Corse Net Infos - Pure player corse

Refus de l'aménagement de peine de Pierre Alessandri : "Une logique de vengeance et de conflit"


Livia Santana le Jeudi 7 Octobre 2021 à 17:55

Ce jeudi 7 octobre, la chambre d'application des peines de Paris a refusé l'aménagement de peine demandé par le juge d'application des peines pour Pierre Alessandri, condamné à la perpétuité pour l'assassinat du préfet Erignac en 1998. Unanimes les réactions de la classe politique nationaliste et de lAssociu Sulidarità qui dénoncent une "vengeance d'Etat".



Femu : "Une logique de vengeance et de conflit"


L'Associu Sulidarità : "nous devons impérativement nous organiser et lutter quotidiennement sur le terrain"

La demande de libération conditionnelle de Petru Alessandri vient d'être refusée.
Ces mots, nous les écrivons désormais plusieurs fois par an, parfois pour Petru, d'autres fois pour Alain.

Les Corses se sont tristement habitués depuis des années à voir cette phrase en en-tête d'un communiqué.
L'exil carcéral, la souffrance des familles, le non respect par la France de ses propres lois sont devenus des banalités auquel le peuple s'accoutume petit à petit.
Comme dans un mauvais film au scénario éculé nous pouvons déjà anticiper les réactions outrées des autonomistes au pouvoir qui promettront que cette injustice est celle de trop.
Qui annonceront à qui veut l'entendre qu'ils vont agir en conséquence, de l'hémicycle de l'assemblée de Corse aux travées de l'assemblée nationale française, ils feront retentir leurs voix indignées.
Puis, ils accueilleront chaleureusement et avec de grands sourires le prochain ministre en visite républicaine.

Et demain, Petru sera toujours incarcéré à des centaines de kilomètres de sa terre, des siens, et nous observerons probablement ce spectacle macabre se jouer à nouveau devant nos yeux.

Si nous voulons que les choses changent, pour Petru, pour l'ensemble des prisonniers politiques, nous devons impérativement nous organiser et lutter quotidiennement sur le terrain sans rien attendre des promesses de Paris ou de ses relais corsisants du cours Grandval.

Chjamemu u populu Corsu à tene si prontu à mubilizà si cum'è mai !
Arrizzemuci è riccusemu u regnu di l'inghjustizia !

Core in Fronte : "C'est une décision politique"


PNC : "Face à la stratégie de la répression le nationalisme corse se doit de réagir"


Corsica Libera : "Chjamemu u populu Corsu à tene si prontu à mubilizà si cum'è mai "


L'Ora di U Ritornu : "la cour d’appel de PARIS fait la démonstration de son instrumentalisation politico-judiciaire "

Une fois de plus par sa décision inique, la cour d’appel de PARIS fait la démonstration de son instrumentalisation politico-judiciaire pour transformer une peine à perpétuité prononcée en 2003 et assortie d’une sureté de 18 ans, en perpétuité réelle et incompressible.
En procédant de la sorte, la justice Française s’éloigne délibérément de ses principes fondamentaux qui sont censés rendre le droit de façon juste et équitable. Les arguties juridiques invoquées par la chambre d’application des peines de PARIS relèvent plus d’une décision émanant d’un cabinet noir au service de quelques-uns, que d’une véritable décision de justice prenant en compte objectivement les rapports, les auditions, les évaluations plus favorables les uns que les autres permettant à Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI de recouvrer les voies d’une réinsertion sociale et familiale conforme aux lois en vigueur.
La vengeance d’Etat s’est clairement exprimée dans les attendus de la chambre d’application des peines. C’est pourquoi, comme nous l’avions déjà indiqué à CORTI en février dernier, il nous faut définir très vite une réponse collective, d’une grande détermination afin de faire échec à ces décisions arbitraires et dangereuses pour l’avenir de notre peuple et de ses enfants.

Patriotti : "Un s'arresta a vindetta statali francesa.."

 
Petru Alessandri, patriottu incarciratu dapoi tant'anni incù Alanu Ferrandi è Ivanu Colonna s'hè vistu mantinutu in prighjò mentri u Tribunali d'Applicazioni di i Peni di Parighji avvia urdunnatu u so ritornu in Corsica incù un righjimu di mezza libartà...
Issu mantinimentu ribomba com'una nova pruvucazioni. Moscia chi  ùn ci hè vulintà pulitica di piddà in cunsiderazioni l'andatura di soluzioni pulitica, à malgradu dipoi anni di i cundizioni riuniti in Corsica par andà in ssu sensu,l.
Hè più che ora di mubilizzà si
Tocc'à tutti i forzi patriottichi, tutti i forzi vivi  d'addunisciasi par ramintà à u Statu Francesu chi i militenti naziunalisti incarciarati ùn sò né soli né abbandunati !
Chi omugnunu fessi valè a voci di l'unità strategica di tutti quiddi chi lottani contr'à a riprissioni francesa.
Un cappiaremu nuda !
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047