Corse Net Infos - Pure player corse

Opération « Stop au brûlage des déchets verts » à Afa


Rédigé par Vincent Marcelli le Mercredi 11 Avril 2018 à 21:05 | Modifié le Mercredi 11 Avril 2018 - 22:03


La mairie d’Afa, unie dans un consortium avec « Qualit’Air » (action sur la qualité de l’air) et le CPIE d’Ajaccio (service à la population) a été parmi les 9 lauréats 2017 de l’appel à projets AACT-AIR (Aide à l’Action des Collectivités Territoriales et Locales en faveur de l’Air) lancé par l’ADEME. Ce lundi, sur la commune d’Afa, l’expérience « Stop au brulage des déchets verts » a été officialisée –elle avait été expérimentée l’an dernier. Avant une expérimentation in situ, les différents partenaires (Pascal Miniconi maire d’AFA et Paul Miniconi, son premier adjoint, François Alfonsi, président de Qualitair, Christine Natali, directrice du CPIE d’Ajaccio et Joëlle Colosio, directrice nationale de l’ADEME se sont retrouvés à la mairie d’Afa pour évoquer ce projet. Un projet dont l’objectif consiste à mettre en place un service de gestion des déchets verts par l’utilisation d’un broyeur lors de deux sessions (printemps et automne) sur l’ensemble de la commune…


Opération « Stop au brûlage des déchets verts » à Afa
Les déchets verts, un sujet qui sans jeu de mot est « brûlant ». Entendez par là que l’enjeu environnemental constitue, aujourd’hui, une grande partie de nos priorités, que l’on soit élu ou simple résident. En clair, c’est l’affaire de tous pour préserver notre planète. A Ajaccio, le CPIE s’était déjà saisi du problème dès 2012 à travers un travail au jardin botanique des Milelli. Pour sensibiliser de plus en plus la population, un projet PRSE1 a été lancé en 2014, projet largement médiatisé par une campagne de presse. Puis, à compter de 2016, on a assisté aux premières implications des communes. La mairie d’Afa a fait, par exemple, l’acquisition, fin 2016, d’un broyeur (pour un coût de 20000 euros). Avant d’entamer, en 2017, une première campagne de porte-à- porte afin de procéder au broyage chez les habitants.
Parallèlement, la municipalité s’est inscrite dans le projet AACT’AIR, validé en novembre dernier par l’ADEME. Un projet pour lequel elle a été lauréate aux côtés de 8 autres communes. Toujours à compter de la fin 2017 et ce jusqu’à 2020, l’ADEME et la DREAL financent le CPIE d’Ajaccio afin de poursuivre l’expérimentation. Le consortium « Mairie d’AFA, Qualit’Air Corse, CPIE d’Ajaccio étant opérationnel.
Ainsi, les différents partenaires (Pascal Miniconi maire d’AFA et Paul Miniconi, son premier adjoint Paul Miniconi, François Alfonsi, président de Qualit’Air, Christine Natali, directrice du CPIE d’Ajaccio et Joëlle Cocosio, directrice nationale de l’ADEME) se sont retrouvés, ce lundi, en mairie pour présenter le projet. « Comment changer de pratique et respirer un air de meilleure qualité a commenté François Alfonsi, « Nous entrons dans un processus de changement de comportement, a souligné pour sa part, Joëlle Colosio, nous sommes là pour accompagner les territoires corses, il est important, pour cela, d’identifier les freins » telles ont été les principales prises de paroles, Pascal Miniconi évoquant pour sa part le fait de passer « d’une phase expérimentale, celle de l’an dernier, à un réel service public. » Tous ont souligné l’enjeu important des années à venir. Au terme de cette réunion, les participants sont passés au terrain avec l’utilisation du broyeur chez un habitant. « Ils s’inscrivent sur le site de la commune, puis nous pratiquons le porte-à- porte par quartier (voir par ailleurs) à raison d’une dizaine d’habitants par quartier environ. »

1 600m3 broyés en 2017
L’an dernier, 208 foyers ont bénéficié de ce service pour un total de 1600m3 de déchets verts (branchages avec ou sans feuilles résultant de tailles de haies et ou d’élagages pour un diamètre moyen de 10cm). Les bénéficiaires doivent habiter la commune, le terrain doit être accessible, le tas à broyer bien présenté et le volume à broyer doit être au minimum d’1m3. Le broyage est ensuite laissé chez le particulier pour compostage ou paillages (disposé sous les arbustes, les copeaux restants permettent de conserver l’humidité et favorisent la préservation des écosystèmes)
Le brûlage des déchets qui, loin des idées préconçues, pollue l’atmosphère (50 kg brûlés émettent autant de particules que 9800 km parcourus par une voiture diesel…) ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir. Pour la municipalité d’AFA, l’utilisation du broyeur, pour l’heure dans un service public, a un coût moyen de 45 euros par habitant. Sachant que le partenariat avec l’ADEME courre jusqu’à 2020, l’éventualité d’une contribution des usagers (50 euros l’an) pourrait constituer, à terme, une solution. Sachant, en guise de motivation, qu’environnement et santé sont étroitement liés…

Dates du porte-à- porte
Vendredi 13 et samedi 14 avril : u Fureddu, a piaghja, Perellu, Zalla, Macina, quartier du
stade, casa Martina, Purulu.
Vendredi 20 et samedi 21 avril : chemin des moulins, Afà paese, Pelave, Favale, Felasca,
Coracedda
Vendredi 27 et samedi 28 avril : route de la Radica
Vendredi 4 et samedi 5 mai : Piscia Rossa





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Incendie maîtrisé à la torréfaction de Lisula https://t.co/JrGI7T4UOL https://t.co/Oa8skwlVVM
Jeudi 19 Juillet - 19:26
Corse Net Infos : Echecs : Marc’Andria Maurizzi, vice-champion d'Europe par équipe https://t.co/YUnsER1KPP https://t.co/k5rF7M24cm
Jeudi 19 Juillet - 19:01
Corse Net Infos : Jean-Guy Talamoni : L’hydromaréthermie pour lutter contre la pollution de l’air en Corse ? https://t.co/VWa8gpys29 https://t.co/bU9wi06FyY
Jeudi 19 Juillet - 18:26
Corse Net Infos : Le petit chat sauvé par les #sapeurspompiers de #Calvi https://t.co/dM4lbvL1TM
Jeudi 19 Juillet - 10:51



Newsletter






Galerie