Corse Net Infos - Pure player corse

Paul Giacobbi va recevoir Jean-Louis Leca et le président du Sporting


Rédigé par le Vendredi 14 Novembre 2014 à 19:14 | Modifié le Vendredi 14 Novembre 2014 - 20:50


Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse et député de Haute-Corse, va recevoir prochainement Jean-Louis Leca, le gardien du Sporting sanctionné par la ligue d football professionnel pour avoir brandi le drapeau corse à la fin du dernier Nice-Sporting, et Pierre-Marie Geronimi le président du SCB pour leur dire tout son soutien. En attendant il ne manque pas de relever le manque de discernement des instances sportives. Sauveur Gandolfi-Scheit, le PNC et Sylvain Fanti réagissent aussi


A la suite de la décision de la commission de discipline de la LFP du 13 novembre 2014, et dans l’attente de recevoir personnellement Jean-Louis Leca et Pierre-Marie Geronimi, Président du SCB, Paul Giacobbi, député de Haute-Corse et président du conseil exécutif de Corse, apporte dans un  communiqué « son entier et total soutien au joueur, mais aussi à l’ensemble des équipes, des staffs et des dirigeants des clubs de football professionnel de Corse. 
En infligeant une sanction à l’égard d’un joueur ayant simplement exprimé une joie légitime après la victoire de son équipe, les instances professionnelles ont sans nul doute manqué de discernement. 
En entretenant un profond sentiment d’injustice auprès d’une communauté, les instances sportives exacerbent les réactions extrêmes, contrairement aux vraies valeurs du sport. Tout ceci est profondément regrettable.
»

Sauveur Gandolfi-Scheit : "Des sanctions comme toujours disproportionnées, injustes, anti corses"

De Sauveur Gandolfi-Scheit, député-maire de Biguglia
Je suis totalement effaré devant les sanctions prises par la commission de discipline de la ligue professionnelle de football envers Jean Louis LECA et envers le club du Sporting.
Je soutiens ces derniers dans toutes les procédures qui sont entamées afin de faire valoir leurs 
droits.
Des sanctions qui ne correspondent en rien à la réalité des faits sinon de vouloir stigmatiser 
toute une population avec de faux procès. 
Des sanctions comme toujours disproportionnées, injustes, anti corses, jamais appliquées envers d’autres clubs et aujourd’hui mises au grand jour.
Des sanctions répétées ayant des relents de racisme qu’il faut bien avoir le courage de reconnaître aujourd’hui et de dénoncer clairement. Non messieurs les censeurs nous ne rangerons pas notre « bandera » au placard ne vous en déplaise, mais nous nous battrons pour faire éclater à la vue de tous vos agressions racistes condamnables par la loi.
Je tiens à témoigner ma solidarité totale à Jean Luc LECA, au Sporting Club de Bastia,  à tous les corses agressés dans ce que nous avons de plus profond à savoir, nos racines, notre culture, notre identité et notre âme." 

PNC : "L’insulte faite au Peuple Corse"

Du PNC :
La décision de la LNF confirme une fois de plus, une fois de trop, la politique anti corse des instances du football francais envers les clubs de notre ile. 
Nous n’acceptons plus de Paris des sentences dignes d’une justice d’exception, qui portent l’insupportable sceau d’un racisme ordinaire organisé. 
Que ce serait-il passé, si le terrain de Furiani avait été envahi comme l’a été celui de Nice ? De quelle peine aurait écopé le Sporting si des stadiers avaient agressé des joueurs d’une équipe de ligue 1 ? 
U troppu stroppia ! 
Pour cette instance « sportive », qui a dépassé depuis longtemps les limites de l’arbitraire et de l’injustice, le football corse jouit incontestablement d’un statut particulier, pour ne pas dire politique, qui n’a que trop duré. U troppu stroppia ! Ùn ci lasceremu fà !
Que penser de cette instance politico-sportive, quand elle suspend une tribune pour deux matches à Nice, dans les circonstances que l’on connait, et qu’elle envoie délibérément les corses jouer trois matches « à domicile» au fin-fond de la Bourgogne ? Quand elle condamne au huis-clos, dans la même année, contre l’Olympique de Marseille, à Furiani ? 
Au lieu de situer les véritables responsabilités des uns, on s’en prend à un joueur, Jean Louis Leca, dont le seul tort aura été de brandir le drapeau de son peuple un soir de victoire. 
Cette parodie de la LNF est une insulte faite au Peuple Corse ! Car la véritable sanction est condamnation collective contre les corses, fiers du drapeau de leur histoire, de leur terre, de leur identité, celle du Peuple Corse tout entier.
Le PNC appelle à renforcer l’action engagée par le collectif « una casa, una bandera », pour que cessent, une fois pour toutes, ces attaques délibérées contre la Corse.

Sylvain Fanti : "On joue clairement avec le feu ! "

De Sylvain Fanti :
« On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend
.» Napoléon Bonaparte.
Depuis des années, la Ligue de Football Professionnelle adopte une attitude honteuse face aux clubs Corses dans leur ensemble. Ses décisions relèvent pour l’essentiel de l’arbitraire, de la basse provocation exaltant des parfums discrets d’un racisme qui ne dit son nom. 
Comme si notre réussite sportive et collective était mal vécue par certains individus, atteints d'un parisianisme sans saveurs, sans odeurs, sans Histoire et voué à disparaître dans le monde moderne! 

La récente décision face à Jean Louis Leca et surtout la non sanction face au club de Nice est d'une gravité absolue! Le message envoyé est clair: la violence envers des joueurs dans un stade de football est légitime si, ceux-ci font état de leur fierté d'appartenir à un peuple... 
On joue clairement avec le feu ! Evidemment, il convient de ne pas tomber dans la provocation, et de répondre par une réussite sportive encore plus éclatante! 
La Corse n’a certes pas la puissance de certains investisseurs étrangers mais elle a construit une partie de l’Histoire de France. Monsieur Thiriez déshonore la Corse, comme il déshonore la France qu’il prétend servir.
En ce domaine, comme dans d’autres, le temps de l’action est venu, les communiqués 
locaux de condamnation ne suffisent plus. La politique des résultats doit remplacer celle du 
symbole.
Je souhaite que les responsables politiques de tous bords, responsables de clubs,  provoquent une initiative majeure afin que cesse ces provocations qui, un jour, auront des conséquences graves… Faisons en sorte que cette malheureuse histoire n’obtienne pas le même sort que la revendication, légitime, qui réclamait la démission du préfet de Haute-Corse.

Pour ne pas être accusé de nombrilisme, plaçons cette initiative sous le principe universel 
de : « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Je m’associerai pleinement à cette démarche, peu importe d’où elle émane, sans esprit partisan, sinon celui de la Corse unie pour défendre sa fierté.
Forza Bastia piu che mai!



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu




Derniers tweets
Corse Net Infos : Calvi : Début d'incendie route de l'aéroport https://t.co/M3lwKn1UXJ https://t.co/DT4etyaOfM
Samedi 18 Août - 18:26
Corse Net Infos : Calvi : Début d'incendie route de l'aéroport https://t.co/ODdSw19TF5
Samedi 18 Août - 18:24
Corse Net Infos : Vacances calvaises pour l'ancien champion du monde de boxe Christophe Tiozzo https://t.co/npULyvVYsb https://t.co/mr24B55EXQ
Samedi 18 Août - 18:21
Corse Net Infos : Vacances calvaises pour l'ancien #champion du monde de #boxe Christophe #Tiozzo https://t.co/z8bEvuUZGS
Samedi 18 Août - 18:20



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio