Corse Net Infos - Pure player corse



Mouvement de grève à France 3 Corse ViaStella : Des inquiétudes sur la baisse des moyens


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Jeudi 27 Juin 2019 à 20:22

Mouvement de grève d'une durée de 24 heures pour 90% des employés de France 3 Corse ViaStella, qui s'inquiètent des conséquences en Corse de la réforme en cours au plan national de France Télévisions.



90 % du personnel de France 3 Corse ViaStella a participé ce jeudi 27 juin, à un mouvement de grève d'une durée de 24 heures pour protester contre la future réforme de France Télévision, au plan national.   

C'est devant les grilles de la Collectivité de Corse, que l'intersyndicale de Via Stella  (STC, SNJ, FO, UNSA),  a exprimé les inquiétudes générales.
" Aujourd'hui, c'est l'inquiétude générale, pour le personnel des différents services à France 3 Corse ViaStella. Cette réforme aura de nombreuses et énormes répercussions, proportionnellement plus que dans les autres régions ", explique Anne-Marie Leccia, journaliste, déléguée STC. 

Cette réforme est faite pour générer " des économies, dans le cadre des réformes structurelles de France Télévision. Une réduction du budget de plusieurs centaines de millions d'euros au plan national qui, pour la Corse s'élèverait à 600 000€ "  d'une part et provoquerait " un recentralisme directionnel " d'autre part. Ces mesures entraîneraient des pertes d'ETP (Equivalents Temps Plein )," en plus de celles de l'an dernier " a ajouté Aldo Fogacci, responsable magasin technique, délégué syndical UNSA.

Moins de postes, plus de travail mais pas de moyens supplémentaires, " les conditions de travail seraient très dégradées. Avec ce qui nous attend, nous allons droit dans le mur et des burn-out en conséquence".
Les administratifs les techniciens, les journalistes, tous les postes sont touchés par la réforme, a rappelé l'intersyndicale. "Pour les administratifs, les tâches seront compartimentées, elle ne seront plus seulement liées à Via Stella, mais à l'échelle du réseau national. La mutualisation des moyens de production est en cours et des tâches supplémentaires demandées à l'info. On nous demande, dès la rentrée, de fournir un journal supplémentaire de 14 minutes, mais à budget constantC'est tout le personnel qui va souffrir, mais également la qualité du travail " affirme Pierre Bailly, machiniste délégué FO
 

Via Stella, c'est  220 salariés ETP et une rédaction autonome.
" Ils nous est également précisé que France 3 Corse doit être respectée autant que Via Stella. Ils font une division entre les 2 chaînes que nous ne faisons pas. Pour nous, c'est la même antenne, mais avec des canaux de diffusion. France 3 Corse étant la nationale avec des décrochages régionaux, et ViaStella, la régionale avec des décrochages nationaux ", pour respecter un cahier des charges national. 

" Nous sommes normalement une chaine de plein exercice. Mais aujourd'hui, nous ressentons une reprise en main totale de Paris. Nous proposons des magazines qui n'existent pas ailleurs. Nous avons 24 heures d'antenne, ce qui veut dire de la diffusion, des techniciens vidéo derrière des tâches précises Ces économies impacteraient notre travail de proximité. Ce serait une réelle perte d'identité pour Via Stella et cela nous nuirait considérablement.
Nous avons un budget ( tripartite État, France 3 Corse ViaStella, Cdc ) notifié, mais nous sommes autonomes sur la gestion. Ce que Paris n'apprécie pas, il veut en finir avec ce modèle". 

De surcroît dans les 5 ans à venir, un plan de départ prévoirait 40 sorties qui ne seraient pas toutes renouvelées.
" France Télévision veut se payer Via Stella. Car nous avons un modèle que les autres nous envient et qu'il voudraient reproduire. Ce qu'ils ne peuvent pas faire, faute de moyens ".


Motion des élus du CSE Corse ViaStella

" Les élus du CSE de France 3 Corse ViaStella font part de leurs inquiétudes grandissantes après avoir pris connaissance du projet d’entreprise axé sur le développement du numérique sans moyens nouveaux : les économies d’ETP et une recentralisation de l’éditorial.
Une transformation à marche forcée de la tranche infos (14 minutes supplémentaires à partir de septembre) qui ne peut produire que du stress et une dégradation des conditions de travail.
Pour les élus du CSE de France 3 Corse ViaStella, l’orientation actuelle de la stratégie de France Télévisions donne désormais la priorité au réseau au détriment de ViaStella et constitue une remise en question sans pareille de l’autonomie éditoriale de la chaîne de plein exercice.
Ce, d’autant qu’elle s’accompagne de l’annonce d’un budget en forte baisse, d’une centralisation des fonctions support, non remplacement des maladies depuis plusieurs mois, une réduction du recours aux CCD locaux et d’une mutualisation des moyens de production. Alors que la direction s’était engagée à plusieurs reprises pour le renouvellement du CAR Régie et son passage en HD, c’est la mutualisation d’un CAR Régie, avec d’autres stations, qui est annoncé. Pour les élus du CSE de France 3 Corse ViaStella, la disparition d’un, des moyens techniques propre à la chaine est en fait programmée.
Les conséquences de toutes ces annonces se traduisent d’ores et déjà par la pauvreté de la grille estivale des programmes et celle de la grille de rentrée.
Les élus du CSE de France 3 Corse ViaStella s’inquiètent enfin du retard que prend la nomination d’un nouveau directeur territorial. Elle est attendue depuis déjà plus de 4 mois. Le contexte de réformes, de précarisation de l’antenne et des attaques sur la spécificité de ViaStella, ne peuvent certes pas s’accommoder d’une nomination dans la précipitation mais pas d’avantage de l’absence d’un directeur (trice) territorial à plein temps.
Inquiétudes aussi sur le projet de délocalisation de la station de Bastia qui tarde à être finalisé. (Pas de retro planning précis)
Par cette motion, les élus du CSE de France 3 Corse ViaStella veulent alerter leur direction et la Direction de France Télévisions : poursuivre dans la voie engagée revient à s’en prendre aux intérêts de France 3 Corse ViaStella. Les élus entendent à l’inverse les défendre.
 
Les syndicats FO, SNJ, STC, UNSA s’associent ".
​Ajaccio, le 12 juin 2019

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047