Corse Net Infos - Pure player corse



Miss : la bastiaise Davia Mariotti en lice pour 3 couronnes


Philippe Jammes le Vendredi 17 Avril 2020 à 15:32

Elle est jeune (26 ans), mignonne, intelligente (manager pour Decathlon Suisse) et …. Corse (de Bastia) ! Davia Mariotti est en lice pour 3 élections de miss : Miss International France 2020, Miss Supranational France 2020 et Miss Pacific Asia France 2020.
CNI l'a rencontrée, hélas via Internet, confinement oblige…




- Qui se cache derrière ce joli minois ?
- J’ai 26 ans et je suis originaire de Bastia. Je travaille actuellement en tant Manager pour Décathlon Suisse dans le secteur Running / Triathlon et je suis titulaire d’un Master 2 en Commerce International que j’ai obtenu à l’école de commerce de Rennes, Rennes School of Business. Je pratique du sport très régulièrement, évoluant dans le domaine du sport à travers mon métier, et j’essaye de me dégager un maximum de temps pour me défouler une fois par jour.  Comme vous pouvez le deviner je suis secrètement passionnée par les miss mais je suis également passionnée de voyages depuis que je suis toute petite. Dès que j’ai un peu de temps et que l’opportunité se présente, j’essaye de partir quelques jours à la découverte du monde. J’ai d’ailleurs eu la chance de partir en Australie en échange universitaire lorsque j’étais en première année de Master et je pense que c’est l’un de mes plus beaux voyages à ce jour

- Pourquoi cette candidature ?  
- J’ai choisi de participer à cette élection car il donne l’opportunité de ne pas gagner une seule couronne mais trois,  en une seule élection. Je participe à l’élection de Miss International France 2020, Miss Supranational France 2020 et Miss Pacific Asia France 2020. Les trois titrées et leurs dauphines auront la chance de partir représenter la France à l’international par la suite. Miss international France partira représenter la France au Japon, Miss Supranational France en Pologne et Miss Pacific Asia France aux Philippines. Et il reste plusieurs autres opportunités pour les dauphines. L’aspect international est clairement le principal motif de ma candidature. De plus, les critères de sélection sont plus souples que d’autres concours puisqu’il n’y a pas de critères de tailles et que les jeunes filles peuvent se présenter jusqu’à 28 ans.


- Aviez-vous d’autres expériences dans ce domaine ?
 - J’ai eu quelques expériences dans ce milieu-là étant plus jeune mais rien de très concluant. Je pense que je n’étais pas suffisamment mature pour participer à ce genre de concours et mon investissement n’était pas à la hauteur de ce qu’il aurait dû être. J’ai également fait quelques défilés pour des coiffeurs et des créateurs entre 16 et 22 ans principalement en Haute-Corse mais j’ai tout arrêté par la suite pour me consacrer entièrement à mes études. Aujourd’hui, je vois les choses différemment et j’ai clairement plus de temps et l’envie de m’investir à fond dans cette aventure.


- Comment cette élection va-t-elle se dérouler ?
- Cette élection n’est pas seulement basée sur le physique des candidates ni sur leur capacité à bien défiler et sourire devant un public. Évidemment que cela est important pour remporter une des trois couronnes mais ce concours a une notation différente de ceux que j’ai pu faire dans les années précédentes. En effet, 50% de la notation est faite lors des deux mois de préparation. Nous avons des défis à réaliser et chaque défi rapporte un certain nombre de points. Il est donc très important de ne ménager aucun défi car ils contribuent à maximiser les chances de remporter une des couronnes.


- Un exemple de défi ?
- Un de mes défis est la création d’un costume régional. Donc à moi de démarcher les créateurs, couturiers pour créer le costume régional corse. Si je réalise ce défi correctement, je gagnerai le nombre de points attribués et ainsi de suite.  De plus, il est possible de gagner un titre pour le meilleur costume régional, une chance de plus de gagner un titre tout en valorisant le travail du créateur. J’ai également d’autres défis comme la recherche de sponsors et de partenaires pour le prêt des tenues, la réalisation d’une vidéo de présentation, la communication active sur les réseaux sociaux, un défi presse, etc. Ce qui est très important, c’est de donner son maximum dans la réalisation de chaque défi. Cela rapporte des points ! Les 50% restant de la notation s’effectuent durant les 3 jours de préparation à l’élection à Roubaix. Il y a un entretien individuel de motivation et nous sommes également évaluées sur notre ponctualité, notre présentation et sur la manière de nous comporter en public.  Donc beaucoup de critères à prendre en considération en plus de ceux évalués le soir de l’élection.


- Justement quand cette élection aura-t-elle lieu ?
- L’élection nationale devait avoir lieu le 12 Juillet prochain à Roubaix mais étant donné les circonstances, celle-ci va surement être reportée au mois de septembre. On devrait en savoir un peu plus dans les semaines qui viennent.


- Qu’attendez-vous de cette élection ?
- La participation à cette élection me permettra de gagner davantage en assurance et en visibilité. Cette visibilité m’ouvrira peut-être des portes dans le secteur de la mode et de la beauté, secteur qui m’a toujours fortement intéressé. Ce concours me permettra également de développer des compétences dans la négociation et la gestion de projet. Des qualités essentielles sur le marché du travail aujourd’hui lorsqu’on exerce un métier de cadre. Enfin, j’attends également de ce concours qu’il m’aide à sortir de ma zone de confort car je n’ai jamais vécu une expérience similaire auparavant à cette échelle. Et je souhaite me challenger beaucoup à travers les défis durant ces quelques mois de préparation.


- Et si vous étiez élue ?
 - Si je suis élue, j’aurai la chance de représenter la France à l’international que ce soit au Japon pour Miss International, en Pologne pour Miss Supra National ou bien aux Philippines pour Miss Pacific Asia. Si tel est le cas, j’ai vraiment l’intention de représenter les couleurs de la Corse à l’international et je continuerai à mettre en avant mes partenaires locaux. Cela serait une grande opportunité pour moi mais également pour mon Île. Ces trois élections sont prévues entre le mois de d’Octobre et le mois de Décembre. De plus, si je suis élue, j’aimerais, en collaboration avec mon entreprise, développer des évènements nationaux et internationaux pour favoriser l’accessibilité au sport au plus grand nombre. Valeur importante à mes yeux et que je mets en avant en quotidien à travers mon métier.


- La Corse ?
 - La Corse est l’île dont je suis originaire. Elle représente mes racines et j’y ai un attachement très fort. Même si j’ai été contrainte de partir pour les études et également pour des opportunités professionnelles, il est impossible pour moi de ne pas rentrer régulièrement chez moi. La Corse est le seul endroit où je me sens véritablement à la maison. Et dès que l’occasion se présentera, j’ai l’intention de rentrer m’y installer définitivement. J’ai pleins de projets que je souhaite développer lorsque je reviendrai m’installer ici. Dans ces concours de Miss, il était inconcevable pour moi de représenter une autre région que celle dont je suis originaire. Et puis ce titre me permettra, je l’espère, de rentrer encore plus régulièrement qu’avant. A travers mon titre, j’ai vraiment l’intention de promouvoir les artistes, les créateurs et les artisans corses à l’élection nationale et même encore après. Il est vraiment très important pour moi que la totalité de mes partenaires participent à la croissance de l’économie locale. Même si le contexte actuel rajoute des difficultés. Je travaille en étroite collaboration avec Léa Campocasso, la déléguée régionale du Comité Miss Internationale Corse et ensemble nous avons l’intention d’augmenter la visibilité de cette élection sur le territoire.


- Avez-vous reçu des soutiens ?
- Oui bien sûr. Je profite d’ailleurs de cette interview pour remercier toutes les personnes qui me soutiennent dans cette aventure et plus particulièrement ma famille et mon conjoint qui m’ont toujours suivie dans tous les projets que j’ai pu entreprendre. Je remercie par avance tous les partenaires et les sponsors qui accepteront de collaborer avec moi et de me suivre dans cette aventure.  Enfin, en cette situation sanitaire compliquée je tiens tout particulièrement à remercier le personnel médical et les personnes qui travaillent dans le secteur alimentaire. Ils sont là pour nous maintenir en sécurité et pour nous protéger donc rendons leur honneur en respectant les consignes de confinement. Restons chez nous.
---
CNI vous tiendra bien sûr au courant de cette belle aventure de notre petite corse, confinée en ce moment dans le Jura. Qu’elle nous rapporte 1, 2, 3 (soyons fous !) couronnes !  
 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047