Corse Net Infos - Pure player corse

Petra Nera : Le grand embouteillage…


Rédigé par le Lundi 4 Décembre 2017 à 11:03 | Modifié le Lundi 4 Décembre 2017 - 22:55


La traversée de Petra Nera, au Nord de Bastia, est devenu la hantise des nombreux automobilistes résidants des communes du Cap Corse qui effectuent quotidiennement, deux allers-retours au moins jusqu'à Bastia pour se rendre à leur travail ou effecteur leurs courses. Les causes de ce grand embouteillage permanent qui en irrite plus d'un ? Les travaux en cours sur la route départementale faits pour durer. Personne ne conteste l'utilité de ces travaux, indispensables - enfouissement des lignes - mais pourtant des voix s'élèvent pour protester contre la façon et l'allure à laquelle le chantier évolue


Petra Nera : Le grand embouteillage…








En tout cas, c'est ce que nous disent de nombreux lecteurs.
"Je suis désolé, mais je suis dans l'obligation de  vous interpeller en tant que média  et ce à propos de travaux entrepris depuis déjà 3 semaines par EDF au  niveau Pietranera .
"Selon la Mairie ces travaux sont étalés  sur une période de plusieurs mois et concerneraient, la fibre optique, mais aussi le renforcement de la distribution en énergie.
Certes il n'est pas question de remettre en cause la nécessité des travaux en cours  mais la méthode ainsi que les désagréments que connaissent au minimum 4 fois par jour pour un bon nombre d'usagers de la route"
nous confie ce lecteur qui résume à lui tout seul les arguments que développent les autres


"En effet ce chantier ne pourrait-il pas, compte tenu de sa localisation, être renforcé en moyens matériels et humains ?
Ne pourrait-on envisager une plage horaire plus étendue , voire, pourquoi pas ?,  des interventions la nuit ? "

Il s'agit là d'autant de questions posées par beaucoup de nos lecteurs qui affirment que "EDF est injoignable sur ce sujet"  et par des usagers de la route excédés par le grand embouteillage qui se forme régulièrement à Petra Nera.


Mais on ne peut pas affirmer que rien n'est fait pour améliorer l'écoulement du trafic qui s'accumule de part et d'autre des feux clignotants, interminables.
Aux heures de pointe, en effet, les hommes prennent le relais.
Et ça va mieux.
En tout cas un peu plus vite.
Mais quoi qu'il en soit. Il faudra faire preuve de patience pendant quelques temps encore.
Ou bien alors, pour les automobilistes qui habitent la commune voisine de Santa Maria di Lota notamment,  emprunter des voies détournées, plus longues certes, mais sans… embouteillage !




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie