Corse Net Infos - Pure player corse

Mois sans tabac : tous motivés !


Rédigé par le Vendredi 9 Novembre 2018 à 16:31 | Modifié le Vendredi 9 Novembre 2018 - 20:50


Depuis le début du mois de novembre le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie, ont lancé la 3ème édition de « Mois Sans Tabac ». En Corse aussi, dès le mois d’octobre les personnes, inscrites au programme ont bénéficié d’une préparation et seront accompagnées tout au long du mois de novembre. Bien se préparer augmente ses chances de succès. Pour les retardataires il n’est pas trop tard !


Mois sans tabac : tous motivés !
Dès le mois d’octobre "Santé publique France", l’Agence régionale de santé de Corse, l’Assurance Maladie et l’ambassadeur « Moi(s) sans tabac » en Corse ont déployé un important dispositif pour inciter les fumeurs à se préparer et à participer au défi "Un mois sans tabac".
Arrêter de fumer durant 1 mois, multiplierait en effet les chances par cinq d’arrêter définitivement le tabac.
 
Un programme qui a déjà fait ses preuves en 2016 et 2017
380 000 tentatives d’arrêt, liées à l’opération en 2016, et 160 000 inscrits en 2017 à « Mois Sans Tabac », ont contribué à une baisse  historique du tabagisme en France : 1 million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2017.
Selon les données du Baromètre santé 2017, 380 000 fumeurs quotidiens ont fait une tentative d’arrêt en lien avec la 1ère  édition. Environ 20% d’entre eux étaient toujours abstinents 6 mois plus tard, soit près de 80 000 ex-fumeurs.
Des chiffres qui donnent espoir à tous ceux qui tentent en vain d’arrêter de fumer.
 
La Corse, mobilisée autour de l’ANPAA
Pour créer un élan local fort autour de « Mois Sans Tabac », l’ANPAA (association nationale de prévention en alcoologie et addictologie) de Corse coordonne les actions de l’ensemble des partenaires. Déjà plus de 30 entreprises, associations, collectivités locales et administrations ont répondu présentes pour animer, sensibiliser et mobiliser les habitants tout au long de la phase préparatoire (kit d’arrêt, téléchargement de l’application de e-coaching), mais aussi pour accompagner et encourager les participants lors du défi qui dure 1 mois.
 
Tabac info service, toujours à l’écoute
Tabac info service reste la porte d’entrée de « Mois Sans Tabac ». Le dispositif d’aide distance joignable au 3989, sur le site  et via l’application , est mobilisé pour accompagner tous les fumeurs dans leur tentative d’arrêt.
 
Des partenaires, des professionnels à votre rencontre dans le cadre de « Mois Sans Tabac »
 
Afin de vous aider dans votre démarche d'arrêt du tabac, La Ligue contre le cancer Corse du sud propose des séances d'hypnose gratuites, en téléphonant au 04.95.21.46.04.
 
Le pôle santé de Cargèse tiendra une permanence  "Aide arrêt tabac" à partir du 5 novembre 2018 dispensée par le pôle prévention santé de la Collectivité de Corse. Au programme consultation et accompagnement psychologique, radiographie pulmonaire et exploration fonctionnelle respiratoire, délivrance gratuite de patch de substitution
Tous les 15 jours en téléphonant au 04 95 51 78 00
 
185 000 inscrits dès le lancement de « Mois Sans Tabac »
La France compte encore aujourd’hui 12 millions de fumeurs. Dès son lancement, plus de 185 000 d’entre eux se sont inscrits sur le site Tabac Info Service, dépassant déjà le nombre d’inscrits de 2017 (+15%). Ils sont environ 10 000 à avoir choisi de rejoindre l’une des 16 équipes régionales sur Facebook pour bénéficier du soutien d’une communauté soudée. La page Facebook de Tabac Info service compte 114 353 fans.
 
Le tabagisme féminin : des chiffres inquiétants
Malgré une baisse historique d’1 million de fumeurs entre 2016 et 2017, le tabagisme féminin en constante augmentation depuis les années 70 reste préoccupant, selon les données du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).
 
Chez les femmes âgées de 45-54 ans le tabagisme est passé de 21,5% en 2000 à 30,8% en 2017. Dans son BEH dédié au tabagisme féminin, Santé publique France analyse les consommations de tabac pendant la grossesse et mesure l’impact du tabagisme sur la santé des femmes et plus encore sur la grossesse et sur l’enfant à naître. En 2016, 30% des femmes fumaient avant leur grossesse et 46% d’entre elles avaient arrêté de fumer avant le 3ème trimestre.
 
Des pathologies fréquentes liées au tabac
Entre 2002 et 2015, les hospitalisations pour bronchopneumopathie obstructive (BPCO) et infarctus du myocarde ont augmenté respectivement de 100% et 50%.
Le cancer du poumon est en passe de devenir la première cause de mortalité chez la femme devant le cancer du sein. La mortalité par cancer du poumon a augmenté de 71% chez la femme sur la même période.
Le nombre de décès attribuables au tabagisme a été multiplié par deux entre 2000 et 2014. 
 
Des partenaires mobilisés pour aider les fumeurs
Santé publique France et les partenaires de « Mois Sans Tabac » organisent plusieurs milliers d’opérations sur l’ensemble du territoire français.
Des stands d’informations sont installés dans les centres hospitaliers, les entreprises, les centres municipaux. Des partenaires comme l’Assurance Maladie et le Secours populaire mettent en place des actions spécifiques en direction des populations précaires. Tout est mis en œuvre pour accompagner les fumeurs dans ce nouveau défi !
 
 
 
 




Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès