Corse Net Infos - Pure player corse

Rassemblement anti passe sanitaire à Bastia : "U culletivu corsu pè a difesa di e libertà" exhorte Gilles Simeoni à prendre position


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 6 Août 2021 à 18:49

U culletivu corsu pè a difesa di e libertà regroupe plusieurs collectifs opposés à l'obligation vaccinale et à la loi sur l'extension du passe sanitaire validée par le Conseil Constitutionnel ce jeudi 5 août. Il demande au président de l'exécutif de Corse, Gilles Simeoni, de refuser l'application de cette loi en Corse. Un rassemblement qui a été émaillé par quelques remous entre journalistes et spectateurs.



L'inter collectif a tenu une conférence devant l'ARS à Bastia pour dénoncer l'extension du passe sanitaire. (Photo Pierre-Manuel Pescetti)
L'inter collectif a tenu une conférence devant l'ARS à Bastia pour dénoncer l'extension du passe sanitaire. (Photo Pierre-Manuel Pescetti)
« Nous estimons que ces mesures liberticides sont contraires aux principes fondamentaux de la République et de notre démocratie ! ». Le ton est donné dès la première phrase lors de la conférence de presse devant les bureaux de l’ARS à Bastia ce jeudi 5 août. Au micro, U culletivu corsu pè a difesa di e libertà qui regroupe plusieurs collectifs dénonçant « les mesures liberticides de cette loi sur l’extension du passe sanitaire » approuvée par le conseil constitutionnel quelques minutes après cette conférence de presse.

Pro vaccin, antivaccin, là n’est pas le débat. Il se situe surtout autour de la privation de libertés qu’ils dénoncent et « la ségrégation sanitaire découlant du passe ». L’important pour eux est d’avoir le choix. Le choix d’être vacciné ou non et de pouvoir « vivre normalement » dans les deux cas.

Pour le collectif, la validité du passe sanitaire imposée pour accéder à certains emplois et activités est « une obligation vaccinale masquée ». Une obligation contraire selon eux aux principes de l’Etat de Droit et de la Convention européenne d’Oviedo signée en 1997 par plusieurs états membre de l’Union Européenne dont la France et qui défend « la protection des droits de l'homme et de la dignité de l'être humain à l'égard des applications de la biologie et de la médecine ».

« Gilles Simeoni doit refuser ce passe sanitaire »

Si le collectif se dit apolitique, c’est bien aux responsables politiques qu’il s’adresse. Et notamment aux responsables insulaires. Dans une lettre ouverte lue par Jean-Antoine Giacomi venu en « citoyen libre », membre du culletivu a corsica svegliata et ancien candidat aux territoriales 2021 pour Forza Nova, l’inter collectif exhorte le président de l’exécutif de Corse à « prendre position et à refuser ce passe sanitaire ».

Pour Jean-Antoine Giacomi, « il faut une vraie politique sanitaire et le passe n’en est pas une. Comment expliquer qu’il n’y ait que 5 lits de réanimation à l’hôpital de Bastia ? ». Augmenter le nombre de lits dans les services, donner plus de moyens aux infrastructures médicales publiques mais ne pas imposer un vaccin aux soignants, ou du moins, leur laisser le choix. Tel est l’un des arguments phare de l’inter collectif qui craint également une discrimination à l’emploi et dans les écoles.
La lettre ouverte à Gilles Simeoni a été lue par Jean-Antoine Giacomi. (Photo Pierre-Manuel Pescetti)
La lettre ouverte à Gilles Simeoni a été lue par Jean-Antoine Giacomi. (Photo Pierre-Manuel Pescetti)

Le ton monte entre journalistes et spectateurs

« Désinformation des médias locaux ! », « faites votre travail ! », « cherchez la vérité ! », « pantins du gouvernement ! ». En pleine conférence de presse, des spectateurs étrangers à l’organisation du rassemblement ont pris à partie les journalistes présents. Pourtant qui sont ceux qui sont de toutes les manifestations ? De tous les rassemblements peu importe les opinions exprimées ? Il semble bien que ce soient les journalistes qui, une fois encore, étaient présents pour cet énième rassemblement devant l’ARS, sans compter les manifestations devant les préfectures insulaires. Une dizaine de journalistes, travaillant pour les principaux médias locaux pour relayer le message porté aujourd’hui. Contrairement à l’idée que certains ont tenté de véhiculer, le micro est tendu à tous. Un petit débordement que les organisateurs de la conférence ont tempéré en appelant au dialogue apaisé et à l’échange d’idées, principe qu’ils défendent avec tant d’ardeur.
 
Pour plus de précisions U culletivu corsu pè a difesa di e libertà comprend les groupes : Réaction 19 Corse, La Corse en colère, Soutien Corse à Louis Fouché, Gilets Jaunes, Les masques blancs, Soignants libres choix Corse, La France en blanc derrière les soignants, les soignants en colère 2B 2A, Culletivu a corsica svegliata, Câlins gratuits, Groupe 2B non au pass sanitaire, Stop à la 5G, Nouvelle vague.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047