Corse Net Infos - Pure player corse

Patrimoniu : La famille Gilormini réunit ses descendants dans une cousinade made in Corse


Rédigé par Nicole Mari le Lundi 20 Août 2018 à 17:24 | Modifié le Mardi 21 Août 2018 - 01:22


Ils étaient, samedi matin, près d’une centaine à avoir fait le déplacement jusqu’à Patrimoniu pour se rencontrer, parfois même sans se connaître. Les Gilormini, dont l’ancrage local remonte au moins à la fin du 16ème siècle, ont réuni une bonne moitié de leurs 200 descendants vivants. Une cousinade bon enfant à la Maison des vins pour partager un grand repas de famille et renouer ou renforcer les liens familiaux. Explications en vidéo de trois descendants : Vincent Nonce Valadia Gilormini, à l’origine de la cousinade, Gérard Bernard, conseiller municipal de Patrmoniu qui a reconstitué l’arbre généalogique, et Christine Leblond, mariée à un Panaméen.


La famille Gilormini réunie à la maison des vins à Patrimoniu.
La famille Gilormini réunie à la maison des vins à Patrimoniu.
Sur le continent, on appelle cela : une cousinade. Les invitations ont été lancées il y a deux ans par Vincent Nonce Valadia, un Gilormini de Marseille. L’un des descendants, Gérard Bernard, qui habite Patrimoniu où il est conseiller municipal, a reconstruit l’arbre généalogique et est remonté jusqu’en 1598 à l’époque où son ancêtre Gilormino Mariotti habitait déjà le village. Comme souvent en Corse, la famille s’est dispersée un peu partout en s’agrandissant, au fil du temps. Sur les quelques 200 membres, cousins, oncles, tantes, neveux…  toujours vivants et identifiés grâce au concours de l’association Nativu, beaucoup vivent à Patrimoniu ou dans le Sud de l’île, d’autres se sont installés sur le continent, à Marseille, Rouen Lille, Dunkerque, en région parisienne… D’autres encore sont partis en Espagne, au Panama, à New-York, et surtout à Porto-Rico où les Gilormini sont encore plus nombreux qu’à Patrimoniu. L’un d’eux, général d’armée, a même une avenue à son nom.
 
Samedi, sous les arbres de la Maison des Vins, ceux de Patrimoniu ont reçu ceux qui se sont expatriés, parfois depuis plusieurs générations. Sur un portant, des photos remontent le fil de l’histoire. Sur un autre s’étale en grand l’arbre généalogique patiemment reconstitué par Gérard Bernard que chaque membre présent regarde attentivement pour bien identifier sa lignée ou celle de son interlocuteur. Chacun porte autour du cou un cordon multicolore où est attaché son nom. Beaucoup ne se connaissent pas et se découvrent. D’autres se retrouvent. Certains reviennent chaque été. Pour quelques uns, c’est une première. Les cousins d’Espagne n’ont pas pu venir, une poignée de ceux d’Amérique a fait le déplacement. « Je suis venu de Puerto Rico. Mon grand-père était Dominique Gilormini, mon oncle s’appelle Domenito. Je suis le fils de Françoise Gilormini. Nous sommes de la famille de Niels Gilormini, général de l’Air Force de Porto-Rico. Moi, je suis acteur et j’habite à New-York. Je suis venu pour retrouver les racines de ma famille, pour la grande fête des Gilormini. De connaître toute ma famille, c’est magnifique ! ».





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 19:56 Décès à Calenzana de Jean-Marie Orsini

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie