Corse Net Infos - Pure player corse

Le conseil municipal de Calvi a voté son budget à l'unanimité


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 13 Avril 2018 à 09:21 | Modifié le Vendredi 13 Avril 2018 - 18:54


La réunion du conseil municipal de Calvi qui s'est déroulée jeudi soir a été purement d'ordre comptable avec le vote du compte de gestion et du compte administratif 2017 puis du Budget Primitif 2018, attribution de subvention, fiscalité 2018...


Le conseil municipal de Calvi a voté son budget à l'unanimité

Cette séance marathon du Conseil Municipal de Calvi débutait par la présentation des comptes de gestion et comptes administratifs 2017.
Comme le stipule la loi, le maire Ange Santini se retirait de la salle et c'est Pancrace Guglielmacci, 2e adjoint au maire, qui soumettait à approbation du conseil municipal ces comptes adoptés à l'unanimité.
De retour dans la salle, Ange Santini présidait à nouveau cette séance en détaillant point par point le Budget Primitif 2018 de la Ville, du Port de Plaisance, Port de commerce, Plage, Parking, Eau et assainissement.

De ce budget d'un montant global de l'ordre de 20 645 000€, conforme au débat d'orientation budgétaire que le conseil municipal a eu le mois dernier ont retiendra que celui-ci est stable par rapport à  2017.
Ange Santini, premier magistrat de la Ville s'est attaché à détailler et à commenter  ces 7 BP 2018: Ville (14 100 000€), Port de Plaisance ((2 300 000€), Port de Commerce (190 000€), Plage (347 000€) , Parking (671 000€), Eau (1 347 000€), Assainissement ( 1 690 000€). 
On retiendra une diminution de la dette qui est de 5 300 000{€ contre 6M€ l'année précédente.

" Ce budget est stable par rapport au précédent. Il nous faut faire avec ce que l'on a et a trouver des solutions pour pallier à la baisse des dotations de l'Etat. J'ai écouté le discours du Président de la République ce jour a la Télévision. Un discours qui n'est pas rassurant mais qui a le mérite de la franchise.
Au chapitre des travaux, les principaux concernent  la Réhabilitation des remparts de la citadelle, de la tour de sel et de la caponnière , la transformation des locaux de l'immeuble Cyrnos en bureaux administratifs et la réalisation d'un musée à l'entrée de la citadelle.
Les 700 000€ restants sont dévolus aux travaux divers qui ne se voient pas forcément mais qui sont incontournables" 
souligne Ange Santini.
Le président de séance est revenu sur la baisse de la dotation de l'Etat et a commenté le discours peu rassurant  du Président de la République le jour même, avant de revenir sur le problème de la plage de Calvi dont nous nous sommes largement fait l'écho:
" Aujourd'hui, c'est l'Etat qui a la main sur la plage et c'est lui qui récupère les taxes de celle-ci mais c'est à nous d'assurer le balisage et la surveillance. Cela nous coûte 230 000€ ret il faut savoir que ce sont les calvais qui paient mais on ne peut pas envisager un seul instant de laisser la plage de Calvi sans balisage et sans surveillance.
Une fois encore il faut dénoncer publiquement la position de l'Etat qui restreint les subventions aux communes et qui récupère de l'argent grâce aux investissements de celles-ci. C'est trop facile. Il est inconcevable de voir 230 000€ de nos fonds propres partir en fumée pour pallier les carences de l'Etat".

Concernant l'alimentation en eau, Ange Santini faisait observer que l'achat de l'eau à l'Office hydraulique et bien évidemment la distribution  étaient à un prix élevé et qu'il serait bon d'envisager une réflexion sur le sujet..
Sur le Budget du port de Plaisance, Jean-Michel Nobili précisait qu'au cours du dernier exercice le nombre de "toucher" était de l'ordre de 1500 mais qu'il y avait eu beaucoup moins de grosses unités.
Il soulignait aussi l'aménagement du quai des pêcheurs avec la mise en place de boxes individuels.
Tous les budgets étaient votés à l'unanimité.


Une fiscalité en légère augmentation
En terme de fiscalité, Ange Santini rappelait qu'a Calvi on était sur des taux inférieurs par rapport à des villes de même importance et que depuis 1995, comme il s'y était engagé avec son CM le taux d'augmentation ne dépasserait pas 1,5%.
" Aujourd'hui on est  sur une politique sociale et  on est au maximum de dégrèvements que nous pouvons consentir en matière de taxe d'habitation.
Après plusieurs années de stabilité nous ne pouvons faire autrement  que d'appliquer cette hausse".

 Ces nouveaux taux sont donc les suivants:
Taxe d'habitation: 18,83%
Taxe foncière bâti: 13%
Taxe foncière non bâti: 84,9%
Une fiscalité votée à la majorité ( 2 membres de l'opposition FC Acquaviva et Ghjulia Robichon se sont abstenus)
Le conseil Municipal votait ensuite une subvention d'équilibre au Budget Plage de  220 000€ et attribuait une subvention à la caisse des écoles (abstention de Françoise Sévéon), avant de se prononcer pour une dissolution du SPIC assainissent non collectif.
Au chapitre du service général, une avance remboursable de 45 000€ sur 3 ans au port de commerce était approuvée.



Subventions aux associations
Il était ensuite proposé au conseil municipal d'attribuer un premier train de subventions à la Ligue Corse de Tennis (12 000€), le Calvi XTri (6000€), FC Squadra Calvi (27 500€) et Calvi on The Rock (25 000€)
Subventions votées à l'unanimité. Françoise Sévéon pour le Calvi XTri et Didier Bicchieray pour le FCS Calvi ne participaient pas au vote.

Président du Football Club Squadra Calvi, Didier Bicchieray profitait de l'occasion pour annoncer au conseil municipal qu'un projet de fusion entre le club de Calvi et de l'Ile-Rousse était en cours:
" Nous travaillons sur le sujet depuis plusieurs mois et nous nous réunissons chaque mois  entre Calvi et Ile-Rousse pour faire aboutir ce projet. Je remercie au passage le Maire Ange Santini qui nous a aidé  et a appuyé notre démarche en adressant un courrier très explicite aux instances du football. De cette fusion nous en parlons depuis longtemps. Elle a échoué à quatre reprises mais j'espère que cette fois sera la bonne. Nous serons fixés le 30 mai prochain"..


Cette séance marathon se poursuivait avec la création d'emplois permanents et non permanents, pour le report au 1er janvier 2026 du transfert de la compétence assainissement collectif, la signature d'une convention de  groupement de commandes entre la Ville, le CCAS et la Caisse des écoles, l'autorisation de signature d'une convention d'occupation temporaire du parking de la Gare, de l'approbation du plan de financement de modificatif du projet d'école numérique, de l'autorisation du lancement de procédure de la DSP pour l'aire de levage des bateaux du Port de Plaisance et enfin d'une demande de financement pour la réalisation d'une analyse sur les rejets de substances dangereuses dans l'eau.

 






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Juillet 2018 - 22:38 Vitrines vivantes à Calvi

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : L’ACA d’attaque ! https://t.co/54rhHEyolg https://t.co/pyq2jWu9Vx
Dimanche 22 Juillet - 16:16
Corse Net Infos : Championats du monde universitaire : Laetitia Feracci en bronze https://t.co/p0bu7tljXE https://t.co/Dls0SCd6vl
Dimanche 22 Juillet - 14:46
Corse Net Infos : L'incontournable " Bande à Part" à la Fiera di l'Alivu https://t.co/5TMpHAe3Dt https://t.co/OtIVe8cZZI
Dimanche 22 Juillet - 14:26
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Dimanche 22 Juillet - 08:18



Newsletter






Galerie