Corse Net Infos - Pure player corse



Porto-Vecchio : les petits commerçants ne veulent pas être l'alibi du confinement


GAP le Samedi 31 Octobre 2020 à 17:44

Incompréhension et injustice. Ce sont là, sans doute, les maîtres mots qui ont motivé le rassemblement qui s'est déroulé ce samedi 31 octobre 2020 en fin de matinée, devant la boutique Anseba aux Quatre-Chemins à Porto-Vecchio. Plusieurs dizaines de personnes ont répondu à l'appel des représentants des associations de commerçants que ce soit ceux de la Rinascita di Portivechju, du port, mais aussi de Géant et des Quatre Portes, pour crier haut et fort leur ras-le-bol. Une foule où l'on retrouvait, également, des restaurateurs, des cafetiers et des hôteliers, mais aussi des personnes venus juste apporter leur soutien



Le confinement qui vient de débuter a, tout simplement, stoppé leur activité de manière brutale. Un coup d'arrêt ressenti comme une profonde injustice au regard du fait que les grandes enseignes, au-delà de vendre de l'alimentaire, ont également la possibilité de vendre d'autres articles. Sans oublier les enseignes n'étant pas concernées par l'alimentaire et qui ont obtenu le droit de demeurer ouvertes. Cette volonté de faire entendre ce cri de détresse a été soutenue par la municipalité dont une délégation était présente, conduite par le premier adjoint Michel Giraschi.


Pour la présidente de la Rinascita di Portivechju, Sandra Morelli, les petits commerçants sont condamnés: " Nous avons le sentiment de servir d'alibi à ce nouveau confinement car nous sommes les seuls à devoir baisser le rideau. Que l'on soit bien d'accord il ne s'agit pas là d'opposer santé et économie et nous ne voulons pas, non plus, montrer qui que ce soit du doigt. Mais, au-delà de l'inégalité de ces mesures, il y a le fait que tous ces commerces, mais d'une manière générale tous les secteurs, qui ont été plus que fragilisés par le premier confinement sont aujourd'hui en danger de disparition pure et simple. Nous avons pourtant fait tout ce qui a été en notre pouvoir pour respecter les consignes sanitaires. Force est de constater aujourd'hui que rien n'a été pris en considération; Tout cela s'est fait sans concertation et nous avons le sentiment, aussi, que nous ne bénéficions pas de l'égalité des chances. Ce qui est en jeu c'est l'avenir des petits commerces qui sont le poumon de la ville et ce ne sont pas les aides de l'état qui vont sauver la situation surtout si l'on se réfère à ce qui est survenu à l'issue du premier confinement; De plus le lien social qui en découle va lui aussi subir un contrecoup terrible".
Les associations de commerçants ont décidé de donner encore plus d'importance au click and collect par l'intermédiaire de leur plateforme commerçantsporto-vecchio.com, établie en partenariat avec la Chambre de Commerce sur laquelle sont référencées les différents établissements.

Le soufflet n'est pas près de retomber
A l'issue des propos des différents intervenants, dont le premier d'entre-eux fut César Filippi du Belvedere, il apparait clairement que cette mobilisation n'est pas un feu de paille. Les discours sont révélateurs, au cours desquels il a été demandé à la municipalité de prendre un arrêté permettant l'ouverture des commerces, d'un malaise profond face à "l'incohérence des mesures" qui engendre des menaces imminentes pour une économie, déjà, en grande difficulté. De son côté, la municipalité, par la voix du premier adjoint a tenu à apporter son soutien aux commerçants: " Nous travaillons sans relâche, sans perdre de vue l'aspect sanitaire qui est prioritaire, pour trouver des solutions qui vont permettre de sauver l'économie locale. Nous allons immédiatement œuvrer pour que tous les moyens soient mis à disposition des commerçants".
Les mesures phares ont, donc, été présentées, en début d'après-midi,  par Jean-Christophe Angelini en rapport immédiat avec les inquiétudes légitimes des commerçants. 
Dans son propos le premier magistrat de Porto-Vecchio tenait à apporter son soutien aux commerçants avant de décliner les mesures mises en place pour leur venir en aide,  le soutien à la plateforme de click an collect (market place), une campagne de collecte de fonds à l'attention des commerçants frappés d'interdiction totale d'ouverture,  l'organisation de livraisons pour les commerçants qui ne sont pas en capacité de le faire, le soutien aux producteurs locaux dans le cadre des circuits courts et, enfin, la mise en place d'une concertation entre les représentants des grandes surfaces et ceux des petits commerces.
Ces cinq mesures se situent dans un plan plus vaste en lien avec la situation liée au confinement avec deux autres axes majeurs, la continuité du service public et le secteur sanitaire et social.
Deux axes importants sur lesquels nous reviendrons ultérieurement.

(Photos Gap)

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047