012, il publie Le Palais de Glace à L'Employé du Moi, une fiction sur le jeu vidéo inspirée de ses souvenirs d'enfant.  Il travaille sur la série dessinée Le Ruban Bleu, scénarisée par l'auteur de fictions interactives FibreTigre et publiée quotidiennement sur internet entre mars et septembre 2013. Il illustre K, une autre aventure écrite par FibreTigre et publiée en ligne chaque semaine de mars à septembre 2014.  En 2019 et 2020, les deux premiers volumes de la série de science-fiction qu'il dessine "Bolchoï Arena" sont publiés. Aseyn et son scénariste Boulet reçoivent pour cette bande-dessinée éditée par Delcourt un très bon accueil critique. Le premier tome fait d'ailleurs l'objet d'une nomination dans la sélection officielle du meilleur album pour Angoulême 2019. Aseyn est aussi illustrateur pour la presse (Le Parisien, le Monde diplomatique, Libération), l'édition (Éditions du Chêne, Bayard Presse…), la publicité et la communication institutionnelle.  


«C’est un autre exercice car on est soumis à des sujets auxquels on n’aurait pas fait attention  d’habitude. Il y a plus de contraintes comme par exemple au niveau du format mais  plus c’est difficile, plus c’est intéressant. Les thèmes ne sont pas toujours faciles, qu’ils soient d’actualité ou non. J’aime bien rebondir dessus, extraire ce qui m’intéresse et le développer au maximum. J’essaye d’être cohérent dans mes créations graphiques que ce soit en bd ou en illustrations graphiques et les gens avec qui je travaille en illustration  veulent un peu le style de Bolchoï, le style que j’ai réussi à développer avec cette série ».

Aysen expose à Una Volta
Aysen expose à Una Volta

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047