Corse Net Infos - Pure player corse

Nouvelle manifestation contre l’ouverture de la carrière de Fuzzà


Alexandra Bischof le Samedi 28 Août 2021 à 21:49

A l’appel du collectif Forza Alta Rocca – Forza Tallà, politiques, militants associatifs et citoyens étaient réunis ce samedi 28 aout au pont d’Acoravu afin de protester, une fois de plus, contre l'exploitation une carrière d’extraction de roches massives et granit avec des installations de criblage et de concassage sur les communes de Fuzzà et de Loretu-di-Tallà, ainsi que la création d’une piste d’accès.



Une partie des manifestants
Une partie des manifestants
La mobilisation se poursuit contre le projet de carrière  à ciel ouvert sur la commune de Fozzano. Ce samedi ses opposants avaient appelé à un nouveau rassemblement "pour obtenir du Préfet un refus catégorique du projet qui sera néfaste pour la santé des populations et le développement harmonieux de la région.".

Considérée "un danger pour la vie de la population ainsi que pour la sauvegarde du patrimoine", et refusée par 84% des communes voisines, cette carrière à ciel ouvert devrait s'étendre sur 7 hectares et pour une durée de 30 ans, et produire chaque année, 150 000 tonnes de granit.


Une enquête publique qui a émis un avis favorable
En août 2020, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer émettait un avis défavorable et en novembre 2020, l’Assemblée de Corse s’était aussi prononcée contre. Pourtant, en mars dernier, une enquête publique émettait un avis favorable à l'exploitation de la carrière et ce malgré l'opposition d'une majeure partie de la population. Cette dernière engendrerait de graves dégâts environnementaux, menaçant la santé des habitants. "Ce projet aura des impacts sur l’environnement, sa faune et entrainera la destruction des espèces. - indique Jean-Louis Leccia, membre du collectif et habitant de Tallà - Au niveau de la santé, la population sera exposée à une pollution sanitaire et atmosphérique avec une émission de particules fines, éminemment dangereuses qui seront diffusées par un vent d’ouest mais aussi une pollution visuelle avec 7 hectares défigurés et une forte dégradation du site. Un cours d’eau pérenne est présent sur le lieu de l’exploitation, il y a donc un risque de pollution du Rizzanesi. 80 camions par jour circuleront sur les routes inadaptées, touristiques augmentant ainsi considérablement le taux d’accidentologie ! ".

Avec une production annuelle estimée à 150 000 tonnes durant les vingt premières années puis 200 000 durant les deux dernières, les villages des alentours seraient soumis à une pollution entraînant un risque de cancers, dénoncent les  riverains qui craignent une surexposition au bruit, aux vibrations et à une pollution des eaux. Selon eux, la dégradation du site impacterait également le tourisme : "L’intérêt ici n’est pas public mais privé. L’implantation de la carrière jouxte du Mare a Mare Sud, un sentier touristique. Le seul argument est celui de l’emploi or il ne pourra s’en créer que deux. Ce projet bien au contraire causera une perte d’emplois sur l’économie de l’accueil, les petits commerces, l’agriculture… Nous espérons que le préfet prendra la bonne décision. ".


"Les services de l’Etat ne se sont toujours pas positionnés"
 "Cinq  sur les six communes impactées se sont prononcées lors de l’enquête publique. Une motion contre ce projet a également été présentée à la Collectivité de Corse ! La décision politique appartient aux services de l’Etat. Où en sommes-nous ? Nous ne pouvons pas laisser le Préfet ne pas nous répondre !" s'indigne Jean-Paul Panzani, membre du collectif, lors de sa prise de parole - "Les risques sanitaires sont trop importants. Ce type d’exploitation est exposé à un vent dominant. Les populations seront fortement exposées. Nous attendons que d’autres forces politiques nous rejoigne dans ce combat ! "


Les conséquences écologiques, agricoles et économiques inquiètent les élus locaux
“ Il y aura des conséquences environnementales et sanitaires. Nous devons prôner un autre modèle de développement pour le territoire” - selon François Sorba, conseiller à l’Assemblée de Corse présent à la manifestation organisée par le collectif.

"En tant qu’élu du rural et citoyenne, j’ai souhaité sensibiliser la Collectivité de Corse sur ce sujet en novembre dernier. Il s’agit d’un non-sens économique. Ce projet est néfaste et met en danger une activité touristique, économique et agricole. Il engendrera des problèmes de santé, une dégradation visuelle ainsi que des routes… Nous devons être tous unis dans ce combat et nous battre pour l’intérêt général." -  argumente Chantal Pedinielli, conseillère à l’Assemblée de Corse. 

Après une bataille durant nombreux mois contre l'exploitation de cette carrière, le collectif compte poursuivre son combat et sensibiliser un maximum de personnes. Le sous-préfet les recevra ce lundi. 
 

 


 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047