Corse Net Infos - Pure player corse

Pascal Jousselin, super-héros de BD à Bastia


Rédigé par Laurent Hérin le Samedi 7 Avril 2018 à 19:57 | Modifié le Samedi 7 Avril 2018 - 21:52


Un super-héros dont les pouvoirs sont de se déplacer librement dans sa propre bande dessinée, il fallait y penser. C’est Pascal Jousselin qui en a eu l’idée. A Bastia, son héros s’expose autant qu’il explose les codes du 9e art.


Pascal Jousselin et son super-héros Imbattable au centre culturel
Pascal Jousselin et son super-héros Imbattable au centre culturel
Installé à Rennes depuis une quinzaine d’année, Pascal Jousselin est un habitué des Festivals de bandes dessinées, pourtant, le voilà à Bastia pour la première fois. « Et c’est même ma première venue en Corse » avoue-t-il « avec beaucoup de plaisir. Celui de découvrir Bastia, le Festival et celui d’avoir les honneurs d’une exposition. » C’est pour son album Imbattable* et l’exhibition qui l’accompagne qu’il est venu au Festival de la BD. « Pour le tome 1, précise-t-il. Même si, hasard du calendrier, le 2 sort dans 20 jours. Dommage, j’aurais aimé vous le présenter. Ça sera pour une autre fois. »
Imbattable narre les aventures du « seul véritable super-héros de bande-dessinée dont les pouvoirs sont d’ailleurs de pouvoir se balader, masqué, de case en case. » Un jeu scénaristique, graphique découvert dans le magazine Spirou. « Monsieur Imbattable est tout public, autant pour les enfants que les adultes. Il a reçu un très bon accueil qui a amené l’éditeur, Dupuis, a me proposer un album rassemblant les planches qui sortaient sous forme de feuilleton dans ce qu’on appelle la partie “animation“ du magazine. »
 

Pas forcément inspiré par d’autres super-héros ou les comics – « j’en ai lu, j’en lis mais on ne peut pas dire que je sois un grand fan » – Pascal Jousselin n’a surtout pas voulu aborder le genre héroïque de manière trop sérieuse. « Mon personnage est un super-héros uniquement parce qu’il a des super pouvoirs ! J’ai des goûts éclectiques même si j’ai grandi avec des bandes dessinées classiques, de Tintin à Astérix. Aujourd’hui je lis de tout, dans tous les styles. Je m’inspire aussi d’autres univers comme le cinéma, suffisamment éloigné pour ne pas être parasitant. » Et d’enchaîner : « Tout ce qui est art narratif nourrit. »
 

« En choisissant de narrer les aventures d’un véritable héros de bande-dessinée, je lui ai donné des pouvoir spécifiques. Hors de ses “cases“ il redevient totalement ordinaire. » Il souligne aussi qu’il a toujours bénéficié d’une grande liberté chez Spirou, avec une grande confiance accordée par Frédéric Niffle, alors à la tête du journal franco-belge. « J’envoyais un story-board, j’attendais le retour pour finaliser et transférer ma planche. D’où aussi cette impression de “monter“ l’univers de M. Imbattable brique par brique. De travailler sur plusieurs tableaux. »
 
Après le Festival, il a prévu de rentrer en Bretagne. « De plus en plus, avec les outils modernes, on peut bosser d’à peu près n’importe où. Ce n’était pas le cas il y a quelques années. Et c’est plutôt agréable. Comme de passer quelques jours à Bastia » conclue-t-il avant d’enchaîner sur la dédicace d’une des ses bandes dessinées.
 
 
* Imbattable Tome 1 - Justice Et Légumes Frais – Dupuis – 04/2017
** Imbattable Tome 2 - Super-Héros De Proximité – Dupuis – 05/2018

Exposition au dernier étage d’Una Volta pendant BD à Bastia et jusqu’au 11 mai.





Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine