Corse Net Infos - Pure player corse

Porto-Vecchio rend hommage aux morts pour la France


Rédigé par Irène Ferrari le Vendredi 7 Décembre 2018 à 22:16 | Modifié le Vendredi 7 Décembre 2018 - 22:38


La cérémonie d’hommage aux morts pour la France de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie s’est déroulée ce Lundi à Porto-Vecchio en présence des représentants d’ associations d’anciens combattants, des médaillés militaires, des anciens de la Marine Nationale, des anciens militaires de carrière, des retraités de la gendarmerie et des membres du conseil municipal de Porto-Vecchio.


Les honneurs ont été rendus par les détachements en armes de la section d’honneur de la base aérienne 126 de Solenzara et de la Gendarmerie nationale.
Joseph Tafani, adjoint au maire de Porto-Vecchio a lu, après avoir salué les personnes  présentes, la lettre de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Défense et des Armées.
Cette lettre rendait hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie, mais également aux victimes civiles de la guerre ou fauchées par les attentats
«Et ici», ajouta Joseph Tafani, « nous, porto-vecchiais, nous pensons à ceux qui sont tombés dans les attentats que nous avons bien connus ». Il salua  aussi  les anciens combattants présents, « qui se trouvaient en Algérie  à ce moment là »


La lecture de la  lettre de la Secrétaire d’Etat , rappela aux personnes présentes qu’il y a 60ans, des soldats de métier et des centaines de jeunes hommes appelés ou rappelés sous les drapeaux, combattaient pour la France et que de 1952 à 1962, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, près de 2 millions d’hommes ont servi sous les armes de la France.70.000 ont été blessés, 25.000 sont été tués . «  ces hommes ont combattu avec courage et dévouement pour nos couleurs aujourd’hui, ils reposent dans la mémoire nationale et la France les honore »


«  Nous pensons à toutes les femmes et tous les hommes dont les destins ont été bouleversés par ces combats.Nous pensons aussi aux Français rapatriés qui ont abandonné une terre qu’ils aimaient tant et qui ont souffert de ce déracinement.Nous pensons également aux Harkis qui ont été contraints de quitter leur terre natale ,et qui ont été accueillis dans des conditions indignes  en France. »

Une pensée également pour les femmes et les hommes civils et militaires dont la trace a été perdue. 
« Les armes se sont tues depuis 56 ans , mais la mémoire de ces évènements douloureux  est encore vive et une nécessité subsiste par l’éducation : sa transmission aux jeunes générations » .


Une gerbe de fleurs a ensuite été déposée au pied du monument aux morts par Paul Quilichini et  Pierre Colonna Césari respectivement président et vice –président de l’association  des anciens combattants et une autre, celle du maire de Porto-Vecchio et de son conseil municipal,  a été déposée par Joseph Tafani et Florence Valli.

Après avoir salué délégations en compagnie de Philippe Giroud, commandant  de la compagnie de la  gendarmerie départementale de  Porto-Vecchio, Tafani clôtura  la cérémonie  en invitant  tout le monde au nom de la municipalité à  partager le  verre de l’amitiéau centre culturel communal.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie