Corse Net Infos - Pure player corse

Littérature : Un bien joli livre, bilingue, pour les enfants signé Michèle Corrotti


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 29 Janvier 2018 à 12:02 | Modifié le Lundi 29 Janvier 2018 - 17:44


Michèle Corrotti publie son nouveau livre : « L’École des cas désespérés - A scola di i casi addisperati » (éditons Eoliennes. Ce n’est bien sûr pas son premier ouvrage puisqu’elle a déjà publié deux romans historiques (Edition Piazzola), mais il s’agit de son premier livre destiné au jeune public, un ouvrage bilingue avec une traduction de Ghjermana De Zerbi. Un livre, de par sa traduction en corse, en fait destiné à tous publics, à partir de 3 ans (petits, parents, enfants plus âgés, public scolaire…).


 Les jeunes enfants  vibreront à ce parcours initiatique, cette première épreuve de l’école, qu’ils appréhendent ou connaissent. Dans son premier ouvrage du genre, Michèle Corrotti se révèle non seulement auteure mais aussi illustratrice pour le jeune public. Les plus grands y trouveront l’occasion de parfaire leur pratique de la langue corse en s’amusant. En effet, plus qu’une traduction, le texte de Ghjermana de Zerbi est une écriture libre et ludique qui restitue le génie de la langue corse tout en respectant l’esprit du conte. 


Le sujet ? Une maman à bout de nerfs, et voici le chaton Pom inscrit à l’école. Pis encore, à « L’École des cas désespérés » ! Un établissement aux allures d’arche de Noé où l’on apprend à la¬ver la vaisselle et danser le tango… Pom va faire l’expérience commune de la première sépara-tion déterminée par l’entrée à l’école. D’autres contes traversent l’aventure de Pom, de la porte d’entrée colossale évoquant Perrault au bal des mastodontes surgi des meilleurs souvenirs de Disney… Le texte est assez court, le vocabulaire  riche, la syntaxe limpide, le ton juste et plein d’humour. La lecture à haute voix de ce texte rythmé et bien écrit réserve d’autres découvertes : musicalité, variations de tons, vire¬langues.


Les plus grands et les adultes s’adonneront avec plaisir à l’exercice ! Les dessins peints à l’acrylique, à la fois raffinés et candides, illustrent bien un texte rehaussé par la traduction/re-création inventive et chantante de Ghjermana De Zerbi. Craquant !

CNI a rencontré l’auteur qui sera en dédicaces les 2 et 3 février à partir de 16h30 à la librairie Album à Bastia. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie