Corse Net Infos - Pure player corse

Les motards en colère et les Corsican Riders dénoncent et taguent les dos-d'âne d'Ajaccio


Rédigé par Marie MAURIZI le Lundi 1 Avril 2019 à 07:30

Un contrôle citoyen des normes légales appliquées aux dos-d’âne a été effectué ce dimanche à Ajaccio par la Federation française es motards en colère, soutenue par les Corsican Riders. Chaque ralentisseur jugé illégal par sa hauteur a été marqué au sol à la bombe. Leur signalisation peu visible a aussi été montrée du doigt.




Les r alentisseurs ajacciens de plus de 10 cm de hauteur signalés par la FFMC / Photo Corsican Riders
Les r alentisseurs ajacciens de plus de 10 cm de hauteur signalés par la FFMC / Photo Corsican Riders
Jugés trop dangereux, et trop nombreux, les dos d'âne d'Ajaccio n’ont pas pu être tous signalés ce dimanche lors du contrôle citoyen mis en place par par la FFMC, soutenus par les Corsican Riders.
Mais la Federation française des motards en colère a promis d’autres actions.

La municipalité avertie de ce contrôle citoyen, avait été conviée à y participer.

Conclusion de la fédération : si les trois passages piétons quai l’Herminier respectent la loi, il n’en est pas de même pour les autres ralentisseurs contrôlés dans la ville.
 
Ce que dit la loi
Le décret de 1994 est précis, les ralentisseurs doivent être implantés que sur une section de voie localement limitée à 30 km/h ; Ces aménagements doivent être distants entre eux de 150 mètres au maximum ; La signalisation de ces aménagements doit être conforme aux dispositions de l'arrêté du 24 novembre 1967…
Le ralentisseur de type dos d’âne doit avoir une hauteur 10 cm, et une longueur 4 m. Le "trapizoidal" dit plateau est également surélevé, de 10 cm peut avoir une longueur est variable de 2,5 à 4 m pour le plateau avec des rampants et une longueur comprise entre 1 et 1,4 m.
 
Problème récurrent pour les motards corses
La hauteur maximale de ces ralentisseurs inscrite dans la loi n’est pas le seul problème qui met, selon la FFMC, les véhicules deux et quatre roues à mal. Ils sont aussi un réel danger pour les conducteurs eux-mêmes.
Les véhicules sont obligés de réduire leur vitesse de 10 à 15 km/h, devant des ralentisseurs hors normes sous peine de voir leurs véhicules subir des dommages mécaniques (suspensions, carrosserie, direction…) s’ils respectent la vitesse de 30 km/h. Cette décélération et l’accélération qui suit le dépassement du dos d’âne, induit une augmentation importante de pollution par particules fines, par la consommation de carburant et par l’usure des freins et de l’embrayage.
Concernant les conducteurs et les passagers, la fédération relève que les impacts physiques répétés existants lors d’un passage sur un ralentisseur non conforme ont une grave incidence sur la colonne vertébrale.

François Filoni Conseiller municipal à la mairie d’Ajaccio a apporté quelques éléments de réponse à la FFMC

Ce matin un contrôle citoyen a été organisé par la FFMC pour signaler les dos d’ânes illégaux et trop nombreux à Ajaccio. Résultat, certains sont trop élevés (entre 18 et 22 cm), les panneaux indicateurs ne sont pas visibles… Quelles normes en vigueur ont été respectées pour la mise en place de ces ralentisseurs à Ajaccio ?
Je n’ai pas connaissance des dos-d’âne qui sont incriminés par la FFMC. Les dos d’âne ou les plateaux traversants réalisés ces derniers temps ont été réalisés par un prestataire de service selon notre cahier des charges, après contrôle de l’un d’eux nous avons demandé au prestataire de le refaire.
Ils existent deux types de ralentisseurs :
1.Les ralentisseurs de type dos d’âne, qui ont un profil en long de forme circulaire.
2.Les ralentisseurs de type trapézoïdal, qui comportent un plateau surélevé et deux parties en pente.
Nous demandons à notre prestataire de respecter les prescriptions du décret n° 94-447 du 27 mai 1994. Les ralentisseurs de type dos d’âne et trapézoïdal doivent également respecter la norme Afnor NF P 98-300 de juin 1994. Elle précise un ensemble de caractéristiques pour les ralentisseurs situés sur les voies publiques :
1.Ils doivent être perpendiculaires à la chaussée.
2.panneaux de signalisation et de dispositifs réfléchissants.
3.Ils ne doivent pas dépasser 10 centimètres de hauteur.
4.Les ralentisseurs de type dos d’âne doivent avoir une longueur de 4 mètres.
5.Les ralentisseurs de type trapézoïdal sont composés de deux pentes de 1 à 1,4 mètres et d’un plateau de 2,50 à 4 mètres (à 5% près).
 
D’autres villes et villages sont bien sur concernés. Un communiqué sera bientôt adressé à tous les services de l’État concernés ainsi qu'aux services de la Mairie d'Ajaccio, cela pourrait-il amener la commune à détruire et refaire ces ralentisseurs qui ont été marqués au sol pour une hauteur illégale, par la FFMC et les Corsican Riders ?
Il faut d’abord préciser que la ville poursuit son combat pour réduire la vitesse en ville, facteur d’accidents très graves, par des moyens structurants (rétrécissement de chaussée et pose de dos d’âne et plateaux traversants) pour éviter la logique des radars partout pour casser la vitesse. Oui, en cas de dos d’âne non conforme, la responsabilité pénale et administrative du maire peut être engagée. Cependant, si la victime a commis une faute, le juge peut exonérer la commune de sa responsabilité. L’usager doit respecter la vitesse maximale autorisée pour réduire l’impact sur son véhicule et être attentif à la signalisation qui lui signale le ralentisseur.
 
À cause du non-respect de cette loi, la FFMC mets en cause les dégâts matériels qu’elle impose pour les deux où quatre roues. Ils sont obligés de rouler à 15 km/h au lieu des 30 prévu par la loi dans ces zones pour éviter ces dégâts. Cela est-il une réalité pour la municipalité ?
La route ne fait pas que des dégâts matériels : 827 morts sur la route et 23761 blessés (uniquement deux roues, association de la prévention routière, chiffre 2016) Les dos d’âne et les plateaux traversants sont placés dans des zones 30 Km/h, il n’existe pratiquement pas d’impact avec le véhicule ou la moto à cette vitesse. Si un dos d’âne ne respecte pas la réglementation, il sera refait. L’objectif de la municipalité n’est pas d’occasionner des dégâts, bien au contraire, il est de sauver des vies.
 
Mise en cause aussi la pollution induite par le freinage avant le dos d’âne et la reprise de la vitesse après celui-ci et l’impact physique sur le motard lui-même lorsque les ralentisseurs sont démultipliés dans une commune. Qu'en pensez-vous?
Beaucoup parlent de comportement vertueux, mais peu l’appliquent sur la route. Il est vrai que les dos d’âne cassent la vitesse et sont dans une zone 30 Km/h, il appartient au motard de respecter les règles communes pour la vitesse et tout le monde y trouvera son compte. Il existe des zones en milieu non urbain, pour les adeptes des accélérations. Oui, je le redis, pour les dos d’âne non conformes qui nous sont signalés seront mis aux normes. Je ne suis pas certain que leur remplacement par des radars (pertes de points et amendes), voulu par certains, seront gagnants. Les dos d’âne sont le juste compromis pour casser les vitesses excessives en ville.
 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Juillet 2019 - 19:35 Sorru in Musica : académique sans l'être

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude