Corse Net Infos - Pure player corse


Massif du Monte Ritondu : Une équipe mise en place pour gérer la Réserve naturelle


Nicole Mari le Mardi 7 Juillet 2020 à 16:46

Le Massif du Monte Ritondu a été la première réserve naturelle créée à l’initiative de la Collectivité de Corse en Septembre 2017 et sa gestion confiée à l’Office de l’Environnement de la Corse (OEC). Lundi, le président de l’OEC, François Sargentini, les agents et les maires des communes concernées ont mis symboliquement en place l’équipe de gestion, 5 personnes à temps plein, qui a pour mission de faire respecter la réglementation, d’informer et de sensibiliser le public, d’assurer les suivis scientifiques et de veiller à la préservation de ce site remarquable de la montagne corse.




Le président Sargentini, les agents de l'Office de l'environnement de la Corse et les maires des communes concernées dans la réserve naturelle du massif du Monte Ritondu.
Le président Sargentini, les agents de l'Office de l'environnement de la Corse et les maires des communes concernées dans la réserve naturelle du massif du Monte Ritondu.
C’est l’un des sites les plus remarquables de la montagne corse et les plus connus par les douze lacs qu’il renferme, à savoir la majorité des lacs de montagne de l’île, dont les plus arpentés sont le Melu et le Capitellu. Constituée en réserve naturelle le 22 septembre 2017 à l’initiative de la Collectivité de Corse (CdC) et par un vote unanime de l’Assemblée de Corse, ce territoire d’une superficie totale de 3 135 hectares, qui culmine à 2 622 mètres d’altitude, s’étend sur les communes de Corti, Venacu, U Poghju, A Riventosa et A Casanova.  Au cœur de l’île, il comprend les hautes vallées de la Restonica et du Verghellu. La réserve naturelle est entièrement constituée par des terrains communaux de Corti et Venacu, des bassins versants des vallées de Puzzolu et Bravinu, appartenant aux communes d’U Poghju, A Riventosa et A Casanova en indivision sur le territoire cortenais.
 
Préserver et développer
La décision de créer une réserve naturelle sur le Monte Riondu a été dictée par la nécessité de préserver un territoire unique et très fréquenté, notamment pendant la saison estivale. Le rôle principal d’une réserve naturelle est, d’abord et avant tout, la préservation de la biodiversité exceptionnelle d’un territoire par l’élaboration d’un plan de gestion en adéquation avec le contexte local. L’outil « réserve naturelle » est conçu pour s’adapter aux enjeux des zones montagnardes car il permet de conjuguer de manière efficiente les nécessités de protection et de développement des territoires. Sa vocation majeure est de faire évoluer des espaces privilégiés et pionniers en matière de valorisation des territoires et de développement durable, en fournissant les moyens de gérer cet équilibre.
 
Une richesse unique
C’est peu dire que le site du Monte Ritondu recèle des richesses environnementales uniques au monde au niveau floristique, faunistique ou paysager. Il compte pas moins de 10 lacs de montagne - 35% des lacs d’altitude de l’île -, dont certains sont considérés comme des références en termes de qualité de l’eau au sein du bassin méditerranéen. Il se caractérise par un fort taux d’endémisme, notamment chez les amphibiens (75%) et les invertébrés benthiques des lacs et cours d’eau. On y trouve 4 espèces de vertébrés endémiques - Sitelle, Euprocte, Salamandre et Discoglosse corse -, cas unique au niveau national, ainsi que des grands rapaces comme le gypaète barbu (Gypaetus barbatus), dont 1 couple sur la Restonica. Egalement des espèces floristiques remarquables et protégées telles que le Myosotis de Corse (Myosotis corsicana), des gagées (Gagea soleirolii, G.fragifera, G. bohemia), la drave de Loiseleur (Draba loiselerii) ou l’Euphraise naine (Euphrasia nana). Près de 88% du site est identifié en Zone importante pour la Conservation des Oiseaux et 80% en Zone de Protection spéciale issues de la Directive Oiseaux. Enfin, on y décèle de nombreuses traces géologiques qui témoignent de l’origine glaciaire des lacs de montagne de Corse.
 
Un plan de gestion
Une fois la réserve naturelle constituée, il s’agit de la gérer. Le Président du Conseil Exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a délégué cette tâche à l’Office de l’Environnement, après avis favorable du Comité Consultatif de la réserve. L’organisme gestionnaire est le référent sur la réserve naturelle à la fois en termes d’implication, de compétences et de présence in situ. Il est en charge de la rédaction et de la mise en œuvre du plan de gestion : préservation des espèces et des habitats, surveillance, animation et communication. Et a, par ailleurs, un rôle essentiel de modérateur et d’intermédiaire entre les différents utilisateurs et partenaires sur le territoire. Sa mission est, également, de proposer une réelle perspective sur cette réserve en termes d’évolution qualitative et quantitative. Et doit rendre des comptes de sa gestion régulièrement à la Collectivité, aux membres du Comité consultatif et au Conseil scientifique. L’OEC dispose de trois ans pour réaliser un plan de gestion qui a pour but de gérer au mieux le milieu tout en tenant compte du contexte local et des activités humaines dans un souci de développement durable. Il permet d’intervenir sur chacune des problématiques rencontrées, et de tenir compte des éventuelles évolutions du milieu à travers sa réévaluation périodique.
 
Une équipe à l’œuvre
Dans l’attente de ce document, pendant la période transitoire, les orientations sont définies en lien  avec le Comité consultatif. Les premières mesures de gestion concrètes ont déjà été définies. Elles concrnent la mise en place du balisage et de la signalétique correspondante dès cet été, l’installation d’une équipe de surveillance, la poursuite des suivis scientifiques et enfin, la réalisation d’un plan de circulation en lien avec les acteurs et les professionnels de la montagne pour encadrer la fréquentation sur les secteurs sensibles dès la saison prochaine. Lundi, l’OEC a présenté l’équipe de gestion qui est constituée de 5 personnes à temps plein : un responsable de la réserve, deux gardes techniciens et deux gardes, ainsi que d’un renfort saisonnier de 4 personnes. L’équipe a pour mission de faire respecter la réglementation sur le site, d’assurer les suivis scientifiques, de veiller à la préservation de la faune, la flore et des habitats remarquables de la montagne corse, ainsi que d’assurer l’information et la sensibilisation du public. Les agents seront présents quotidiennement en été sur les lacs de Melu et Capitellu et effectueront également des rondes sur les secteurs moins fréquentés.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 07:02 La météo du vendredi 7 août 2020 en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047