Corse Net Infos - Pure player corse

Non, ne faites pas ça au GFCA


le Mercredi 27 Octobre 2021 à 15:18

Visé par une enquête extra-sportive, qui risque de laisser le club exsangue, le GFCA qui dans les années 60, bien avant le Sporting et l'ACA, a contribué à donner ses lettres de noblesse au football corse, traverse des vents mauvais. Et la tempête qui l'affecte risque, hélas, de laisser sur le carreau plusieurs centaines de personnes : employés, joueurs, licenciés. Mais pour l'heure c'est un "Silence, on coule" qui est opposé à l'inquiétude de tous. Dès lors, le monument GFCA va t-il disparaitre ?



Debouts (de gauche à droite) :José Kervella, Ange Dellasantina, Paul Parrigi, Paul Bertolucci, Pascal Risterucci, Pierre Cahuzac. Accroupis : Marius Vescovali, Bâti Scaglia, Charly Taverni, Angeot Alfonsi, Rachid Mehouri, champions de France en 1963 (footretro.blogspot.com)
Debouts (de gauche à droite) :José Kervella, Ange Dellasantina, Paul Parrigi, Paul Bertolucci, Pascal Risterucci, Pierre Cahuzac. Accroupis : Marius Vescovali, Bâti Scaglia, Charly Taverni, Angeot Alfonsi, Rachid Mehouri, champions de France en 1963 (footretro.blogspot.com)
Ce serait effacer d'un seul trait de plume sa belle histoire écrite dans les années 60 et que l'on croyait gravée à jamais dans le marbre du football corse
Ce serait balayer de la même façon  les noms de Ange Casanova, Pierre Cahuzac, Ange Casanova, Angeot Dellasantini, Bâti Scaglia, Pascal Risterucci, Charly Taverni, Ange Alfonsi, Paul Parrigi, Marius Vescovali, Mehouri, Paul Bertolucci, José Kervella, Fanfan Milazzo ou bien encore Fanfan Tagliaglioli  et tant d'autres auxquels la Corse du football sera à jamais redevable pour l'avoir propulsée un jour au firmament national en remportant 5 titres de champion de France amateur. Et tous ceux, nombreux, qui, au fil des ans, leur ont succédé et qui ont contribué à pérenniser et à faire du "Gaz" un monument du foot insulaire


il y a quelques années évoquant la situation du Sporting Paul Giacobbi avait eu cette phase que l'on pourrait reprendre aujourd'hui pour le GFCA : "on sauve toujours les bijoux de famille"
Et le GFCA en est un au même titre que le SCB et l'ACA si on ne veut que s'en tenir au seul plan sportif. Un de ceux qui ont montré la voie dans laquelle se sont engouffrés par la suite les deux autres grands clubs de foot de Corse pour vivre les moments exceptionnels que l'on sait.


La juridiction interrégionale spécialisée a parfaitement le droit de se pencher sur l'affaire qui l'intéresse au premier chef dans ce dossier, mais de grâce qu'elle ne démunisse pas le GFCA des moyens qui lui permettront de poursuivre ses activités.
Non qu'elle ne fasse pas cela au GFCA.
Il ne le mérite pas.
Il mériterait, en revanche, un peu plus de considération de la part de tous ces insulaires de toutes classes et de tous bords, qui, hier, fiers des services rendus à la Corse par les "Rouges et bleus" semblent, soudain avoir la mémoire courte.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047