Corse Net Infos - Pure player corse

Rencontres de "Terre Corse" à Bastia : Quatre jours de conférences et débats


Rédigé par le Lundi 11 Juin 2018 à 11:49 | Modifié le Lundi 11 Juin 2018 - 14:32


Les rencontres de "Terre Corse" se dérouleront mercredi, jeudi, vendredi, et samedi entre le cinéma "Le Studio" et l'espace d'éducation populaire Albert-Stefanini, au 11 rue César-Campinchi à Bastia.Ces quatre journées ont fait l'objet d'une présentation lundi matin à Bastia par Michel Stefani, secrétaire régional du PCF en présence de Pascal Rossi, directeur de la publication de « Terre Corse », Ange Tomei, Francis Riolacci et Caporossi. Ugo Pandolfi, Michel Mujica et Philippe Menut seront les invités de "Terre Corse". La présentation des rencontres par Michel Stefani



Cycle de conférences débats


Mercredi 13 - 18 heures - Espace d’éducation populaire Albert Stéfanini (11 rue César Campinchi 1er étage gauche)
Ugo Pandolfi, journaliste honoraire, co-auteur de « Paroles kali'na - entretiens avec deux Amérindiens d'en France »*, animera une conférence débat sur les revendications des peuples autochtones de la Guyane française, un an après le mouvement social de 2017.Autochtones et citoyens, les six peuples amérindiens de Guyane française nous interpellent, toutes et tous. Trente-quatre ans après l'historique Adresse au gouvernement et au peuple français, les revendications amérindiennes d'aujourd'hui sont accablantes pour la République : elles attestent cruellement que les exigences des Amérindiens d'en France, vieilles de bientôt quarante ans, sont plus que jamais d'actualités. La ratification par la France de la Convention n°169 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) et l'arrêt immédiat du méga projet d'exploitation aurifère par un groupe russo-canadien sur le site Montagne d'Or, activement soutenu par Emmanuel Macron, figurent en tête de liste de ces revendications.

*Cet ouvrage, paru en février 2018, est disponible en impression à la demande ou en version ebook (sans DRM) via la plateforme Bod à cette adresse : https://www.bod.fr/librairie/paroles-kalina-felix-tiouka-9782322104949



Jeudi 14 - 18 heures - Espace d’éducation populaire Albert Stéfanini
Michel Mujica Ambassadeur du Venezuela en France est l’invité de Terre Corse.Cette rencontre autour du verre de l’amitié permettra d’avoir un échange sur la situation politique, économique et sociale après la réélection de Nicolas Maduro contestée par Washington et ses alliés habituels, parmi lesquels l’Union Européenne et, particulièrement, la France…


Vendredi 15 - 18 heures Cinéma le Studio
Philippe Menut, longtemps grand reporter et journaliste à France 2 et France 3, réalisateur du film « La tourmente grecque ». (Entrée 6 €)
Après la projection Philippe Menut participera à un débat sur la situation dans ce pays dévasté par la crise et les diktats de la Commission européenne, sur l’action de SYRIZA arrivé au pouvoir dans ce contexte très particulier, la sortie au mois d’aout de l’accord budgétaire imposé en de 2015 par la fameuse troïka (BCE, CE, FMI). L’enquête donne la parole aux salariés, militants, économistes, ministres, chômeurs, philosophes… offre un éclairage de l'intérieur sur la crise, la solidarité et la résistance du peuple grec. Elle ouvre la réflexion sur l’Europe de la finance et la BCE, les mécanismes de l’austérité et de la dette publique, l'avenir de la zone euro en crise.


Samedi 16 - 15 heures - Espace d’éducation populaire Albert Stéfanini
Anissa Flore Amziame, Michel Stefani, dirigeants du PCF, participeront à une table ronde : « Gérer les déchets en ne maltraitant pas l’Ile ».
La Corse vit cette année un nouvel épisode de la crise de la gestion des déchets. Les fédérations corses du PCF se sont exprimées le 3 mai dernier à ce propos (voir page intérieure). Elles ont décidé d’ouvrir un débat d’idée pour la construction transparente, collective et citoyenne d’une politique publique régionale. A partir des regards portés sur les causes et les effets de cette crise, ce premier débat organisé dans le cadre des Rencontres de Terre Corse a pour objet de faire le point sur les réalités objectives afin de sortir durablement de la crise structurelle. L’échange avec les participants permettra de réfléchir à des actes concrets, de penser utilement une politique intégrant le présent et le futur de la région comme des générations à venir en toute responsabilité.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie