Corse Net Infos - Pure player corse

Pauline Murati, une toute première reine de cœur Corse !


Rédigé par Livia Santana le Dimanche 23 Septembre 2018 à 18:31 | Modifié le Lundi 24 Septembre 2018 - 00:08


Le concours de beauté "Reine de coeur" a été créé cette année. La première ambassadrice de la Corse à ce concours de beauté s'est livrée en exclusivité à CNI pour une interview.


A 24 ans, Pauline Murati devient la première "Reine de coeur", une élection de Miss qui commence au niveau régional puis national. Pour se porter candidate à cette élection rien de plus simple ! Il suffit d'avoir entre 18 et 28 ans ! La taille n'est pas un critère de sélection et les tatouages sont autorisés.
En août dernier, Pauline a été élu parmi six candidates. 

CNI vous propose une rencontre avec cette nouvelle Miss : 

Pouvez-vous vous présenter ? 
- Je m'appelle Pauline Murati j'ai 24 ans, je mesure 1m74 et je viens de Lucciana. Je suis hôtesse de l'air.

Quelles sont vos passions ? 
- J'aime la mode, le sport en général et surtout le rugby. Je suis passionnée d'aéronautique et d'aviation. Pendant mon temps libre j'effectue une formation de pilote en loisir. 

Pourquoi avoir choisi l'élection de "Miss reine de coeur" ? 
- Depuis mes 17 ans je participe à des concours de beauté, mais celui-ci est spécial. Il permet de soutenir des associations au cours d'un projet associatif présenté au jury. L'élection n'est d'ailleurs pas comme les autres car elle s'est déroulée dans une maison de retraite à l'EHPAD Sainte Thérèse de Bastia. Elle a permis de donner du plaisir et de la distraction aux personnes âgées. J'aime bien me sentir utile c'est pour cela que j'ai décidé de m'inscrire à cette élection. De plus, je suis ravis de porter les valeurs de partage, si chères à la Corse lors de l'élection nationale. 

Dans quelle association allez-vous donc vous engager ? 
- J'ai choisi de soutenir, en rapport avec mon métier, l'association "Les chevaliers du ciel". A travers sa mission "rêve de gosse", l'association effectue un travail pédagogique pour l'acceptation du handicap chez les enfants, c'est-à-dire pour qu'ils soient plus tolérants. Ce projet en partenariat avec l'éducation nationale regroupe cent cinquante enfants dont certains "extraordinaires". A la fin, un baptême de l'air leur sera offert. Pour financer ce projet, j'organise une soirée le 29 septembre à l'hôtel San Pellegrino à Folelli. Au cours de cette soirée une tombola sera tirée et tous les bénéfices seront reversés à l'association pour le projet. 
J'aimerais également m'engager au près de l'association CEW pour que les hôpitaux de Bastia et d'Ajaccio puissent embaucher des socio-esthéticiennes pour les personnes qui souffrent de cancers et d'autres maladies. 

N'y a-t-il pas d'autres façons de soutenir une association ? 
- Le titre de Miss donne une certaine légitimité. Lorsque l'on porte une écharpe, les personnes nous écoutent plus. Cela m'a également permis de rencontrer certaines personnes comme par exemple les enfants des hôpitaux ou des élus avec qui j'ai pu discuter. Ce titre donne un poids aux projets que je porte. 

Toute l'équipe de CNI souhaite bonne chance à Pauline qui représentera la Corse de la meilleure des manières pour la finale France qui se tiendra à Montpellier en fin d'année !



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie