Corse Net Infos - Pure player corse


Présélection des vins corses pour le concours général agricole : "de beaux millésimes..."


Jeanne Leboulleux-Leonardi le Vendredi 11 Février 2022 à 11:10

C’est sous l’œil vigilant de la direction régionale de l’Agriculture et de la forêt (DRAF), venue s’assurer que tout se passait conformément aux recommandations du ministère de l’Agriculture, que s’est déroulée, mercredi 9 février, la présélection des vins corses qui participeront à la finale du concours général Agricole, le 26 février prochain, à Paris. Le GIAC (groupement intersyndical des vins AOC de Corse) avait en charge l’organisation de ce choix difficile, réalisé à l’aveugle à la ferme auberge de Corte A Chusellina, par huit jurys, composés chacun de cinq dégustateurs.



Au début de la présélection
Au début de la présélection

Sur les 171 vins inscrits au concours, 102 ont été retenus : « Cela représente 60 % des vins dégustés, analyse la Directrice du GIAC, Nathalie Olmeta-Pierrini. "C’est le maximum de ce qui est autorisé. Cela signifie que nous sommes sur de beaux millésimes 2020 pour les rouges en AOP, et 2021 pour les AOP et les IGP qui ne sont pas rouges. » Un jugement qui, au-delà des vins présentés au concours, s’appliquerait globalement à l’ensemble de la production de l’île. 
 
Le mystère reste entier jusqu’au bout !

Le secret est bien gardé : impossible de savoir quels sont les vins qui ont été choisis. Ni même de connaître la part de chacune des appellations ou des couleurs. Aucune communication ne peut être réalisée sur le sujet et l’anonymat est de rigueur jusqu’à la publication des résultats de la finale. Les présélectionnés eux-mêmes ne sont pas dans la confidence, pour éviter qu’ils puissent influencer les membres du jury de la finale : trois de ces dégustateurs sont en effet des Corses qui se déplacent au Salon de l’Agriculture pour l’occasion.  
 
Des contrôles aléatoires

« Maintenant, les vins vont partir à Paris où le ministère opèrera une nouvelle anonymisation. Elle ne sera levée qu’après la dégustation finale. » Tout cela se fera sous la supervision de la Brigade des fraudes. Tous les ans, une ou plusieurs de la vingtaine de régions présentant des vins au concours sont tirées au sort : « De l’inscription à la remise des médailles, ils décortiquent tout pour vérifier qu’il n’y a pas eu tricherie, explique Nathalie Olmeta-Pierrini. On est contrôlé à peu près tous les cinq ans. La dernière fois, c’était il y a quatre ans… »

Beaucoup de stress en perspective, donc, si toutefois le sort, cette année, désignait la Corse… 
 
Comme tous les ans, les résultats du concours seront publiés sur le site officiel – il n’y a jamais de cérémonie de remise de médailles à Paris. C’est aux beaux jours, sans doute vers mai ou juin, que les heureux élus se verront officiellement récompensés, en Corse, par la Chambre d’Agriculture.
 

Une partie des par huit jurys, composés chacun de cinq dégustateurs
Une partie des par huit jurys, composés chacun de cinq dégustateurs










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022