Corse Net Infos - Pure player corse



Le collectif Terra tire la sonnette d’alarme sur l'environnement du Pays Ajaccien


Pierre BERETTI le Lundi 26 Octobre 2020 à 17:08

Le collectif Terra est sorti du silence afin de faire part de lses diverses inquiétudes concernant l’environnement du golfe d’Ajaccio. Espèces protégées menacées, risques d’inondation et pollution étaient au cœur des préoccupations, exemples à l’appui.



(Photo : Michel Lucioni)
(Photo : Michel Lucioni)
Le collectif Terra a donné dernièrement une conférence de presse afin d’attirer l’attention sur quelques points. Les mots se veulent forts, les associations pour la défense de l’environnement parlent de « déboulonnage du droit de l’environnement » comme Muriel Segondy, représentant le GARDE. « Après une expérimentation permettant aux Préfets de certaines régions et départements de déroger à des dispositions règlementaires pour pouvoir faciliter la réalisation de projets publics ou privés, un décret datant du 6 avril 2020 vise à généraliser cette pratique, explique-t-elle. Sous prétexte d’alléger les procédures administratives pour les porteurs de projets, le gouvernement limite les commissions consultatives, les enquêtes publiques seront abandonnées par exemple au profit d’une simple consultation publique par voie électronique. D’autre part le projet loi ASAP (Accélération et Simplification de l’Action Publique) présenté en début d’année risque donc de limiter l’information au public qui était alors diffusée lors des enquêtes publiques. Pour nos associations, cette information était cruciale puisqu’elle nous permet de protéger notre environnement en cas d’abus et donc la population et sa santé ». 


Au rang des dispositions pointées du doigt, le collectif a cité quelques articles comme l’article 26 qui « prévoit que les travaux pourront même commencer avant que l’autorisation environnementale ne soit délivrée ».
Les inquiétudes sont grandes et la préoccupation se porte notamment sur certaines constructions mettant en péril la biodiversité locale. Muriel Segondy n’a pas hésité à brandir les photos du futur immeuble « Royal Palm » sur la commune de Pietrosella en indiquant, selon le GARDE, qu’il sera réalisé sur une zone abritant des tortues d’Hermann, une espèce protégée. 


Du côté d’U Levante, on s’inquiète par ailleurs du risque d’inondation sur une partie de la ville d’Ajaccio après la catastrophe de juin dernier. « Ces risques ne sont pas à prendre à la légère et ils doivent être mis en regard avec des projets immobiliers qui les aggravent, a souligné Yves Pagès. Qu’ils soient approuvés, en cours de réalisation ou d’instruction, il y a cinq projets sur la zone Stiletto-Bodiccione-Pietralba avec la création de 3 300 logements, soit environ 34 hectares qui seront artificialisés. Certains projets ont suscité l’inquiétude de la Mission Régionale d’Autorité environnementale de la Corse (MRAe) dans son avis relatif au seul programme « Les terrasses du Stiletto » précisant que  l’imperméabilisation des surfaces est susceptible de contribuer à l’aggravation de ce risque en aval, notamment dans les secteurs déjà affectés du rond-point de Bodiccione et de l’avenue Noël Franchini. Nous pensons qu’une révision du PLU ajaccien est nécessaire et nous demandons un moratoire sur les nouveaux permis de construire concernant les immeubles collectifs ». 
Le collectif Terra souhaite également qu’une étude sérieuse soit menée sur la pollution et ses causes dans le golfe d’Ajaccio et que le rapport en résultant soit rendu public mettant notamment en exergue les potentielles conséquences sanitaires. 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047