Corse Net Infos - Pure player corse


Paris en alerte maximale face au Covid-19 : ce qui va changer à partir du mardi 6 octobre


Julia Sereni le Lundi 5 Octobre 2020 à 12:35

Suite au passage de la ville de Paris et de ses trois départements limitrophes – les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne en « zone d’alerte maximale », la maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont tenu ce lundi 3 octobre une conférence de presse commune afin d'annoncer de nouvelles mesures.



Paris et ses trois départements limitrophes – les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne sont désormais placés en « zone d’alerte maximale » pour au moins quinze jours. En effet, l’épidémie y connait une importante progression.
Dans la capitale, depuis le 28 septembre, le taux d’incidence est supérieur à 260 pour 100 000 habitants, dépassant même les 500 pour la catégorie des 20/30 ans. Pour la petite couronne, il est de 200. Aujourd’hui, 36% des lits de réanimation sont occupés par des patients COVID, et l’Île-deFrance connait 3 500 nouveaux cas par jour, soit trois fois plus qu’il y a un mois.
 
« Ce matin nous franchissons une nouvelle étape » indique le préfet de police de Paris Didier Lallement. Pour lui, « l’épidémie va trop vite » et il convient donc de prendre des mesures dites «  de freinage » avant que le système de soins ne soit débordé. Ces mesures, prises pour quinze jours, et effectives dès ce mardi 6 octobre, feront l’objet d’une réévaluation à l’issue de cette période.
 
Les bars fermés, les restaurants soumis à un protocole sanitaire strict
 
Les bars de Paris et de la petite couronne seront fermés. Les restaurants pourront quant à eux rester ouverts à leurs horaires habituels, sous réserve du respect du nouveau protocole sanitaire. Ainsi, le nombre de clients est limité à six par table, un cahier de rappel avec coordonnées des clients est mis en place et la consommation debout est interdite.
 
La vente à emporter d’alcool et la consommation restent interdites à partir de 22h. De même, les soirées étudiantes, tout comme les regroupements festifs et familiaux dans les établissements recevant du public sont désormais proscrits.
 
Concernant la pratique sportive, les clubs de sports resteront fermés, tout comme les club de jeux, salles de danse et salles de jeux. Les gymnases, salles polyvalentes et piscines également mais ils pourront accueillir des mineurs sous certaines conditions. Tous les équipements de plein air tels que les stades pourront rester ouverts, s’ils rassemblent moins de 1000 personnes.
 
Pour ce qui est des activités commerciales : un client au maximum sera autorisé pour quatre mètre carré. Les foires et salons et les évènements se tenant sous tentes sont interdits.
 
 
Les universités devront réduire de moitié le nombre d’étudiants
Dans tous les lieux, classes, amphithéâtres, réfectoires, la capacité d’accueil sera limitée à 50%. Pour le recteur de l’académie de Paris Christophe Kerrero, « une part de présence en cours est indispensable pour éviter un décrochage massif ».
 

Des visites sur rendez-vous dans les Ehpad
115 ephad connaissent une présence de la COVID-19, avec au moins une personne touchée. Dès ce mardi, les visites seront autorisées uniquement sur rendez-vous avec deux personnes maximum. Dès qu’un cas survient, des mesures plus restrictives avec notamment des suspensions temporaires de visites pourront être prises. Les sorties collectives seront quant à elles suspendues.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047